Yoga

Faites-vous vraiment du yoga ?

Publié le 7 janvier 2015
Professeure de yoga sur Montpellier & accompagnante en mieux-être, Cloé propose des méditations guidées sur son site : www.cloebertrand.com
Lorsque vous dirigez votre conscience et lorsque vous prêtez attention à la réalité de votre expérience ici et maintenant, vous pratiquez le yoga d'une façon qui est bien plus qu'un exercice physique
Lorsque vous dirigez votre conscience et lorsque vous prêtez attention à la réalité de votre expérience ici et maintenant, vous pratiquez le yoga d'une façon qui est bien plus qu'un exercice physique
© Cloé Bertrand

"Suis-je connectée à moi-même ? Est-ce que je peux apporter encore un peu plus de présence dans ma pratique, d'attention, de douceur et d'amour ?". Ces questions, Cloé se les pose et les pose à ses élèves pour les guider dans une belle et riche introspection pour une meilleure connection à soi.

Je pratique le yoga quotidiennement (ou presque !) et je l’enseigne. Lors des séances, je ne peux pas vraiment dire si telle ou telle personne est en train de faire effectivement du yoga ou si elle est juste en train de faire des mouvements. Cependant, j'ai quand même certains indices (cette sensation que la personne est attentionnée à tout ce qui se passe en elle, le choix de sa variation dans la posture, ses ajustements, son regard, son attention, sa présence que je peux déceler…). L'essentiel est ce qui se passe à l'intérieur de vous-même lorsque vous pratiquez.
Prenez un instant pour vous poser ces deux questions :
- Faites-vous vraiment du yoga ? 
- Pratiquez-vous ce qui vous correspond avec ce que vous connaissez de votre corps et de vos limites ?
Le yoga est centré sur une prise de conscience intérieure
Ce qui importe le plus n'est pas ce que l'on voit extérieurement mais bien ce qui se passe à l'intérieur de vous-même. Lorsque vous dirigez votre conscience et lorsque vous prêtez attention à la réalité de votre expérience ici et maintenant, dans cet instant présent, vous pratiquez le yoga d'une façon qui est bien plus qu'un exercice physique : il est alors également une pratique spirituelle puissante. Vous devenez un peu plus conscient de vous-même, de vos pensées, de vos sentiments, de vos émotions, de la façon dont vous réagissez aux défis quotidiens de la vie.
Petit à petit, avec la pratique, vous développerez cette capacité d'auto-observation sans vous laissez embarquer par toute une histoire comme nous avons tant tendance à le faire (nous laisser entrainer par nos pensées et nos émotions en imaginant de majestueux scénarios dignes des plus grands films).
Ramenez votre niveau de conscience au moment présent
Posez-vous cette question : Où se trouve mon mental en ce moment ? Est-il présent ici et maintenant ou en train de voyager dans le passé ou le futur ?
Vous pouvez avoir une souplesse naturelle et réaliser parfaitement, dans la forme, la posture du chien tête en bas et au même moment, votre mental est peut-être en train de ressasser la journée exécrable que vous avez passé ! Et dans ce cas-là, toute la puissance de votre pratique se perd. Le plus important, si tout cela vous arrive, n'est pas de vous apitoyer sur vous-même, vous dire "je n'y arrive pas", "je pratique mal le yoga", "je suis nulle", etc. 
Soyez douce, respectueuse et bienveillante avec vous-même
Observez, acceptez ce qui est et ramenez délicatement votre attention dans le moment présent. Petit à petit, vous établirez le contact et créerez cette unité entre votre corps, votre cœur et votre esprit. 
En pratiquant avec cette attention, votre sensibilité se développe et vous serez à même de ressentir un peu plus profondément tous ces changements subtils.
Pratiquez, partout
Vous pouvez avoir accès à cela partout : aussi bien en étant en équilibre sur les mains qu'en étant assis dans le métro. Soyez en contact avec cette sensation de vitalité, de chaleur, de douceur (ou toutes autres émotions, ressentis que vous pouvez avoir à ce moment-là) dans certaines parties de votre corps. Explorez-les ! Sentez votre souffle qui navigue dans l'ensemble de votre corps et qui vous nourrit profondément. 
Faites cela lors de votre prochaine pratique, puis la suivante et ainsi de suite, jusqu'à ce que celle-ci devienne un moment où vous êtes pleinement conscient. 
Progressivement, vous apportez cela dans votre vie au quotidien : le yoga ne s'arrête pas à votre pratique sur le tapis, quand votre séance est terminée ! Pratiquez sur votre tapis et en dehors de votre tapis! Et si vous preniez comme intention de pratiquer à être pleinement conscient, pleinement éveillé ?
Rendez votre corps vivant !
Notre corps physique est la base de nos mouvements et, il est aussi le point de contact avec notre univers intérieur, comme le dit B.K.S. Iyengar dans son livre Prāṇāyāma Dīpikā - Lumière sur le Pranayama :
"La peau renferme toutes les gaines et tous les corps. Elle doit être ferme et sensible au moindre mouvement. Toutes les gaines se confondent à leur différents niveaux depuis la peau jusqu'au Soi."
Tout est condensé dans cette si belle phrase : "Laissez votre intelligence pénétrer également à travers le corps jusqu'à ses extrémités, comme les rayons du soleil.".
Après avoir lu cet article, prenez un instant pour fermer vos yeux. Laissez tout ce qui a résonné en vous, tout ce que vous avez pu retenir, ressentir, se déposer en vous. Et répondez honnêtement à cette question :
Avez-vous déjà pratiqué le yoga ou êtes-vous resté à la superficie des postures ?
Il n'y a pas de bonne ou mauvaise réponse, pas de bien ou de mal, aucune culpabilité à avoir ou aucune fierté. C'est absolument pas ce dont je parle ! C'est pour moi aussi un travail que je m'entraine à faire quotidiennement. C'est avec cette persévérance, cette attention, cette présence et cet amour (qui est si essentiel) que j'essaye jour après jour de nourrir profondément mon corps, mon esprit et mon coeur. Et c'est le début du chemin…
Ce que je vous propose pour ce début d'année, si vous souhaitez approfondir votre pratique du yoga, c'est de ne pas apprendre la prochaine posture (asana) la plus difficile pour vous. Le challenge que je vous propose c'est, tout en fermant ou en gardant vos yeux ouverts, de sentir chacune des postures que vous prenez lors de votre pratique. Ressentez profondément ce qui se passe en vous, à l'intérieur de vous : physiquement, émotionnellement et mentalement.
Je vous souhaite tout le meilleur pour cette nouvelle année !
Namasté
L'experte : Cloé Bertrand est professeure de yoga sur Montpellier & accompagnante en mieux-être, elle propose des méditations guidées sur son site : www.cloebertrand.com

Pour un meilleur confort de lecture, retrouvez cet article dans notre mensuel iPad !

 

Articles du thème Yoga
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par jalysna le 9 janvier 2015 à 11h37
Yoga dans la simplicité

Je pratique et donne cours de yoga depuis 1986,personnellement je suis restée dans les poses simple et ne fait pas de pratique dans une complexité de mouvement,j'ai compris que la persévérance et le rituel régulier des poses donne au mentaliste que nous sommes l'obligation d'accepter les mêmes mouvements,suivant mon ressenti intuitif je peut-présenter une pose différente et contrer le mental qui s'ennuie ! de ce fait stabilise le bla-bla des pensées du mentale,ayant souvent besoin de changement pour se sentir vivant !

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte