Intuition

L'intelligence intuitive, une ressource complémentaire au service de notre bien-être

Publié le 28 janvier 2013 - Mis à jour le 29 janvier 2013
Après 17 ans à exercer en tant que cadre en entreprise, Nathalie Pinto a suivi des enseignements sur les thérapies holistiques provenant du Brésil, du Canada et de Bali. Elle est aujourd'hui coach intuitive et propose des accompagnements individuels et collectifs.

Notre intuition est parfois étouffée par notre raison. Nous faisons alors des choix rationnels générateurs de stress plus que de bien-être. Et si on lâchait prise pour se laisser aller à notre intelligence intuitive ?

Qu'est ce que l'intelligence intuitive ?

Afin de comprendre de quoi il s'agit, nous pouvons partir de notre cerveau qui est composé de trois grandes parties :

‣ le cerveau dit "reptilien", siège de nos réflexes archaïques et de nos peurs profondes liées à notre survie (peur du manque, de la perte....) ;

‣ le cerveau limbique, vecteur de nos émotions (colère, tristesse...). 

‣ le cerveau cortical, composé de deux hémisphères : le gauche, à l'origine de notre potentiel de réflexion et le droit, relié à notre créativité et notre intuition.

Accéder à notre potentiel intuitif nécessite donc de nous "déconnecter" de nos parties cérébrales dites reptilienne, limbique et corticale gauche pour accueillir les informations et toutes les ressources que nous propose notre cerveau cortical droit. En d'autres mots, il s'agit de nous libérer de nos peurs, d'observer nos émotions et de nous détourner de nos réflexions cartésiennes afin de laisser place à notre intelligence intuitive.

Sommes-nous toutes intuitives ?

Si l'on regarde les enfants, on constate avec évidence que leur fonctionnement est la plupart du temps spontané, créatif et intrinsèquement joyeux. Ils vivent de façon naturelle et ludique l'accès à leur mode intuitif. Cette capacité est donc bien présente en nous, et ce, dès notre plus jeune âge. Ce sont les modèles qui nous entourent qui ont tendance à développer notre analyse et notre réflexion au détriment de nos inspirations intuitives naturelles. Il nous appartient donc de retrouver un équilibre en laissant sa place à ce potentiel enfoui.

Comment se relier à son intuition ?

Très simplement. Dans certains cas, l'intuition passe par nos cinq sens, par les perceptions de notre corps. Elle peut se manifester par exemple, à travers notre ressenti, ou encore par une "petite voix" intérieure ou pour certains par des images, des symboles qui traversent fugitivement l'esprit, parfois même ce peut-être via l'odorat ou un goût. Dans d'autres cas, ce sera une "évidence spontanée", une sorte de vérité intérieure qui ne laisse pas de place au doute.

A travers des exercices corporels simples et des techniques de visualisation pour "calmer notre mental", nous accédons plus facilement à notre intuition. Grâce à une pratique régulière, l'intuition devient une véritable ressource qui nous permet d'aller chercher dans notre inconscient des informations complémentaires. Ainsi, notre vision des choses change en intégrant un niveau de compréhension plus large de notre personnalité, de nos besoins profonds, de la nature de nos relations ou encore de notre parcours, nos expériences de vie.

Plus d'infos sur intuitionetbienetre.com

 

Articles du thème Bien-être au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par nao le 31 janvier 2013 à 17h55
l'intuition au pluriel

parce qu'avant tout nous sommes multiple, notre cerveau est un pro de l'adaptation avant tout. nous sommes fait de plusieurs sous personnalités que nous développons au cours de notre existence qui vont nous permettre de nous adapter à certaines circonstances, et parfois nous passons de l'une à l'autre sans même sans rendre compte ce qui donne à nos comportements des dissonances que les autres ont du mal à saisir. L'intuition peut être liée à l'une d'elle voir à plusieurs d'entre elle. Est ce l'intuition de notre sous personnalité "maman", ou encore celle de notre "juge", celle de notre "séductrice" ou encore celle de notre "femme de ménage" ou bien celle de notre "working girl" interne car une fois identifié à uniquement un seul profil (alors que nous en possédons énormément à notre disposition) l'intuition n'ira que dans le sens de ce dernier en négligeant l'ensemble des besoins de notre personne dans sa globalité. c'est en ça que parfois on se dit "trompé" par notre instinct parce que tant que l'on n'a pas travaillé sur notre "unité" interne et résolu nos conflits avec les parties qui étouffent les autres (par exemple la "mère de famille" qui empêche "la créative" de s'exprimer), bref tant que nous ne sommes pas "équilibré" psychologiquement et émotionnellement, faire appel à l'intuition peut se transformer en échec. C'est important de préciser ce qui nous empêche d'y accéder, et la volonté seule ne suffit pas, une compréhension du système neuropsychologique me parait indispensable sous peine de voir un bon nombre d'entre nous se décourager rapidement parce que, ce type d'approche nous enseigne que "mais bien sur tout le monde peut y arriver !" oui, dans l'absolu, mais pas dans la pratique, tous ceux qui pratique le vélo ne font pas le tour de France. Suivre son intuition sans avoir une certaine forme de culture, et d'apprentissage amène souvent le commun des mortels dans un mur. La vulgarisation des concepts c'est bien, mais dans certains domaines il faut rester plus nuancé.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte