ASEF

Chronique de l'ASEF : Le rendez-vous hebdo de l'actu santé et environnement

Publié le 4 juin 2014
1/2
© Fotolia

1 Le gras et le sucre sont les ennemis de bébé…

Cette semaine, une étude australienne a montré que notre alimentation pouvait jouer un rôle déterminant pour la santé du futur bébé. Les adeptes des plats préparés, des chips et des gâteaux industriels auraient en effet un risque beaucoup plus élevé d’accoucher prématurément. Pour mémo, on considère comme prématurés, les bébés qui pointent le bout de leurs nez avant la 35° semaine de grossesse. Cette avance les expose à des risques plus importants de complications en tout genre et il est donc important de faire son maximum pour l’éviter…

© Fotolia

2 Stress et sperme ne font pas bon ménage

Cette semaine, une étude a permis de mesurer l’impact du stress sur les messieurs cette fois et ils sembleraient que ça ne les aide pas beaucoup non plus ! Les résultats sont sans appel : le stress est l’ennemi du sperme. Les hommes se disant stressés ont des spermatozoïdes moins nombreux et moins mobiles que leurs homologues « zens »… Alors si vous voulez booster votre fécondité, une solution : l’inscrire dans un club de sport. Une étude récente a en effet démontré que les hommes faisant plus de quinze heures de sport par semaine avaient une concentration en spermatozoïdes 73 % supérieure à ceux qui se remuaient moins de cinq heures.

Cette semaine, on apprend que le stress du papa peut diminuer la fertilité du couple, et qu'il vaut mieux manger sain pendant sa grossesse pour éviter d'accoucher trop tôt. Retour sur les actus santé-environnement qui ont marqué les sept derniers jours

Stress et sperme ne font pas bon ménage

 

En mars dernier, une étude avait montré que les femmes stressées avaient moins de chances de tomber enceinte. Cette semaine, une autre étude a permis de mesurer l’impact du stress sur les messieurs cette fois et ils sembleraient que ça ne les aide pas beaucoup non plus ! En effet, les résultats de l’étude américaine sont sans appel : le stress est l’ennemi du sperme. Les hommes se disant stressés ont des spermatozoïdes moins nombreux et moins mobiles que leurs homologues « zens »… Alors si vous voulez booster votre fécondité, une solution : l’inscrire dans un club de sport. Et oui ! Le sport pourrait aider les hommes à se sentir plus sereins et surtout à remettre en forme leur semence. Une étude récente a en effet démontré que les hommes faisant plus de quinze heures de sport par semaine avaient une concentration en spermatozoïdes 73 % supérieure à ceux qui se remuaient moins de cinq heures.

Le gras et le sucre sont les ennemis de bébé…

 

Cette semaine, une étude australienne a montré que notre alimentation, même avant la conception, pouvait jouer un rôle déterminant pour la santé du futur bébé. Les adeptes des plats préparés, des chips et des gâteaux industriels auraient en effet un risque beaucoup plus élevé d’accoucher prématurément. A l’inverse, les femmes consommant beaucoup d’aliments riches en protéines, des fruits et des céréales ont, elles, beaucoup moins de probabilité de donner naissance en avance. Pour mémo, on considère comme prématurés, les bébés qui pointent le bout de leur nez avant la 35ème semaine de grossesse. Cette avance les expose à des risques plus importants de complications en tout genre et il est donc important de faire son maximum pour l’éviter…. Voici donc encore une bonne raison de manger équilibré et varié en limitant les produits gras et sucrés !

Retrouvez dans le détail, toutes les informations sur ces actualités sur le site de l’Association Santé Environnement France : www.asef-asso.fr

 

Articles du dossier La Chronique de l'ASEF
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte