Interview

Clémentine du blog 3heures48minutes: "Le yoga m’apporte surtout de la souplesse physique & mentale"

Publié le 18 juillet 2017

Clémentine pratique le yoga depuis 3 ans, discipline qu'elle a rencontré au Mexique. Elle est aussi l'auteure du blog 3heures48minutes , un moyen de partager et d'échanger sur le chemin du yoga.

«"Le vrai voyageur ne sait pas où il va": je n'ai jamais autant voyagé que depuis que j'ai posé mes valises, et surtout depuis que j'ai déroulé mon tapis... Apprentie yogi et professeur de yoga, j'essaie de transmettre cette philosophie de vie qui a changé la mienne » écrit Clémentine sur son blog, 3heures48minutes. Découvrez son témoignage...

Comment avez-vous commencé le yoga ?
Le yoga est entré dans ma vie il y a maintenant 3 ans, au Mexique, un mois de septembre particulièrement chaud. Le hasard m’a amenée à pousser la porte d’une salle de yoga, qui proposait des cours dans la lignée de l’école Sivananda. J'ai découvert des muscles dont je ne soupçonnais pas l’existence et j'ai eu sensation de respirer pleinement pour la première fois de ma vie. J'étais impatiente d’aller au deuxième cours, ce fut le coup de foudre immédiat !

Quelle est votre posture préférée ? 
Uttanasana, la posture de la Pince debout. C’est la première posture que j’ai apprise, et depuis, c’est avec elle que je débute chaque séance ou chaque journée.  Au saut du lit, Uttanasana permet de m’étirer en douceur, en laissant la force de gravité faire son travail. Sur un tapis, elle permet de m’ancrer dans la pratique avant de poursuivre avec d’autres postures.

Quels sont les effets du yoga sur votre corps, votre bien-être et votre énergie ?
La pratique du yoga m’apporte surtout de la souplesse, que ce soit au niveau physique ou mental. Physiquement, la pratique des asanas me permet de me sentir plus à l’aise dans mon corps, avec une plus grande liberté de mouvement au quotidien. Mentalement, j’apprends le lâcher-prise et le détachement : « Un esprit souple dans un corps souple » !

D’un point de vue énergétique, la pratique des asanas et du pranayama (techniques de respiration) peut avoir un effet apaisant en cas de stress et d’anxiété, ou au contraire un effet stimulant en cas de fatigue ou de lassitude. Et c’est cela que j’aime plus que tout avec le yoga : sa polyvalence. L’apprentissage du yoga apporte un ensemble de techniques à pratiquer selon les besoins du jour, pour créer l’équilibre au quotidien.

Vous avez créé votre blog, 3heures48minutes, spécialisé dans cette discipline, d'où est née cette envie ?
J’ai créé le blog lorsque j’ai commencé à étudier le yoga de façon intensive. J’avais besoin d’un support pour déverser, analyser et digérer les informations engrangées sur le chemin du yoga. Sur les conseils de mon amoureux, j’ai écrit un article, puis 3, puis 4, puis 8… Ainsi est né 3heures48minutes.

Ce besoin personnel de digérer mes apprentissages s’est rapidement transformé en plaisir de partager et d’échanger sur ce chemin de « bien-vivre » qu’est le yoga.

Vos accessoires & équipements favoris ?
Mes 3 incontournables : le corps, l’esprit et l’envie !

Cela dit, la pratique peut s’avérer bien plus confortable avec un tapis de yoga bien choisi : j’ai une préférence pour les tapis de yoga assez épais (8mm), légers et anti-dérapants. J’accorde aussi beaucoup d’importance à la matière : il existe aujourd’hui des tapis écologiques bon marché, excellentes alternatives aux tapis en PVC traditionnellement trouvés dans le commerce mais catastrophiques pour l’environnement.

Concernant la tenue, je choisis des vêtements un peu amples ou élastiques, de préférence en fibres naturelles (bambou, coton, lin…). Le plus simple est le mieux : j’essaie de me dépouiller de tout ce qui n’est pas strictement nécessaire, et qui risque d’entraver mes mouvements, ma circulation sanguine ou ma respiration.

J’aime cependant garder à mon poignet mon mala fétiche, en bois de rose et aventurine. Comme support de méditation, mais aussi car le bois de rose sent si bon, quand, au détour d’un mouvement, mon poignet s’approche de mon nez !

Des conseils pour quelqu'un qui souhaite s'initier au yoga ?
Un seul conseil. Le meilleur moment pour commencer le yoga, c’est le même que pour planter un arbre : c’était il y a 20 ans. Le deuxième meilleur moment, c’est maintenant… Il n’est jamais trop tôt, jamais trop tard pour parcourir l’endroit où l’on vit, pour explorer son corps et son esprit. Mais ne tardez pas trop quand même, il y a tant de belles choses à découvrir !

L'endroit où vous rêvez de faire du yoga ?
En Provence, dans le jardin de mon enfance, à l’ombre des pins parasol et au son des cigales.

Pour l'été vous êtes plutôt yoga sur l'herbe, à la maison, sur la plage ou ailleurs… ?
Je vis sur une petite île du sud de la Thaïlande, entre jungle et bord de mer. La nature y est magnifique et très diversifiée : chutes d’eau, plages de sable blanc, collines verdoyantes… Mais malgré ces options idylliques, c’est sur la terrasse de ma petite maison en bois que je préfère pratiquer. Le sol y est propre et régulier, l’endroit est calme et aéré. Et surtout, il y a un ventilateur, qui éloigne les moustiques et soulage la chaleur écrasante.

>> Vous voulez tout savoir sur le yoga ? Retrouvez notre hors série spécial yoga! 

Articles du thème Yoga
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte