Lise Bourbeau

Lise Bourbeau : les cinq blessures qui empêchent d'être soi-même

Publié le 29 juillet 2013
Curieuse de tout, piquée d'écriture. Ex-responsable édito de FemininBio, blogueuse empathique aimant raconter la vie des autres @parisbylight.
Lise Bourbeau, auteure du livre "les 5 blessures qui empeche d'etre soi même" / © commons.wikimedia.org
Lise Bourbeau, auteure du livre "les 5 blessures qui empeche d'etre soi même" / © commons.wikimedia.org
© commons.wikimedia.org

Et si nous étions les seuls responsables de nos maux ? Lise Bourbeau, spécialiste du développement personnel et fondatrice d'un centre de santé et de développement personnel au Québec nous enseigne l'art de prendre nos responsabilités sans culpabiliser.

A l'occasion du Jardin des thérapies, la rédaction de Femininbio a rencontré Lise Bourbeau, auteure du livre "Les cinq blessures qui empêchent d'être soi-même" et fondatrice du centre de relation d'aide et développement personnel Écoute Ton Corps. Elle nous explique comment soigner les cinq blessures qui nous empêchent d'être nous-même. 

Vous avez commencé votre carrière dans la vente. Quel a été le déclic qui vous a fait changer de voie ?

Je travaillais depuis 16 ans dans la vente et commençais à m’interroger. J’avais envie de faire autre chose mais je ne savais pas vraiment quoi.

Un jour, j'ai eu un problème de santé : j'ai failli perdre la vue. De retour à la maison, j'ai fait un rêve étrange : je me voyais enseigner dans un grand auditorium de 1000 personnes.

Suivant mon rêve, je me suis dit qu’il était temps d'arrêter la vente et de commencer à enseigner aux autres comment améliorer sa qualité de vie. Et puis mon œil a guéri tout seul. J'ai changé de voie et me voilà.

Comment expliquez vous le mal-être de notre société ?

Il y a toujours eu un certain mal-être, diffèrent en fonction des générations évidemment. Il y a toujours eu des abus, de l'injustice mais, aujourd'hui, le plus gros problème est celui de la croyance et de notre égo. Nous avons beaucoup appris, mais au lieu de nous interroger sur nous même, sur le monde qui nous entoure, sur nos besoins vitaux et nos ressentis, nous ne nous posons plus de questions.

Nous sommes dans nos habitudes, dans le supposé, dans la peur de déplaire alors on ne dit rien. Les gens sont toujours sur des machines, ils n'ont pas le temps de prendre du recul. Grâce à l'Ère du Verseau nous sommes supposés retourner à un monde plus spirituel, plus intelligent où les gens seront plus conscient.

Quelles sont les bases de la méthode "Écoute ton corps"

Cette méthode se base sur le fait d'écouter tous les signaux que notre corps nous envoie qu’ils soient d'ordre physiques, émotionnels ou mentaux. Notre environnement physique nous permet de voir ce qu'il y a en nous. C’est ce qui cause notre mal-être car cet environnement nous empêche d'avoir une bonne qualité de vie et surtout de voir à quel point on ne s'aime pas.

La méthode "Écoute ton corps" permet d'aider les gens à découvrir le degré de manque d'amour de soi et leur donne les clés pour s'aimer d'avantage.

Vous êtes aussi l'auteure du livre "Écoute et mange. Stop au contrôle !". Comment cesser le contrôle sur notre alimentation ? 

Pour cesser ce contrôle, il faut reconnaître que celui-ci n'arrange rien sur le long terme, il est toujours temporaire. La personne qui se contrôle dans son alimentation pour avoir un corps parfait agit de même dans beaucoup d'autres domaines. Tant qu'une personne se restreint, elle n'est pas dans l'amour de soi. On ne peut pas se contrôler indéfiniment. Nous avons tous des limites physiques émotionnelles et mentales.

Parlez nous des "cinq blessures qui nous empêchent d'être nous même" ?

Tous les problèmes que l'on peut avoir au cours de notre vie (relations, argent, travail, sexualité…) sont liés à l'une de nos cinq blessures : 

  • Le rejet
  • L'abandon
  • L'humiliation
  • La trahison
  •  L'injustice

Nous avons tous quatre de ces cinq blessures. La seule blessure que je ne vois pas chez tout le monde est celle de l'humiliation. Nous réagissons tous différemment à ces blessures. Par exemple, dans un couple, on ressent généralement la blessure de l’abandon ou de la trahison. Au travail, celle de l'injustice ou de rejet. 

Les blessures sont activées par les autres mais ce n'est pas de la faute de l'autre si l'on souffre. C'est nous même qui n'avons pas pris le temps de guérir cette blessure.

Dès que l'une de ces blessures est activée, nous n’écoutons plus nos besoins et nous ressentons de la peine. L'amour véritable est la base de cet enseignement. Chaque acte d'amour que l'on fait envers soi nous permet de guérir peu à peu nos blessures.

Vous parlez aussi de porter la responsabilité de ses blessures, on sait que les femmes ont une tendance particulière à s'accabler de tous les maux. Comment sortir de la spirale du "je suis responsable?" Comment trouver la voie vers l'amélioration ?

Les hommes se sentent aussi coupables que les femmes mais pas de la même chose et ils ont surtout appris à ne pas le montrer. Ils ont pourtant autant de maladies que les femmes. Je rappelle qu'avoir des maladies est dû au fait qu'on ne s'aime pas. On se sent souvent coupable, on s'accuse, on accuse les autres. Dans la vie, on est soit responsable soit coupable. Alors, soit on prend la responsabilité de ce qu'il se passe autour de nous, soit on essaie de faire culpabiliser les autres. Mais être responsable, c'est assumer l'idée que c'est nous qui créons notre vie quoi qu'il nous arrive, il faut en retirer quelque chose de positif.

Pour finir, pouvez-vous nous donner trois éléments pour pratiquer au quotidien l'écoute de soi ?

  • Être plus attentif à ce que l'on veut vraiment dans notre vie.
  • Être conscient de nos besoins. 
  • Aller de l'avant et toujours se souvenir de ce que l'on veut.

Il faut créer sa vie. Posez-vous la question suivante : est ce que je suis en train de me créer la vie que je veux, ou celle que je ne veux pas ? Et à partir de ce moment là, on commence à écouter nos besoins.

Retrouvez Lise Bourbeau sur le site de la fondation Écoute Ton Corps.

Propos recueillis par Audrey Etner et Flavie Bry 

Articles du thème Développement personnel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte