Grignotage

Grignoter après dîner, c'est grave ?

Publié le 21 février 2014 - Mis à jour le 25 mars 2015
Julien Lévy est cuisinier pédagogue. Il a créé la méthode Foodevie pour mieux vous réaliser dans votre vie grâce à la cuisine et à l'alimentation.
En analysant votre grignotage du soir, vous pourrez anticiper avec les bons aliments durant la journée et sortir du cercle vicieux.
En analysant votre grignotage du soir, vous pourrez anticiper avec les bons aliments durant la journée et sortir du cercle vicieux.

Avoir faim vers 22-23h et grignoter, nous l'avons toute fait. Ce n'est pas un drame, mais ce n'est pas conseillé non plus. Voici quelques aliments qui se digèrent vite, même si vous les mangez à 22h.

Il peut arriver d’avoir faim après 22h, et ce n’est pas un drame !

Il peut y avoir plusieurs raisons à cela, et par expérience je sais que l’une des plus simples à saisir est le fait de ne pas assez petit-déjeuner le matin…Votre corps a besoin de force dès le lever du soleil pour tenir jusqu’au soir, sinon il aura tendance à vouloir compenser ce manque durant la journée.

Effectivement, manger à quelques heures du coucher n’est pas l’idéal car le corps aura tendance à stocker cette nourriture la nuit, et vous n’aurez pas assez faim le lendemain matin pour bien vous nourrir : vous entrez alors dans une roue infernale.

Mais pas de panique ! Les solutions existent.

J’ai faim après dîner ? J’enquête…

Acceptez d'avoir faim. Ceci indique que vous n’avez pas assez mangé. Là, il faut analyser les aliments dont vous avez envie le soir, pour comprendre quel est le manque durant la journée.

Le chocolat peut être le signe d’un manque de bons lipides dans le corps. Votre corps cherche à manger des choses "grasses", dont le beurre de cacao contenu dans le chocolat. On n'y pense pas forcément. Incorporez donc plus de bonnes huiles durant vos repas de la journée, comme l’huile de noix ou l’huile d’olive et observez vos envies le soir. Elles devraient diminuer un peu. 

Vous avez tendance à manger des fruits ? Mangez plus de fibres. Des biscuits ? Plus de protéines, car les muscles appellent d'abord le sucre pour se nourrir.

En analysant votre grignotage du soir, vous pourrez anticiper avec les bons aliments durant la journée et sortir du cercle vicieux.

Quels aliments favoriser ?

Si vous grignotez quand même le soir, favorisez des aliments qui se digèrent vite, en 1h ou 2h, qui se stockent peu et impliquent un minimum de digestion. Vous irez forcément dormir le corps plus léger, pour bien vous nourrir le lendemain.

  • Des fruits locaux et de saison : Les fruits d’hiver, comme la clémentine, sont apaisants car ils poussent durant cette période. Ils sont donc gorgés de la bonne énergie, plus chaude ou plus "Yang" comme diraient les orientaux pour se protéger de cette saison froide, plus "Yin". Des oranges en provenance de pays chauds, "Yang" ont une énergie "Yin", plus froide et pourraient d’avantage perturber votre sommeil durant cette saison, refroidissant même votre corps.
  • Des aliments cuits : une compote de fruits serait l’idéal après 22h. Car non seulement les fruits se digèrent vite, mais en plus dans une compote ils sont cuits, donc ils fatiguent moins le système digestif. Celui-ci secrète plus d’acidité pour dissoudre un fruit ou un légume cru. Pas terrible comme sensation avant d’aller dormir.
  • Des aliments qui se digèrent rapidement : les galettes de riz, les biscottes et autres céréales soufflées se digèrent rapidement et permettent de laisser votre digestion au repos lorsque vous allez vous coucher. Vous vous sentirez mieux le lendemain, pour bien manger au petit-déjeuner et bien entamer votre journée.
  • Des aliments bio : du chocolat ? Oui. des biscuits ? Ok. Mais s’ils ne sont pas bio, et que la farine ou le sucre sont blancs, donc "morts" car dénaturés de façon industrielle à des centaines de degrés par des machines, cela engendre plus d’efforts du système digestif, car il n’y a plus aucun nutriment pour faciliter le travail des enzymes. Vous sécrétez alors plus d’acidité, pas fameux là non plus lorsque vous allez vous coucher.
  • Du fromage blanc : il apaise la faim rapidement, car les produits laitiers sont très nourrissants et ils se digèrent assez rapidement. Attention, la région Rhône-Alpes est la région où il y a le plus de dialysés des reins en France, car le problème des produits laitiers consommés trop régulièrement le soir, comme le fromage c’est qu’ils se stockent au niveau des reins. Il vaut mieux les manger durant la journée pour mieux les éliminer, ou boire au moins un verre d’eau avant d’aller vous coucher.
  • Une boisson chaude apaisante : l’idéal en fait c’est de boire un grand verre d’eau, ou une infusion, ou un thé sans théine, pour calmer votre sensation de faim et éliminer les dernières toxines de la journée dans votre corps. Le fait de boire chaud agit comme une cocotte-minute dans votre corps et fait ressortir tous ce dont vous avez besoin d’éliminer, soit par la transpiration naturelle, soit par les urines.

Je mange pour compenser…

Il arrive parfois que vous "craquiez" le soir en vous jetant sur un paquet de gâteaux ou une tablette de chocolat. Vous avez peut-être quelques soucis en ce moment, au travail ou dans vos relations, alors vous compensez par de la nourriture, pour vous faire du bien. Quel mal y’a t-il à cela ?

Ce qui est pire, c’est de culpabiliser de manger des choses qui, soi-disant, font grossir, alors que vous en avez besoin moralement pour passer cette moins bonne période. Mais heureusement que le diktat de la société est là, qui dit qu’il faut être belle, fine et toujours de bonne humeur ! Mais vous avez raison, mesdemoiselles, mesdames, vous n’avez pas le droit de déprimer ! C’est bien connu, vous n’êtes qu’un bout de plastique qui ne ressentez rien et qui ne traversez aucune épreuve dans votre vie ! Mais enfin… Où va-t-on ?

Le fait de manger après 22h peut signifier aussi une compensation de quelque chose dans votre vie. Dans ce cas, ce n’est pas la nourriture qu’il faut changer, elle est au contraire un bon réconfort et un bon soutien de temps en temps. À vous plutôt de comprendre pourquoi vous vivez ces émotions en ce moment, mais ça, c’est une autre histoire. 

L'expert : 

Julien Levy est coach Foodevie, pour la joie de bien s'alimenter. La méthode Foodevie consiste à s'alimenter en fonction du climat, de son tempérament et de son activité. Les aliments sont de bonnes nourritures pour le corps, mais aussi porteurs d'une énergie pour mieux se réaliser dans sa vie. La méthode dure 12 mois, où Julien se rend à votre domicile pour établir votre nouvelle base alimentaire. Il vous accompagne ensuite au supermarché, puis dispense un cours de cuisine chez vous.

>> Aujourd'hui, je décide de mieux manger et je retrouve la ligne et le sourire, avec le Coach minceur bio.

Articles du dossier Foodevie, pensées cuisinées
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte