Sans gluten

Sans gluten: Rencontre avec Cécile Gleize, fondatrice de Because Gus

Publié le 10 juin 2017
© Jean-Marc Biais

Vous connaissez peut-être déjà Because Gus ? Un média en ligne, dont la mission est de libérer le quotidien des intolérants au gluten grâce à des bons plans, recettes, conseils pratiques... Rencontre avec Cécile Gleize, la fondatrice du média !

Cécile Gleize a créé le média Because Gus en 2015, deux ans après avoir découvert son intolérance au gluten. La fondatrice a répondu à nos questions ! 

Cécile, comment avez-vous découvert votre intolérance? Le diagnostic a-t-il été long? 
J’ai découvert ma sensibilité au gluten en 2013. A l’époque je ne savais pas du tout ce que c’était. Comme 90% des gens, j’ai entendu parler du gluten, fait une recherche sur internet, vu que les symptômes correspondaient aux miens, j’en ai parlé à un gastroentérologue et voilà comment j’ai arrêté. 

Mais ce que je ne savais pas à l’époque c’est qu’il y avait un test pour dépister la maladie cœliaque, à faire avant d’arrêter le gluten. Pendant longtemps, je n’ai donc pas su si j’étais sensible ou cœliaque. Pour un examen médical, j’en ai consommé à nouveau et le test s’est révélé négatif. J’entre donc dans cette catégorie de personnes qui ont les symptômes de la maladie cœliaque, ne sont pas positifs au test mais se sentent mieux sans gluten : les sensibles ! 

J’ai mis très longtemps à découvrir ma sensibilité au gluten, puisque depuis que je suis petite je n’ai jamais digéré le pain. 

Quels ont été les résultats de votre changement alimentaire sur votre santé, votre bien-être et votre énergie ?
J’ai enfin découvert ce que c’était que de manger sans avoir des effets secondaires plutôt contraignants dans la foulée : maux de ventre, ballonnements, fatigue, remontées acides, diarrhées, constipation… On apprend à vivre avec ses désagréments et le jour où on découvre qu’on peut vivre sans, ça fait un bien fou. 

La fatigue et le fait que tous ces désagréments ne sont pas glamour peuvent avoir un certain impact sur le moral. En être libérée fait du bien, car c’est plein de tracas quotidiens en moins à gérer. 

Quelles sont les difficultés que vous avez pu rencontrer avec ce régime? Comment les avez-vous dépassées ?
Au tout début, le plus compliqué c’était pour manger à l’extérieur ou chez des gens. Tout le monde ne connaissait pas le gluten à l’époque et ce n’était pas facile de demander et savoir s’il y avait du gluten dans les plats, surtout sous sa forme cachée, comme par exemple dans les sauces pour les épaissir. 

Aujourd’hui les restaurateurs sont plus informés et la législation aide, mais ce n’est pas encore la panacée, c’est pour ça que j’ai lancé Because Gus

J’ai également eu pas mal de doutes sur les charcuteries, car certaines étaient labellisées sans gluten alors que celles sans l’étiquette avaient la même composition, où le mot gluten n’apparaissait pas. La différence ? Le prix ! Heureusement que ça a pas mal changé depuis. 

Quand avez-vous créé votre média Because Gus ? D'où est née cette envie ?
J’ai lancé Because Gus le 20 janvier 2015. En 2014 j’ai mené une étude pour rencontrer un maximum de mangeurs sans gluten et comprendre ce qui les frustrait, manquait et où je pouvais leur apporter quelque chose d’utile. Après avoir interrogé plus de 150 personnes et passé plus d’une heure en entretien avec 70 d’entre eux, l’idée d’un site d’information s’est imposée… et nos lecteurs valident cette étude tous les jours en nous lisant !

Quels sont les objectifs de votre média ?
L'objectif de Because Gus est de simplifier le quotidien des gluten free et de leur entourage. Côté produits sans gluten, on leur donne tous les bons plans, les nouveautés. On interviewe des spécialistes pour répondre aux questions que nos lecteurs se posent sur le gluten. On a aussi de nombreuses recettes en ligne. Et surtout on référence tous les restaurants qui proposent du sans gluten partout en France et à l’étranger ! 

L’équipe organise également régulièrement des évènements pour que la communauté puisse rencontrer les acteurs du sans gluten. Bref, notre objectif est de faire avancer le schmilblick !

Vous avez organisé le prix du sans gluten… Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cette compétition ?
Le Prix du Produit Sans Gluten fait partie de cette envie de faire avancer ce fameux schmilblick. En début d’année, on avait interrogé nos lecteurs sur les contenus qu’ils aimeraient voir sur le site en 2017. 78% d’entre eux nous ont dit qu’ils voulaient découvrir plus de marques, produits et nouveautés. C’est pourquoi on a lancé ce Prix. 

On a contacté plusieurs marques, artisans et entrepreneurs du sans gluten et pratiquement tous ont répondu positivement alors que c’était une première.  Le 4 avril on a lancé le recrutement du jury composé de 5 professionnels de la distribution du marketing et de la cuisine sans gluten et de 10 lecteurs de Because Gus. 

Notre jury a reçu 12 produits salés et 13 produits sucrés de 14 marques différentes et les a notés individuellement. Le produit qui remportait la note la plus élevée dans sa catégorie, gagnait le Prix du Produit Sans Gluten Salé ou Sucré. A partir du 26 avril on a enfin révélé les produits que le jury avait testés. Nos lecteurs avaient alors le choix de récompenser le produit qu’ils préféraient en votant en ligne. Et enfin le 12 mai on a remis le Prix du Produit Sans Gluten Salé, Sucré et du Public au SAAPS ! Et pour ceux qui se demandent qui sont les vainqueurs, voici les résultats : 

Prix du Produit Sans Gluten Sucré : Grainergie de Jardin Bio 
Prix du Produit Sans Gluten Salé : Pain de Mie Moelleux de Gerblé 
Prix du Produit Sans Gluten du Public : Pain aux céréales de Genius 

Le meilleur conseil pour les personnes intolérantes au gluten ?
Le premier conseil est de ne pas arrêter le gluten avant d’avoir fait le test de dépistage de la maladie cœliaque. Puis le meilleur : « Keep calm and read Because Gus » ! 

Votre recette favorite sans gluten ?
Ça va être très dur de choisir, je vais donc en nominer deux, une salée et une sucrée ! Pour la salée c’est notre quiche lorraine. Un classique parmi les classiques que j’ai plaisir à retrouver et qui surprend toujours les mangeurs de gluten tellement on ne sent pas de différence. Et en sucré, ma favorite est celle de la galette des rois ! Je regrette que ce ne soit pas tous les jours l’épiphanie…  Ces deux recettes sont sans gluten, sans lactose et surtout super facile à faire ! 

Pour plus d'informations, retrouvez notre hors-série sans gluten !

Articles du même dossier
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte