Détox

Détox de fin d'hiver : 3 plantes pour nettoyer le foie

Publié le 5 mars 2014 - Mis à jour le 11 septembre 2015
1/3

1 Le chardon-Marie

Le chardon-Marie (carduus marianus ou Silybum marianum), encore nommé dans les campagnes : artichaut sauvage ou chardon Notre-Dame - car selon la légende, les feuilles de chardon auraient été tachées par le lait de la vierge Marie.

Ses jeunes feuilles étaient autrefois mangées en salade, et ses racines cuites ont un goût de salsifis. Mais c’est de son fruit que l’on extrait son principe actif, la silymarine, qui est le facteur réparateur du foie.

Cette plante est aussi un tonique, régénérateur.

2 Le fumeterre

Le fumeterre (Fumaria officinalis), encore nommé dans les campagnes : fumée de terre ou fiel de terre.

Il était conseillé dans les premiers traités sur les plantes pour « désopiler le foie ». Son action principale étant de normaliser les sécrétions de la bile (il peut l’augmenter quand elle est insuffisante ou la ralentir au contraire si elle est trop abondante). C’est donc un très bon régulateur du foie. Cette plante favorise également un sommeil réparateur ; et pris pendant une période prolongée, elle aide à maigrir.

3 La pensée sauvage

La pensée sauvage (viola tricolor), encore nommée fleur Notre-Dame, ou fleur de la trinité. 

Elle complète l’action dépurative du fumeterre, permet le drainage du foie. On dit qu’elle équilibre le rapport entre les fonctions hépatique et rénale. Elle augmente la voie naturelle d’élimination des acides libérés par le foie. Ce faisant, elle contribuer à faire baisser l’acidité du corps, ce qui favorise la circulation et limite les inflammations. D’où son action favorable sur la peau. 

Suivant les saisons, nous avons besoin d’agir sur le foie de différentes manières. A la fin de l’hiver, il est bon de le régénérer et de le réparer avant même de penser à faire la cure de drainage de printemps. Pour cela plusieurs plantes sont utiles pour éviter que le foie ne s’engorge et ne s’enflamme.

Le foie est le plus gros organe du corps. Il possède de nombreuses fonctions essentielles au maintien d’une bonne santé générale : fonction de drainage, d’épuration des déchets et des toxines, de synthèse et de stockage des substances nécessaires à l’organisme. Il assure aussi la libération des substrats énergétiques nécessaires à la croissance et au renouvellement de tous nos tissus. C’est enfin le foie qui régule, par certaines de ses hormones, la réparation des tissus.

Le chardon-Marie

Le chardon-Marie (carduus marianus ou Silybum marianum), encore nommé dans les campagnes : artichaut sauvage ou chardon Notre-Dame - car selon la légende, les feuilles de chardon auraient été tachées par le lait de la vierge Marie.

Ses jeunes feuilles étaient autrefois mangées en salade, et ses racines cuites ont un goût de salsifis. Mais c’est de son fruit que l’on extrait son principe actif, la silymarine, qui est le facteur réparateur du foie.

Cette plante est aussi un tonique, régénérateur.

Le fumeterre

Le fumeterre (Fumaria officinalis), encore nommé dans les campagnes : fumée de terre ou fiel de terre.

Il était conseillé dans les premiers traités sur les plantes pour « désopiler le foie ». Son action principale étant de normaliser les sécrétions de la bile (il peut l’augmenter quand elle est insuffisante ou la ralentir au contraire si elle est trop abondante). C’est donc un très bon régulateur du foie. Cette plante favorise également un sommeil réparateur ; et pris pendant une période prolongée, elle aide à maigrir.

La pensée sauvage

La pensée sauvage (viola tricolor), encore nommée fleur Notre-Dame, ou fleur de la trinité. 

Elle complète l’action dépurative du fumeterre, permet le drainage du foie. On dit qu’elle équilibre le rapport entre les fonctions hépatique et rénale. Elle augmente la voie naturelle d’élimination des acides libérés par le foie. Ce faisant, elle contribuer à faire baisser l’acidité du corps, ce qui favorise la circulation et limite les inflammations. D’où son action favorable sur la peau. 

Exemple de complément alimentaire : OEMINE HEPATIC (association de fumeterre, chardon Marie et pensée sauvage), cure de 20 jours à la fin de l’hiver pour libérer le foie de ses toxines et le préparer à la venue du printemps. 2 gélules 3 fois par jour.

 
Articles du thème Compléments alimentaires
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte