ASEF

Les gobelets en plastique, c’est fini !

Publié le 17 juin 2015
Jennifer Maherou est la chargée de documentation scientifique de l’Association Santé Environnement France (ASEF), qui réunit plus de 2 500 médecins en France. L'association travaille sur divers sujets tels que la qualité de l’air, l’environnement de l’enfant, la biodiversité ou encore l’alimentation.
Le plastique pour les pic-nics, bientôt un souvenir ?
Le plastique pour les pic-nics, bientôt un souvenir ?
© photl

Les gobelets en plastique interdits, les anti-poux et anti-moustiques qui perturbent le cerveau des enfants et le Roundup bientôt banni des jardineries, voilà ce qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans l’actu santé-environnement.

Les gobelets en plastique, c’est fini !

C’est l’incontournable des barbecues, pique-niques et surtout des pauses cafés : le gobelet en plastique. Pourtant, il pourrait bien connaitre ses dernières heures de gloire puisque le gouvernement a prévu d’interdire de la vaisselle jetable à partir du 1er janvier 2020. Pourquoi ? Parce que mine de rien, en France, 150 gobelets sont jetés chaque seconde, soit 4,73 milliards par an. Empilés les uns sur les autres, ils formeraient une pyramide 25 fois plus haute que la Tour Eiffel. Et le problème, c’est que seulement  1 % d'entre eux sont recyclés. Le reste est incinéré ou enfouis en décharge et contribuent à polluer la planète - ils mettent un demi-siècle à se dégrader. Comme si on avait besoin de ça ! Mais bon, il faut quand même admettre que ces objets sont bien pratiques… Alors en attendant leur interdiction, des entreprises sont en train de bûcher pour trouver des alternatives !

Anti-poux, anti-moustique mais aussi anti développement des enfants !
Les pyréthrinoïdes, c’est une famille de pesticides utilisée en agriculture mais présente également dans les anti-moustiques et les shampooings anti-poux. En analysant les urines de près de 300 enfants et en leur faisant passer des tests, des chercheurs ont montré que l’exposition aux pyréthrinoïdes seraient associée à une diminution des capacités cognitives des enfants. Ils auraient plus de mal à se concentrer et à acquérir de nouvelles connaissances. Attention donc à ces produits ! Privilégiez les anti-moustiques « bio » et les alternatives naturelles aux anti-poux.
Le Roundup dans la ligne de mire du gouvernement

Le week-end dernier, Ségolène Royal, la Ministre de l’Ecologie, a annoncé sa volonté de bannir le Roundup des jardineries. Commercialisé par le groupe Monsanto, le Roundup est l’herbicide le plus vendu au monde. Son principe actif, le glyphosate, est dangereux pour l’environnement et toxique pour les organismes aquatiques. Mais ce n’est pas tout ! Il est aussi classé comme cancérigène probable par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Alors, si la ministre n’a pas encore engagé de démarche officielle, on espère que ce sera une petite avancée vers l’interdiction…

 

Retrouvez tous les conseils de l’Association Santé Environnement France sur le site www.asef-asso.fr.

 

 

Articles du dossier La Chronique de l'ASEF
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte