bonheur

"Cultivez votre bonheur ! " interview de l'auteur, Sophie Machot

Publié le 1 juillet 2014 - Mis à jour le 3 juillet 2014
Cultivez votre bonheur !
Cultivez votre bonheur !
© © Fotolia

Avec son livre "Cultivez votre bonheur ! " Sophie Machot nous propose avec humour et métaphore florale de fleurir notre vie en quatre étapes : semez arrosez, récoltez et croquez ! Rencontre.

Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire ce livre ?

J’aime beaucoup le terme "poussé" qui colle parfaitement au thème de mon livre Cultivez votre bonheur ! dans lequel je file la métaphore "potagère" pour  partager les secrets des graines à semer dans notre vie pour que fleurisse notre bonheur au quotidien. Ce livre a effectivement "poussé" en moi comme une évidence. Presque une nécessité. Car pour être pleinement heureuse, il me fallait transmettre à mon tour ce qui m’avait aidé à faire de ma vie, un jardin où il fait bon vivre et ce malgré les vicissitudes du destin. J’avais envie de partager les outils, les recherches, les inspirations, les récits, les déclics, les astuces, le bon sens ancestral ainsi que l’enseignement des « mentors » croisés au détour du chemin et qui m’ont appris à trouver le sens de mon existence, à savourer le présent, à m’autoriser à être heureuse au plus près de mes rêves. Et puis il faut bien avouer que mes différentes activités professionnelles (je travaille en tant que coach, formatrice, conférencière et auteure) font de moi une irréductible exploratrice du bonheur et me permettent de piquer sans vergogne les bonnes recettes qui mettent en joie mes semblables. Des instantanés parsemés - avec leur plein consentement, bien sûr ! - tout au long de ce joyeux grimoire.

Il existe beaucoup de livres sur le bonheur, qu’est-ce qui fait la spécificité de votre méthode ?

L’utilisation de la métaphore - entre autre - qui est un vecteur de connaissances et de partage puissant où chacun peut se reconnaitre et puiser les ressources liées à sa propre histoire personnelle et qui facilite la compréhension des outils à appliquer au quotidien. Ce livre qui se lit comme un roman ou se butine au grès des envies, est un peu comme un coach bienveillant qui accompagne pas à pas le lecteur vers plus de sérénité et de bien-être. Mais plus qu’une méthode, je l’ai voulu comme un véritable compagnon de route plein de sagesse et d’humour. Il se compose de quatre étapes - Semez, Arrosez, récoltez et croquez ! - quatre actions qui aident le lecteur à faire un état des lieux des cinq domaines de sa vie, et lui apprennent comment les entretenir afin de s’autoriser à rêver, à oser, à savourer, à créer, à s’amuser et à se révéler. Ici, pas de ton professoral ni de prosélytisme forcené pas plus que d’optimisme délirant. Juste une croyance profonde que le bonheur est à portée de tous mais que c’est d’abord et avant toute chose une décision consciente que l’on prend et des actions que l’on mène.

Selon vous le bonheur est accessible à tous ?

Oui, mille fois oui. A partir du moment où les besoins « vitaux » sont comblés (respirer, manger et dormir en sécurité) alors oui, il est accessible à tous quelque soit son histoire personnelle, son âge, sa condition sociale, etc. Je crois que l’on peut agir à tout moment sur sa destinée pour vivre une vie plus harmonieuse. D’ailleurs de récentes études ont montré que le bonheur se trouve à tous les étages de la société et qu’il dépend pour 40% des choix de vie et des décisions que l’on prend. Certes, les outils distillés dans ce livre et issus en partie des recherches de la psychologie positive n’empêchent pas de trébucher ni de tomber mais aident, à n’en pas douter, à se relever un peu plus rapidement et avec un peu moins de bleus à l’âme.

Le bonheur passe-t-il par l’acceptation de l’humain comme un être fondamentalement bon ?  Par la reconnaissance du fait que l’homme n’est pas un loup pour l’homme ?

Oui, je le crois. J’aime l’être humain bien que je sois consciente de sa grande part d’ombre. Mais dans un monde où on nous le présente sous un jour peu envieux voire tragiquement et irrémédiablement perdu, je crois qu’il est temps de remettre en lumière son incroyablement force vitale, sa créativité débordante, son altruisme, sa bonté et toutes ses valeurs profondément ancrées qui constituent le socle sur lequel repose l’humanité: solidarité, générosité, combativité, audace, résistance, renouvellement. Car tel le phénix, l’homme ne cesse de renaitre de ses cendres. Être de tous les excès il est également celui de tous les possibles.

À l’origine ROSITA c’était le nom de votre indomptable voix intérieure, maintenant c’est le nom d’une des méthodes de votre ouvrage. Comment on passe d’une voix intérieure pessimiste et fataliste à une méthode qui permet de lâcher prise ?

Il est vrai que l’outil ROSITA est un peu ma « mascotte ». Devenu un outil mnémotechnique de coaching, créé pour apprendre à gérer les situations de stress et à lâcher prise, il fut d’abord un prénom donné à mon mental, ce grand juge suprême, qui ne cessait de jacasser à tous vents sur un passé révolu ou un futur hypothétique oubliant au passage, tout simplement, de vivre le présent. Le fait de donner un prénom à son mental et s’adresser à lui comme à un intrus permet l’espace d’un court instant de se dissocier de lui et de cesser cette rumination interne, source d’anxiété exacerbée et, pour la plupart du temps, non justifiée. Interpeller ROSITA m’a donc aidé à me rendre compte combien mon mental vampirisait ma vie et peu à peu à lâcher prise.

À aucun moment vous regrettez l’ancienne ROSITA ?

Pour dire vrai, elle est encore dans les parages parfois ! Mais j’ai appris à me recentrer plus rapidement et à placer mon attention au coeur de mon présent ce qui me permet de profiter plus intensément des petites et grandes joies de l’existence. Et puis, je l’aime bien quand même cette petite voix car elle est depuis devenue beaucoup plus intuitive et optimiste !

Avez-vous d’autres projets en perspective ?

Oui ! Comme l’écriture de mon prochain livre qui est en train de « germer » tranquillement ou ma toute nouvelle collaboration avec deux magnifiques magazines féminins, inspirants et dédiés à l’art de vivre. Je me régale ! Mais je n’oublie pas également de bichonner mon blog « concentré de bonheur » dans lequel je partage coups de coeur, bons plans, Magic List et bonheurs en pagaille. Et enfin et surtout, je continue avec passion mon métier de coach de vie, de formatrice et de conférencière. Je cultive mon bonheur, quoi !

"Cultivez votre bonheur" à découvrir aux Editions Eyrolles

>> Retrouvez Sophie Machot sur son blog !

Articles du dossier Le bonheur
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte