Développement personnel

Psychologie: êtes-vous ferme ou rigide?

Publié le 16 août 2017 - Mis à jour le 20 septembre 2017
Communicatrice et formatrice hors-pair, Lise Bourbeau est auteur de 22 best-sellers qui ont déjà aidé des milliers de personnes à améliorer leur qualité de vie en devenant conscientes de ce qui se passe à l'intérieur d'elles-mêmes, grâce à sa philosophie de vie simple, accessible et applicable dans le quotidien de chacun.
© Freepik

Tout est question de confiance en soi: prenez le temps de connaître votre détermination, votre assurance, et mettez-la en regard avec vos peurs.

Avant de lire ce qui suit, je vous suggère de prendre quelques instants pour réfléchir à cette question. Que répondriez-vous à quelqu’un qui vous demande d’expliquer la différence entre les deux ?

Voici quelques synonymes du mot fermeté : détermination, persistance, assurance et résolution. Une personne ferme ne se laisse pas influencer par les autres, rien ne l’ébranle, elle est constante et cohérente avec ses besoins. Il n’y a aucune peur dans ce qu’elle dit ou fait. Qu’elle dise oui ou non à quelqu’un, elle le dit en tenant compte de ses besoins.

Prenons l'exemple que vous soyez invité par un ami à une fête au bord de sa piscine un dimanche après-midi ensoleillé. À votre arrivée, votre hôte vous offre une bière et à ce moment-là vous n’en avez pas envie. Vous dites Non merci, je préfère un grand verre d’eau. Il est fort probable que votre ami tente de vous convaincre en disant par exemple Ah, ne viens pas gâcher la fête. Tu vois bien qu'on prend tous un verre. Allons, prends une bière et amuse-toi avec nous. Si vous êtes ferme, vous allez le remercier à nouveau, mais vous ne changerez pas d’idée. Dans cet exemple, il n’y a aucune peur. Vous respectez le fait que les autres aient envie d’une bière à ce moment-là et en même temps, vous respectez le fait que vous n’en ayez pas envie. En général, lorsque nous sommes fermes, les autres le sentent et n’insistent plus.

Si vous faisiez preuve de rigidité, vous diriez non par peur. Ça peut être par peur de devenir alcoolique comme un de vos parents ; par peur d’être jugé, car vous voulez garder la réputation d’une personne qui a de la volonté ; par peur de déroger à votre croyance qu’on ne doit pas boire de l’alcool avant une certaine heure ou encore par peur de trop boire et de perdre le contrôle comme certains de vos amis peuvent le faire. Il est aussi fort possible que vous jugiez les autres qui, eux, se permettent de prendre un verre.

Dans la rigidité, il y a toujours de la peur et nous répondons très souvent non à ce qui nous donne envie. La personne rigide a des critères de perfection qui sont très élevés ainsi qu’une grande exigence envers elle-même. C’est la raison pour laquelle ce genre de personne critique beaucoup. Elle se critique elle-même tellement qu’elle fait tout pour ne pas se faire critiquer par les autres. Voilà pourquoi elle doit se contrôler. Par conséquent, quand elle voit d’autres personnes se permettre ce qu’elle ne se permet pas, elle vit des émotions. Elle les juge et peut même essayer de les culpabiliser, espérant ainsi qu’ils agiront comme elle, ce qui l’aidera à ne plus vivre d’émotions.

Personne n’aime être en compagnie de quelqu’un qui nous reflète ce que nous n’acceptons pas de nous-mêmes. La personne rigide se fait croire qu’elle est bien plus heureuse quand elle se contrôle, car ainsi elle est parfaite. Elle ne veut pas sentir à quel point elle se prive de plaisir en agissant ainsi. C’est la raison pour laquelle elle réagit fortement quand elle est témoin du fait que certaines personnes osent se faire plaisir, et ce, sans se sentir coupables.

L'autorité est un autre synonyme de fermeté. La ligne est mince entre les deux. Il est très facile de les confondre. Il arrive souvent que des gens exerçant une certaine autorité se croient fermes alors qu’en réalité, ils sont rigides. Prenons l’exemple du professeur qui veut imposer ses règlements sans prendre en considération le besoin de ses élèves. Cette attitude dénote de la peur, c’est donc de la rigidité. La personne ferme accepte d’entendre le point de vue de l’autre et lui permet d’exprimer ses besoins. Cette personne n’oublie pas ses propres besoins pour autant, mais arrive à trouver un terrain d’entente.

Nous avons tous intérêt à devenir plus alertes à ce sujet. Plus nous apprendrons à être fermes, plus nous respecterons nos besoins, ce qui aura pour effet que les autres nous respecteront à leur tour. C’est aussi un excellent moyen pour développer davantage d’amour envers soi. Avoir de la fermeté s’avère donc être une qualité importante puisqu’elle permet de nous connecter avec notre pouvoir de créer, sans pour autant rechercher le pouvoir ou le contrôle sur les autres.

L'auteur : Lise Bourbeau, fondatrice de l’école Écoute Ton Corps et auteure de 25 livres dont son tout nouveau Écoute Ton Corps – version homme. Découvrez son site Web à www.lisebourbeau.com et consultez le site www.ecoutetoncorps.com pour plus d’information sur les ateliers de l’école qu’elle a fondée.

Articles du thème Psychologie
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte