La myrtille ou l’alliée des neurones

Publié le 30 août 2007 - Mis à jour le 15 novembre 2012

D'après des recherches américaines effectuées récemment, les myrtilles se révèleraient efficaces contre les maladies dégénératives.

Pour le moment, l’expérience n’a été testée que sur des rats mais il semblerait toutefois que les petites baies bleues-noires renferment des propriétés idéales pour protéger le cerveau des maladies telles qu’Alzheimer. Riches en antioxydants, les myrtilles contiennent notamment des composés phénoliques qui agissent contre l’« oxydation » des neurones.

Pour l’instant, les résultats montrent clairement que les rongeurs bénéficiant d’un régime riche en extrait de myrtilles révèlent de meilleures performances comportementales. Ces animaux connaissent également moins de pertes de cellules nerveuses, dues la plupart du temps au stress.

Des résultats encourageants pour la recherche médicale.

F.M.
Articles du dossier La folie des baies
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !