ASEF

Chronique de l'ASEF : chaque semaine, l'actu Santé-Environnement de l'ASEF

Publié le 16 avril 2014 - Mis à jour le 27 juillet 2016
1/3

1 Bonne fête les cloches !

Et oui, ce week-end, c’est Pâques ! Le chocolat va couler à flot et contrairement à ce que l’on croit cela peut être bon pour notre santé ! Celui que l’on nomme encore parfois l’or noir a bien des vertus pour notre organisme. La première : nous redonner le moral ! Second effet positif : il protégerait notre cœur en diminuant le taux de mauvais cholestérol et la pression artérielle. Mais attention, on parle ici de chocolat noir ! En fonction de la couleur choisi, on se modère et on n’oublie pas que l’on peut aussi opter pour du chocolat "Bio".

Joyeuses Pâques !

© photl

2 5 fruits et légumes, c'est fini ?

Pour être en bonne santé, il faut manger au moins 5 fruits et légumes par jour. ERREUR ! Selon une récente étude britannique, il faudrait en fait en manger 7 pour réduire considérablement le risque de décès par maladies cardiovasculaires ou par cancer… Mais rassurez-vous, d’après les médecins de l’ASEF, ces slogans sont certes faciles à retenir, mais pas forcément très proches de la réalité. Sept ou cinq fruits et légumes par jour ne veut pas dire qu’on vous recommande de consommer deux ou trois citrouilles et trois ou quatre pastèques par jour. 

3 Pollution intérieure : on compte les morts

Après avoir beaucoup parlé de l’air extérieur la semaine dernière, par rapport aux pics de pollution qui ont frappé la France au mois de mars, voici venu le temps de parler de l’air que nous respirons à l’intérieur. Une étude vient d’évaluer l’impact de cette pollution en France à 20 000 décès et 19 milliards d’euros par an. Une première. Tabac, émanations liées au bricolage, à la cuisine ou encore au ménage : les sources de pollution sont multiples. Alors on s’informe sur quelques bonnes pratiques, notamment en téléchargeant le "Petit Guide Santé du Bio-Ménage".

Cette semaine, on se prépare à manger des œufs au chocolat noir, mais aussi des fruits et légumes, 5 ou 7 peu importe. Pensons aussi à aérer notre intérieur ! Retour sur l’actu santé environnement de la semaine.

Bonne fête les cloches !

 

Et oui, ce week-end, c’est Pâques ! Le chocolat va couler à flot et contrairement à ce que l’on croit cela peut être bon pour notre santé ! Celui que l’on nomme encore parfois l’or noir a bien des vertus pour notre organisme. La première : nous redonner le moral ! Certains chercheurs ont même démontré que le chocolat contenait de l'anandamide, une substance qui provoquerait des effets comparables à ceux… d’une drogue comme le cannabis. Ceci explique peut-être que l’on devienne vite accroc… Second effet positif : il protégerait notre cœur en diminuant le taux de mauvais cholestérol et la pression artérielle. Mais attention, on parle ici de chocolat noir ! Pour ce qui est du chocolat au lait – ou pire du vilain chocolat blanc : il risque surtout de vous faire empiler les kilos en raison de tout le sucre ajouté qu’ils contiennent…. Alors, en fonction de la couleur choisi, on se modère et on n’oublie pas que l’on peut aussi opter pour du chocolat "Bio" (si, si c’est possible).

Joyeuses Pâques !

 

5 fruits et légumes, c'est fini ?

Pour être en bonne santé, il faut manger au moins 5 fruits et légumes par jour. ERREUR ! Selon une récente étude britannique, il faudrait en fait en manger 7 pour réduire considérablement le risque de décès par maladies cardiovasculaires ou par cancer….On nous aurait donc menti… Mais rassurez-vous, d’après les médecins de l’ASEF, ces slogans sont certes faciles à retenir, mais pas forcément très proches de la réalité…. Sept ou cinq fruits et légumes par jour ne veut pas dire qu’on vous recommande de consommer deux ou trois citrouilles et trois ou quatre pastèques par jour. Sachez d’abord qu’une portion équivaut à environ 100 grammes et que les médecins de l’ASEF recommandent de consommer dans l’idéal trois ou quatre légumes et un ou deux fruits par jour. Et bien sûr, lorsque c’est possible, on opte pour du frais, du local et du "Bio" !

 

Pollution de l'air intérieur : on compte les morts

 

Après avoir beaucoup parlé de l’air extérieur la semaine dernière, par rapport aux pics de pollution qui ont frappé la France au mois de mars, voici venu le temps de parler de l’air que nous respirons à l’intérieur. Et cela n’est pas négligeable, car nous passons 90% de notre temps entre quatre murs ! Une étude vient d’ailleurs d’évaluer l’impact de cette pollution en France à 20 000 décès et 19 milliards d’euros par an. Une première. Tabac, émanations liées au bricolage, à la cuisine ou encore au ménage : les sources de pollution sont multiples. Alors pour limiter les dégâts, on aère quotidiennement été comme hiver au moins 15 minutes par jour. Et ensuite, on s’informe sur quelques bonnes pratiques, notamment en téléchargeant le "Petit Guide Santé du Bio-Ménage".

 

Retrouvez dans le détail, toutes les informations sur ces actualités sur le site de l’Association Santé Environnement France : www.asef-asso.fr

 

 

 

Articles du dossier La Chronique de l'ASEF
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte