ASEF

Chronique de l'ASEF : Le rendez-vous hebdo de l'actu santé et environnement

Publié le 14 mai 2014
1/2
© Fotolia

1 Dix-sept polluants impliqués dans des cas de cancers du sein

Cette semaine, une étude américaine a permis d’identifier 17 substances à éviter pour se préserver du cancer du sein…Parmi les toxiques à éviter mentionnés par les chercheurs, on retrouve la pollution automobile ou encore certains perturbateurs endocriniens comme ceux utilisés dans l’industrie du pressing ou de l’ameublement…Pour nos médecins de l'ASEF, il est impossible d’éviter complétement la pollution, mais on peut par contre tenter de la limiter au maximum. 

© Fotolia

2 Le téléphone portable coupable de tumeurs cérébrales ?

Qui peut sortir de chez elle sans vérifier si elle a bien pris son portable ? Et pourtant, cet accessoire devenu indispensable à la plupart d’entre nous, est mis en cause par de plus en plus d’études qui laissent planer le doute sur sa dangerosité. Des chercheurs français ont en effet réussi à établir un lien entre tumeurs cérébrale et mobiles – et ce, au-delà de 30 minutes d’utilisation par jour seulement ! Les médecins de l’ASEF recommandent d’utiliser son kit mains libres, mais aussi de privilégier l’envoi de SMS ou encore de ne pas dormir avec son téléphone sous l’oreiller… 

Cette semaine, le cancer était malheureusement encore à la une avec la sortie de deux études : l’une sur les tumeurs mammaires, l’autre sur les tumeurs cérébrales… Retour sur deux études qui ont marqué la semaine.

Dix-sept polluants impliqués dans des cas de cancers du sein
 

Cette semaine, une étude américaine a permis d’identifier 17 substances à éviter pour se préserver du cancer du sein… Mais est-ce vraiment un scoop ? Et surtout est-ce faisable ? Pour nos médecins de l’Association Santé Environnement France, cette étude n’apporte rien de très nouveau – même si elle a tout de même le mérite de rappeler qu’il est important d’essayer de limiter au maximum la somme des polluants que nous absorbons dans la journée. En effet, parmi les toxiques à éviter mentionnés par les chercheurs, on retrouve la pollution automobile ou encore certains perturbateurs endocriniens comme ceux utilisés dans l’industrie du pressing ou de l’ameublement…. Mais concrètement, que peut-on faire pour limiter son exposition à ces polluants ? Arrêter de respirer ? Vivre sans meuble ? L’étude ne le dit pas… Pour nos médecins, il est impossible d’éviter complétement la pollution, mais on peut par contre tenter de la limiter au maximum. Et d’ailleurs, pour savoir comment limiter son cocktail quotidien de polluants, nous vous invitons à lire notre chronique sur FemininBio régulièrement mais aussi à prendre connaissance de tous les conseils pratiques des médecins de l’ASEF.

Le téléphone portable coupable de tumeurs cérébrales ?
 

Qui peut sortir de chez elle sans vérifier si elle a bien pris son portable ? Et pourtant, cet accessoire devenu indispensable à la plupart d’entre nous, est mis en cause par de plus en plus d’études qui laissent planer le doute sur sa dangerosité. Et la dernière en date est sortie cette semaine. Des chercheurs français ont en effet réussi à établir un lien entre tumeurs cérébrale et mobiles – et ce, au-delà de 30 minutes d’utilisation par jour seulement ! Les profils les plus à risque étant ceux qui utilisent leurs portables pour des raisons professionnelles comme les commerciaux ou les vendeurs vivant en zone urbaine. Mais alors que faire ? Les médecins de l’ASEF recommandent d’utiliser son kit mains libres, mais aussi de privilégier l’envoi de SMS ou encore de ne pas dormir avec son téléphone sous l’oreiller… Tout ça pour éloigner les ondes du cerveau !

Retrouvez dans le détail, toutes les informations sur ces actualités sur le site de l’Association Santé Environnement France : www.asef-asso.fr

 
Articles du dossier La Chronique de l'ASEF
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte