Chronique livre

Chronique livre : Cancer, les chemins de guérison

Publié le 15 novembre 2014 - Mis à jour le 17 mars 2015
Vegan, consom'actrice de produits bio, vegan et écolo. Utilise les médecines naturelles. Pratique le hatha yoga et la méditation.

Quand le cancer nous touche, qu’il s’agisse de nous ou d’un proche, le ciel nous tombe sur la tête, le sol se dérobe sous nos pieds. Cette maladie étant pour beaucoup associée à la mort, la nouvelle nous laisse sans voix, pourtant, l’envie de crier notre douleur est si forte !

Cancer, les chemins de guérison, écrit par le docteur Luc Bodin, est paru aux éditions Trédaniel.

Le cancer, cet inconnu…
Passer par différentes étapes (mutation génétique, non réparation ou non destruction par les mécanismes de régulation présents dans la cellule et dans l’organisme), voilà ce qu’il faut pour que la cellule devienne cancéreuse.
Installée, la première cellule cancéreuse va se diviser, mais pour se développer, elle ne devra pas répondre aux ordres lancés par l’organisme (se réparer ou se suicider) et être indétectable pour le système immunitaire.
"Développement à outrance et sans régulation, envahissement de toute la planète, mais aussi destruction de l’environnement au risque de détruire toute vie sur terre" : des caractéristiques que présente la civilisation actuelle mais également le cancer note le Dr Luc Bodin dans son livre.

Des causes multifactorielles
Il existe de nombreuses causes à l'appartion du cancer, comme l'explique le Dr Luc Bodin. Pour résumer son propos, on peut noter les causes...
Physiques : alimentation (30 à 35% des cancers), tabac (24% des cancers), pollution, traitements médicaux (moins d’1% des cancers), champs électromagnétiques, etc.
​Psychologiques : stress et anxiété, choc émotionnel, etc.
Énergétiques : blocage, baisse du niveau vibratoire, etc.

La meilleure réponse du corps...
Le cancer serait la meilleure réponse trouvée par le corps "face à une situation déséquilibrée dans la vie de la personne, afin de la faire changer pour aller (enfin) vers ses aspirations profondes et son être véritable" souligne le docteur Luc Bodin.

Cela semble tiré par les cheveux, et pourtant…

Les traitements à suivre
Il ne faut pas négliger ces traitements qui ont beaucoup à apporter, et dont on parle peut : 
- Changement de mode de vie ;
- Traitements conventionnels ;
- Remèdes naturels ;
- Traitements psychologiques ;
- Soins énergétiques ;
- Recherche de sens.

Focus sur les traitements naturels et les soins énergétiques
Loin de les considérer comme alternatifs, les traitements naturels sont à mes yeux préventifs et présentement complémentaires. Ils peuvent soulager l’anxiété consécutive au choc de l’annonce (EFT, Ho’oponopono, yoga et méditation, etc), rendre les traitements conventionnels plus efficaces mais aussi aider à mieux les supporter (exemple : la prise de desmodium est réputée pour protéger le foie mais également diminuer les nausées).

Les pistes que l'on peut suivre son nombreuses et variées, de l’utilisation des plantes (champignons japonais, produits à base de jus d’herbe, ginseng, etc) à la médecine traditionnelle chinoise (acupuncture, qi gong) en passant par l’enzymothérapie (par exemple : la bromélaïne, tirée de la tige de l’ananas), la micronutrition (citons les antioxydants) ou encore les remèdes à doses infinitésimales (homéopathie, isothérapie, fleurs de Bach, etc).

Quant aux soins énergétiques, ils sont d’une aide non négligeable pour éliminer le blocage énergétique, évacuer les énergies usagées et viciées ou encore remonter le niveau vibratoire. D’ailleurs, pour garder un niveau vibratoire élevé, vous pouvez manger des aliments biologiques, frais mais aussi crus, boire de l’eau magnétisée, vous mettre au contact de la nature et aussi méditer.

L’esprit peut avoir un pouvoir destructeur sur le corps (psychosomatique) mais la pensée, comme le souligne le Dr Luc Bodin, peut agir de manière bénéfique sur l’organisme grâce à son effet placebo.

Mon point de vue…
Ce livre traite des causes et traitements du cancer mais aussi de l’après-cancer (nettoyer l’organisme, soulager les symptômes résiduels, diminuer les risques de rechute, …) et cela me semble important même si, le Dr Luc Bodin suggère de parler de "vivre avec le cancer" plutôt que de "vivre après le cancer".

Lorsqu’en cours de traitement (ou à la fin), la rémission est enfin évoquée, le soulagement, bien présent, est de courte durée. C’est comme si on ne pouvait profiter de la nouvelle, pourtant bonne. Pourquoi ? Parce que ce n’est pas le mot tant attendu ! Le seul mot espéré est le mot guérison. La rémission laisse planer l’ombre de la récidive. De plus, les bilans, l’attente des résultats sont anxiogènes.

Le Dr Luc Bodin évoque l’importance pour les personnes sorties de la maladie, ou des traitements de "parler, dire ce qu’elles ressentent, exprimer leurs peurs, leurs angoisses mais aussi leurs espoirs, leurs attentes".

Ne baissez pas les bras, acceptez la maladie et tirez de l’amour de vos proches l’énergie d’aller vers la vie.

Cancer, les chemins de guérison, Dr Luc Bodin, éditions Trédaniel, 17€

Articles du dossier Les lectures de Cindy
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte