Hygiène dentaire

Comment fabrique-t-on une brosse à dents ?

Publié le 19 janvier 2016 - Mis à jour le 23 janvier 2016
Usine Bioseptyl
Usine Bioseptyl
© Bioseptyl

La brosse à dent est un objet qui nous parait tellement commun qu'on oublie presque qu'elle a eu une vie avant d'arriver dans notre salle de bain ! Reportage à Beauvais, dans l'usine Bioseptyl, où nous sommes allées voir comment on fabrique des brosses à dent, écolo bien sûr !

Comment est-ce que l'on fabrique une brosse à dents ? C'est ce que l'équipe de FemininBio est allée voir de plus près, à Beauvais, à l'usine Bioseptyl, où les brosses à dents sont certifiées Made in France et où le "dentifrance" est 100 % bio.
Pourquoi Beauvais ? Parce que c'est à Beauvais, en 1845, qu'Alphone Dupont crée l'une des premières manufactures de brosserie au cœur de la vallée du Thérain. La brosserie devient alors très vite une tradition locale et une spécialité beauvaisienne. Mais c'était sans compter le phénomène de mondialisation qui envahit le marché près d'un siècle plus tard et qui aura raison de la rentabilité du site. En 2012, alors que la plupart des brosseries ont été dé-localisées à l'étranger, Olivier Voisin et Olivier Remoissonet ont pris le pari du Made in France avec Bioseptyl.
Un pari, mais aussi une aventure humaine pour les deux responsables qui croient fortement en l'avenir et en l'industrie française. Ils se lancent donc à Beauvais, sur un terrain qui a plus de 170 ans de savoir faire et d'expérience en brosserie.
Et petit à petit, l'oiseau fait son nid. Si la marque n'était pas bio au départ, elle y bascule progressivement. Dans une industrie dentaire ultra-concurrentielle qui privilégie le marketing aux soins des dents, Bioseptyl souhaite revenir aux valeurs essentielles, naturelles, simples et efficaces. Mais la petite PME s'adapte à la situation financière actuelle et fait avec ce qu'elle a.
Comme le dit le dicton, elle avance "lentement mais sûrement". Pour l'instant, l'entreprise a réussi son pari Made in France : elle a créé La Belle Brosse, la première brosse à dents éco-responsable. Son manche est composé à 80 % à base d'amidon de maïs et la marque travaille actuellement la canne à sucre pour un nouveau modèle. Le "dentifrance", bio, est pour sa part composé d'eau de source, de menthe naturelle, de fluor et de propolis. Il nettoie respectueusement les muqueuses de la bouche, blanchit les dents et lutte efficacement contre la plaque dentaire et contre les caries.
Eco-responsable, Bioseptyl recycle tous les cartons de son entreprise, utilise des LED à moindre consommation et de l'air comprimé comme source d'énergie et comme chauffage. Sur son site, elle propose également une enveloppe retour pour le recyclage des brosses à dents usagées.

De plus, chez Bioseptyl, il n'y a pas d'intermédiaires qui multiplient les coûts : la marque s'adresse directement à ses clients. Elle leur propose de commander directement le produit qu'ils désirent sur leur site internet et d'adhérer au service d'abonnement pour renouveler automatiquement sa brosse à dents. C'est vous qui réglez les échéances de vos commandes, les modèles de brosses à dents que vous désirez, les couleurs ou encore la dureté des poils. Ainsi, si les dentistes recommandent de changer votre brosse à dents tous les trois mois au maximum, la petite entreprise y pense pour vous. Et si vous rencontrez un quelconque problème sur le site internet, la Hotline aussi est 100 % française. 

Comme le précise Olivier Remoissonet en jouant la carte de la franchise, « On ne peut pas tout mettre en place tout de suite, on avance à petits pas » : non les enveloppes et les poils de brosses à dents ne sont pas encore écologiques, mais ils le deviendront un jour. 
Ah oui, on allait presque oublier, comment fabrique-t-on une brosse à dent ?

Chez Bioseptyl, la fabrication des manches se fait dans le Perche. L'entreprise allie 80 % de PLA (Polyacide Lactique), à base d'amidon de maïs avec 20 % de PBAT, issu du pétrole mais biodégradable.
Ils sont ensuite envoyés sur le site de Beauvais où l'empoilage est réalisé. Les brosses subissent un contrôle de qualité, avant d'être tondues. La tonte sert à donner à la brosse son futur usage (plus la tonte est courte, plus les poils vont être durs.) Après la tonte, les poils de la brosse sont arrondis pour ne pas agresser les muqueuses de la bouche.
Un protège-tête est ensuite posé sur la brosse à dent, pour la protéger dans le transport et pour des raisons d'hygiène. Elles sont ensuite glissées dans des enveloppes, bientôt écolo, et arrivent directement chez vous ! 

 

Retrouvez Bioseptyl sur internet

Articles du dossier Des dents saines au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte