Soon Soon Soon

5 alternatives originales aux pièces et aux billets

Publié le 29 avril 2014 - Mis à jour le 12 mai 2014
1/5

1 Etats-Unis: un cadeau contre une vidéo

A mi chemin entre site de e-commerce et projet artistico-humaniste, The Merit Shop invite ses clients à passer à la caisse à coup de créations originales. Pour acheter les produits proposés par cette société californienne, pas besoin de dollars. Il suffit de poster une vidéo sur la chaine Youtube dans laquelle on peut chanter, danser, raconter un poème ou faire un collage original. L'équipe sélectionne les créations les plus précieuses et les rémunère à hauteur du talent.

Détécté par Vincent Opoix

2 Finlande: un voyage en bus contre du pain d'épice

Au mois de décembre dernier, les finlandais gastronomes ont pu voyager gratuitement sur le réseau de bus national... après avoir mis la main à la pâte. La compagne de transports Matkahuollon proposait en effet à sa clientèle de concocter leur recette personnalisée de pain d'épice – en indiquant sur leur œuvre le départ et la destination désirés – afin de pouvoir obtenir le précieux sésame.

Détécté par la rédaction de Soon Soon Soon

3 Australie: un café contre un baiser

Être amoureux ne rend pas qu'heureux : cela fait aussi faire des économies. A Sydney, un bistrot lancé par un restaurateur français, le Metro St James, a proposé pendant tous l'été un café gratuit aux couples qui s'embrassaient.

Détécté par la rédaction de Soon Soon Soon

4 New York: un parfum contre des Tweet

Lors de la dernière Fashion Week New-Yorkaise, début février, le créateur de mode Marc Jacobs a installé sur Broadway Avenue une boutique éphémère, le Daisy Marc Jacobs Tweet Store, dans lequel aucun dollar ne circulait. A la place de billets verts, les visiteurs devaient s'acquitter d'un message sur leur compte Twitter (avec un hashtag permettant de valoriser la marque sur le réseau social) afin d'obtenir le flacon de son dernier parfum. 

Détécté par Elsa Gauffier

5 Chili: des vêtements contre des calories

Une marque de produits laitiers chilienne, Colun Chile, a décidé de marquer les esprits pour le lancement de sa nouvelle gamme de produits light. Elle a installé dans un parc public un pop-up store qui proposait des vêtements de sport. Seule monnaie accéptée: les calories. Avant de passer à la caisse, les clients devaient donc aller suer sur l'une des machines installées dans le parc. 50 calories donnait par exemple droit à une brassière...

Détécté par Alexia Maury

Acheter une brassière contre des calories, payer son café en embrassant son amoureux, faire un voyage grâce à du pain d'épice... Soon Soon Soon nous révèle 5 façons de se faire plaisir sans dépenser d'argent !

Etats-Unis: un cadeau contre une vidéo

A mi chemin entre site de e-commerce et projet artistico-humaniste, The Merit Shop invite ses clients à passer à la caisse à coup de créations originales. Pour acheter les produits proposés par cette société californienne, pas besoin de dollars, mais simplement d'un peu d'imagination. Il suffit de poster une vidéo sur la chaine Youtube (ou une photo sur son compte Instagram), dans laquelle on peut chanter, danser, raconter un poème ou faire un collage original. L'équipe sélectionne alors les créations les plus précieuses et les rémunère à hauteur du talent, avec des produits qui vont d'une boite de crayon à un iPod.

Détecté par Vincent Opoix

Finlande: un voyage en bus contre du pain d'épice

Au mois de décembre dernier, les finlandais gastronomes ont pu voyager gratuitement sur le réseau de bus national... après avoir mis la main à la pâte. La compagne de transports Matkahuollon proposait en effet à sa clientèle de concocter leur recette personnalisée de pain d'épice – en indiquant sur leur œuvre le départ et la destination désirés – afin de pouvoir obtenir le précieux sésame.

Détecté par la rédaction de Soon Soon Soon

Australie: un café contre un baiser

Être amoureux ne rend pas qu'heureux : cela fait aussi faire des économies. A Sydney, un bistrot lancé par un restaurateur français, le Metro St James, a proposé pendant tous l'été un café gratuit aux couples qui s'embrassaient.

Détecté par la rédaction de Soon Soon Soon

New York: un parfum contre des Tweet

Lors de la dernière Fashion Week New-Yorkaise, début février, le créateur de mode Marc Jacobs a installé sur Broadway Avenue une boutique éphémère, le Daisy Marc Jacobs Tweet Store, dans lequel aucun dollar ne circulait. A la place de billets verts, les visiteurs devaient s'acquitter d'un message sur leur compte Twitter (avec un hashtag permettant de valoriser la marque sur le réseau social) afin d'obtenir le flacon de son dernier parfum. Ce sont donc les contacts et la notoriété virale des clients qui faisaient l'objet des convoitises du couturier. La chaine américaine Starbucks avait lancé une opération similaire l'an dernier pour offrir des cafés gratuits.

Détecté par Elsa Gauffier

Chili: des vêtements contre des calories

Une marque de produits laitiers chilienne, Colun Chile, a décidé de marquer les esprits pour le lancement de sa nouvelle gamme de produits light. Elle a installé dans un parc public un pop-up store qui proposait des vêtements de sport. Seule monnaie acceptée: les calories. Avant de passer à la caisse, les clients devaient donc aller suer sur l'une des machines installées dans le parc. 50 calories donnait par exemple droit à une brassière...

Détecté par Alexia Maury

Devenez éclaireur pour SoonSoonSoon et participez à détecter les tendances et les innovations qui font les modes de vie de demain. Découvrez le profil des éclaireurs les plus actifs

Recevez une bonne dose d'inspiration! Et suivez SoonSoonSoon surFacebook ou sur Twitter

 

Articles du dossier Innovations green par Soon Soon Soon
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par Laurenzerl le 3 mai 2014 à 15h10
les fautes de frappe

Ce qui est frappant sur ce site, ce sont les nombreuses fautes de frappe ou fôtes d'ortografe, c'est selon, qu'elles soient dans les recettes ou les articles. Personne ne relit chez vous ?
En plus quand on cite un nom, ce n'est guère plus mal de le citer correctement, comme ici en Finlande:
matkahuolto

Et détecter s'écrit ainsi ;-)

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte