Santé environnementale

Chronique de l'ASEF : chaque semaine, l'actu Santé-Environnement de l'ASEF

Publié le 18 septembre 2013
1/3
© photl

1 Cosmétiques toxiques : vernis et fond de teint en ligne de mire

Cette semaine, une nouvelle étude, portant sur 15 000 produits, a démontré que se faire belle pourrait s’avérer plus dangereux que prévu… En effet, près de 40% des cosmétiques contiendraient au moins un perturbateur endocrinien - substance toxique mise en cause notamment dans les cas de stérilité... Parmi eux : les fameux parabènes, mais pas qu’eux. Tout le rayon beauté serait pollué, mais la palme du produit dangereux reviendrait aux vernis à ongles, suivis de très près par les fonds de teint. Mais alors, faut-il jeter sa trousse à maquillage et s’hydrater à l’huile d’olive seulement ?

 

 

© Fotolia

2 Rien ne remplace les petits pots faits maison

Après la salle de bain, passons à la cuisine ! Selon une étude publiée cette semaine, les petits pots maison seraient meilleurs sur le plan nutritionnel que ceux de facture industrielle ! Fallait-il vraiment une étude pour s’en rendre compte ? Il est vrai que ça n’est pas un scoop. Mais l’enquête a le mérite de montrer qu’un petit pot préparé salé contient deux fois moins de nutriments qu’un fait-maison ! Pour recevoir la même quantité de protéines, glucides, fer ou encore calcium, les bébés doivent donc manger deux fois plus de petits pots achetés au supermarché !

© photl

3 Les produits cancérigènes au travail

La semaine dernière, une enquête du Ministère du Travail a révélé que 10% des salariés français avaient été exposés à au moins un produit cancérigène au cours de la semaine précédant le moment où on les avait interrogés. Parmi les cancérogènes les plus souvent cités, on retrouve : les gaz d’échappement diesel, les poussières de bois et la silice cristalline. Quel que soit le produit, les plus concernés sont les ouvriers. Ils représentent plus des deux tiers des salariés exposés, alors qu’ils ne constituent que 29 % de l’ensemble des travailleurs. Sans surprise, les secteurs les plus concernés sont le bâtiment et l’industrie

Cosmétiques toxiques, petits pots faits maison et produits cancérigènes en entreprise: voilà ce qu'il ne fallait pas manquer cette semaine dans l'actualité Santé-Environnement.

Cosmétiques toxiques : vernis et fond de teint en ligne de mire 

Cette semaine, une nouvelle étude, portant sur 15 000 produits, a démontré que se faire belle pourrait s’avérer plus dangereux que prévu… En effet, près de 40% des cosmétiques contiendraient au moins un perturbateur endocrinien - substance toxique mise en cause notamment dans les cas de stérilité...

Parmi eux : les fameux parabènes, mais pas qu’eux. Tout le rayon beauté serait pollué, mais la palme du produit dangereux reviendrait aux vernis à ongles, suivis de très près par les fonds de teint. Mais alors, faut-il jeter sa trousse à maquillage et s’hydrater à l’huile d’olive seulement ?

Bien sûr que non ! Enfin, vous pouvez si l’odeur ne vous dérange pas, mais vous n’êtes pas obligée ! Les médecins de l’ASEF, qui s’apprêtent à sortir à l’automne leur "Petit guide vert des Bio-Cosmétiques",  vous conseillent principalement de privilégier les produits éco-labélisés. Selon l’étude, seulement 1,3% d’entre eux contiendraient un perturbateur endocrinien. Il s’agit essentiellement du cinnamal, un composé que l'on trouve naturellement dans les huiles essentielles de cannelle, jacinthe ou encore patchouli. Alors miroir, miroir qui est la plus bio ? 

Rien ne remplace les petits pots faits maison

Après la salle de bain, passons à la cuisine ! Selon une étude publiée cette semaine, les petits pots maison seraient meilleurs sur le plan nutritionnel que ceux de facture industrielle ! Fallait-il vraiment une étude pour s’en rendre compte ?

Il est vrai que ça n’est pas un scoop. Mais l’enquête a le mérite de montrer qu’un petit pot préparé salé contient deux fois moins de nutriments qu’un fait-maison ! Pour recevoir la même quantité de protéines, glucides, fer ou encore calcium, les bébés doivent donc manger deux fois plus de petits pots achetés au supermarché !

En ce qui concerne les sucrés, le bilan est plus positif. Calcium et fer sont présents en quantité comparable dans les deux mixtures. En revanche, les pots commerciaux contiennent plus de sucre… Si on ajoute à cela la différence de prix, le fait-maison est numéro un sur tous les tableaux. Alors à vos fourneaux.

Des produits cancérigènes au travail : attention aux gaz d’échappement diesel, poussières de bois et silice cristalline

La semaine dernière, une enquête du Ministère du Travail a révélé que 10% des salariés français avaient été exposés à au moins un produit cancérigène au cours de la semaine précédant le moment où on les avait interrogés. Parmi les cancérogènes les plus souvent cités, on retrouve : les gaz d’échappement diesel, les poussières de bois et la silice cristalline.

Quel que soit le produit, les plus concernés sont les ouvriers. Ils représentent plus des deux tiers des salariés exposés, alors qu’ils ne constituent que 29 % de l’ensemble des travailleurs. Sans surprise, les secteurs les plus concernés sont le bâtiment et l’industrie... D’autant que les protections individuelles (masques, gants, etc.) ne sont pas toujours portées ou adaptées.

Retrouvez dans le détail, toutes les informations sur ces actualités sur le site de l’Association Santé Environnement France : www.asef-asso.fr et sur la page Facebook de l'ASEF
 

 

 

Articles du dossier La Chronique de l'ASEF
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte