ASEF

Changement climatique et santé : état des lieux

Publié le 21 octobre 2015
Jennifer Maherou est la chargée de documentation scientifique de l’Association Santé Environnement France (ASEF), qui réunit plus de 2 500 médecins en France. L'association travaille sur divers sujets tels que la qualité de l’air, l’environnement de l’enfant, la biodiversité ou encore l’alimentation.
En bonne santé sur une belle planète !
En bonne santé sur une belle planète !
© Pixabay

Un dossier inédit sur le réchauffement climatique, les compléments alimentaires dangereux et le retour du monoxyde de carbone, voilà ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans l’actu santé-environnement.

Le changement climatique, c’est maintenant
La COP21, la conférence internationale sur le climat, c’est dans un mois ! A cette occasion, les médecins de l'ASEF publient une nouvelle édition des « Dialogues de l’ASEF », spécial Climat et Santé, un dossier inédit de 24 pages sur l'impact du changement climatique sur la santé des Français. C’est un sujet qui nous concerne tous, et nous serons impactés principalement de quatre façons. La première, c’est la multiplication des catastrophes naturelles (canicules, tornades, inondations - comme très récemment dans les Alpes-Maritimes). La deuxième, c’est l’augmentation des maladies infectieuses, notamment la dengue et le chikungunya transmises par le moustique tigre, de plus en plus présent en France. Ensuite, les effets de la pollution atmosphérique (troubles respiratoires et cardiovasculaires) devraient s’intensifier. Et enfin, les allergies, et surtout celle au pollen vont augmenter considérablement. Dans ce dossier, vous trouverez également l’interview du Pr Toussaint, Président du groupe d'experts du Haut Conseil de la Santé Publique sur les impacts sanitaires de la stratégie d'adaptation au changement climatique. Il nous donne son point de vue d’expert sur le sujet.
Les compléments alimentaires sur la sellette
Un peu de fatigue, quelques kilos à perdre, et hop, on prend des compléments alimentaires. Pourtant, si dans certains cas, ils sont bénéfiques, dans d’autres, ils peuvent nous faire du mal. C’est ce qu’ont montré des chercheurs américains. Ils ont estimé que, chaque année, aux Etats-Unis, 23 005 visites aux urgences sont attribuées à la consommation de compléments alimentaires, dont 2154 hospitalisations. Utilisés à mauvais escient, ils seraient à l’origine de palpitations, douleurs thoraciques, tachycardie ou d’étouffements. Et les produits pour maigrir sont les premiers concernés. Alors, avant de vous ruer sur n’importe quel produit - même à base de plantes de vitamines ou de minéraux – demandez l’avis de votre médecin !
Le grand retour du monoxyde de carbone
Vous l’avez senti, le thermomètre dégringole, c’est l’hiver qui arrive. C’est le moment de rallumer cheminées, chaudières et autres appareils de chauffage. Mais il faut être particulièrement vigilant avec le monoxyde de carbone. C’est un gaz inodore et incolore qui se produit lors de la combustion incomplète, essentiellement due au mauvais fonctionnement d’un appareil ou d’un moteur à combustion. Il peut provoquer des maux de tête, des nausées, de la fatigue, des malaises, une confusion mentale, des vertiges, et même le décès. En France, une centaine de décès sont à déplorer chaque année à cause du monoxyde de carbone. 
Alors cet hiver, pour vous chauffer tout en sécurité, faites contrôler vos appareils de chauffage et de production d’eau chaude à combustion par un professionnel qualifié, respecter scrupuleusement les consignes d’utilisation des appareils à combustion et assurez une bonne ventilation et aération de votre logement.

 

Articles du dossier La Chronique de l'ASEF
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte