ASEF

Chronique de l'ASEF : Le rendez-vous hebdo de l'actu santé et environnement

Publié le 24 septembre 2014
1/3
© http://jonathanturley.org/

1 Edulcorants: Faux sucres, faux amis...

On retrouve les édulcorants dans de nombreux produits « light » comme les sodas, les yaourts ou encore les céréales. Les industriels affirment qu’ils peuvent aider à lutter contre l’obésité et le diabète. Mais une étude israélienne vient de montrer le contraire en ce qui concerne le diabète. En administrant des édulcorants à des souris, les chercheurs ont constaté une élévation du taux de ce sucre dans le sang des rongeurs et une intolérance au glucose, signe avant-coureur du diabète.  (lire la suite ci-dessous)

2 Gaz de Schiste: la course aux fuites

Selon certains spécialistes, la technique d’extraction du gaz de schiste entrainerait des fuites. Et en effet, aux Etats-Unis, des fuites ont déjà été détectées. Mais d’où viennent-elles ? C’est la question que ce sont posés des chercheurs américains. Après avoir prélevés 133 échantillons d'eau potable au Texas et en Pennsylvanie, les chercheurs ont conclu que leur contamination provenait de problèmes d'étanchéité des puits pour récupérer le gaz de schiste. (lire la suite ci-dessous)

 

© Fotolia

3 Femmes enceintes: Méfiez-vous des phtalates!

 Une étude menée auprès de 300 femmes enceintes a montré que celles qui ont été le plus exposées aux phtalates durant la grossesse ont environ 70% de risque en plus d’avoir un enfant asthmatique, par rapport à celles qui ont été plus faiblement exposées. Les phtalates sont présents partout dans notre vie quotidienne : ballons, emballages alimentaires, cosmétiques, colles, jouets...etc. L’alimentation étant la source d’exposition principale, nous vous conseillons de troquer vos boites en plastique contre des bocaux et plats en vert pour stocker la nourriture. (lire la suite ci-dessous)

 

Edulcorants et diabète, les effets du gaz de schiste sur la planète et la santé de ses habitants, les conséquences des phtalates sur les bébés à naître, la chronique de l'AESF nous fait un tour d'horizon des actualités santé et nous donne ses recommandations de la semaine.

Des édulcorants qui favorisent le diabète, l’origine des fuites de gaz de schiste identifiée et les phtalates à éviter pendant la grossesse, voilà ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans l’actu santé-environnement.

Les édulcorants : faux sucres, faux amis…

A première vue, les édulcorants ont un atout majeur : ils ont un fort pouvoir sucrant tout en étant très faibles en calorie. On les retrouve donc dans de nombreux produits « light » comme les sodas, les yaourts ou encore les céréales. Les industriels affirment qu’ils peuvent ainsi aider à lutter contre l’obésité et le diabète. Mais une étude israélienne vient de montrer tout à fait le contraire, en tout cas en ce qui concerne le diabète. En administrant des édulcorants à des souris, les chercheurs ont constaté une élévation du taux de ce sucre dans le sang des rongeurs et une intolérance au glucose, signe avant-coureur du diabète. D’après les scientifiques, cela s’expliquerait par le fait que ces faux sucres perturbent le bon fonctionnement de la flore intestinale. Evitez donc les produits « light », surtout si vous êtes enceinte, d’autant plus qu’ils n’ont aucun intérêt nutritionnel !

Retrouvez plus d'infos concernant les édulcorants et le diabète sur le site de l'ASEF

Gaz de schiste : la courses aux fuites

Sujet d’actualité et à polémique, les gaz de schiste n’ont pas fini de faire parler d’eux car ils sont suspectés d’être à l’origine d’effets sur l’environnement et la santé. L’une des causes de ces inquiétudes sont les fuites de gaz que la technique d’extraction entrainerait. Et c’est vrai, aux Etats-Unis, des fuites ont déjà été détectées. Mais d’où viennent-elles ? C’est la question que ce sont posés des chercheurs américains. Après avoir prélevés 133 échantillons d'eau potable au Texas et en Pennsylvanie, les chercheurs ont conclu que leur contamination provenait de problèmes d'étanchéité des puits pour récupérer le gaz de schiste. Alors, avant de se lancer dans un projet qui peut avoir de lourdes conséquences pour la planète et ses habitants, il vaudrait mieux que les méthodes soient au point, non ?

Retrouvez plus d'infos concernant le gaz de schiste sur le site de l'ASEF

Femmes enceintes, méfiez-vous des phtalates !

Il y avait déjà le tabac, la pollution de l’air, l’obésité, et voilà que maintenant, les phtalates s’ajoutent à la longue liste des facteurs de risque de l’asthme. Une étude menée auprès de 300 femmes enceintes a montré que celles qui ont été le plus exposées aux phtalates durant la grossesse ont environ 70% de risque en plus d’avoir un enfant asthmatique, par rapport à celles qui ont été plus faiblement exposées. Considérés comme perturbateurs endocriniens, les phtalates sont déjà accusés d’entrainer des troubles de la reproduction et certains cancers. Ils sont présents partout dans notre vie quotidienne : ballons, nappes, tuyaux, rideaux de douche, emballages alimentaires, cosmétiques, colles, jouets. L’alimentation étant la source d’exposition principale, nous vous conseillons de troquer vos boites en plastique contre des bocaux et plats en vert pour stocker la nourriture.

Retrouvez plus d'infos sur l'asthme et les phtalates sur le site de l'ASEF

 

 

Articles du dossier Par quoi remplacer le sucre ?
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte