Bien-être

Chi Nei Tsang : se réapproprier son ventre par le massage des organes

Publié le 2 juillet 2014
Adepte de tous arts. Baroudeuse à petit budget. #Lecture #Nature #Liberté - Journaliste stagiaire @FemininBio
Le Chi Nei Tsang est un massage du ventre pour s'apaiser et se retrouver soi-même. CréditPhoto ©Centre Tao Paris
Le Chi Nei Tsang est un massage du ventre pour s'apaiser et se retrouver soi-même. CréditPhoto ©Centre Tao Paris
© Centre Tao Paris

Prendre soin de son ventre passe par l'alimentation, les émotions, la respiration mais aussi par le fonctionnement des organes internes. Le Chi Nei Tsang, technique de massage chinoise, permet d'apaiser son ventre et son esprit, en faisant circuler l'énergie. Le spécialiste Eric Bah nous éclaire sur cette pratique, ses bienfaits et son apprentissage.

Eric Bah, spécialiste du Chi Nei Tsang
Eric Bah, spécialiste du Chi Nei Tsang
Le ventre, notre deuxième cerveau, est le grand oublié de notre culture occidentale. Nous le maltraitons avec des séances intensives d'abdos et une alimentation non-adaptée. Eric Bah, spécialiste de Chi Nei Tsang, nous donne des clefs pour se réapproprier notre ventre et nos organes. 

L'alimentation, coeur du bien-être abdominal

En fournissant à notre corps les bons nutriments, choisis, préparés et servis à la bonne température, correctement associés et bien mastiqués, au cours de repas espacés, nous favorisons le bon fonctionnement de nos organes.

  • Des aliments contenant pesticides ou médicaments de synthèse nuisent au foie, notre usine d’épuration.
  • La cuisson en dessous de 95°C (cuisson basse température) préserve la saveur et les nutriments des aliments. Le froid, par contre, nuit à la rate, responsable de la transformation des aliments. Il faut éviter la glace à la crème et les glaçons dans les boissons.
  • Une mauvaise association d'ingrédient peut ralentir la digestion et entraîner une fermentation (production d’alcool, de gaz, de toxines). On ne peut par exemple pas associer une orange et une banane.
  • La tâche de broyage doit être assumée par les dents. Sinon c’est l’estomac, dont le rôle est la décomposition des aliments, qui devra s’en chargé au prix d’une grosse dépense d’énergie et d’une digestion prolongée. 
  • Pour que les organes se reposent, le grignotage est à bannir. Il mène au surmenage et à la désorganisation et dysfonctionnement de nos organes.

Respirer et bouger 

Pratiquer le plus souvent possible la respiration abdominale fait du bien aux organes internes. Lorsque nous inspirons avec le ventre, le diaphragme en s’abaissant fortement, augmente la pression dans l’abdomen. "Comprimés entre le diaphragme en haut, le plancher pelvien en bas, la colonne vertébrale derrière et la sangle abdominale devant, les organes bénéficient d’un massage profond et puissant, explique Eric Bah. Chanter est une excellente façon de travailler sa respiration abdominale".

Pour optimiser la respiration ventrale, la sangle abdominale doit être musclée grâce à la gym, au yoga ou au Qi gong, qui allient respiration et sport doux. Cela évite que les organes partent vers l'avant.

Stop aux excès d'émotions

"L’excès d’émotions frappe les organes et amène à la longue des dysfonctionnements", affirme le spécialiste. Selon la médecine traditionnelle chinoise, les organes sont le siège des émotions : Colère-Foie, Joie-Cœur, Rumination-Rate, Tristesse-Poumon, Peur-Reins. 

"Développer son intuition, son écoute, sa confiance, est aussi une excellente façon de se réapproprier son deuxième cerveau. Ressentir les choses dans ses tripes. Ecouter les signaux qu’envoie le ventre face à des choix, des situations, des êtres", continue Eric Bah.

Le Chi Nei Tsang, massage abdominal

Originaire de Chine, le Chi Nei Tsang est un massage des organes internes. Mantak Chia, maître taoïste contemporain a commencé sa diffusion au milieu du XXe siècle. 

"Ce massage cible surtout l’abdomen puisque s’y trouve la majorité des organes, mais qui concerne aussi la poitrine (poumon, cœur) et le bas du dos (reins)", enseigne Eric Bah, qui pratique le Chi Nei Tsang. Il en découle une bonne gestion des émotions et un meilleur fonctionnement interne des organes.

Tout le monde peut bénéficier du Chi Nei Tsang, sauf les femmes enceintes et les jeunes enfants pour qui il existe des massages plus adaptés. En cas de pathologie abdominale sévère, mieux vaut demander l’avis de son médecin.

Les bienfaits du Chi Nei Tsang

"Immédiatement, nous ressentons un ventre vivant où l’énergie circule à flot. Une libération d’émotions peut se produire pendant ou juste après la séance, comme un rire ou des sanglots", indique le spécialiste. Ce type de massage permet d'avoir une meilleure conscience de son corps, de respirer plus profondément et d'être serein, apaisé.

A long terme, ces bienfaits restent. Le sommeil s'améliore, ainsi que le métabolisme et la digestion. "Nous constatons également une certaine stabilité émotionnelle". 

Tous ces effets se ressentent dès la première séance. Il est conseillé ensuite d'entretenir son ressenti et son hygiène de vie.

Apprendre le Chi Nei Tsang au Centre Tao Paris

Lors d'une séance de 60 à 90 minutes, le praticien visualise une couleur et prononce un son, associés à un organe, en vue de chasser les effets négatifs des émotions pour améliorer le fonctionnement de l’organe. Le client peut aussi faire ce travail de couleur-son en même temps. 

Eric Bah propose des stages d'enseignement à la pratique du Chi Nei Tsang sur les autres, en conscience. Ils se dérouleront en cours collectif au Centre Tao de Paris, sur trois week-ends ou en cours privé, en intensif.

Au programme : manœuvres avec la pression juste, pratique des sons, visualisation des couleurs, fluidité de l’enchaînement et personnalisation du soin. 

L'ouvrage de référence sur le Chi Nei Tsang

"Chi Nei Tsang : massage Chi des organes internes", de Mantak Chia aux Ed. Guy Trédaniel
Articles du thème Médecines douces
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte