Huiles essentielles

Quelles huiles essentielles pour les enfants ?

Publié le 13 mai 2016
1/6
© Pixabay

1 L'aromathérapie des petits, aux Éditions Alternatives

Si les bienfaits et les vertus des huiles essentielles sur le bien-être et la santé ne sont plus à prouver, leur utilisation n'est pourtant pas à prendre à la légère… Surtout lorsque l'on souhaite les utiliser pour soigner les bosses, les nez qui coulent et autres petits bobos de nos très chers enfants. Dans son livre pratique et complet, L'aromathérapie des petits, la naturopathe Anne-Laure Jaffrelo nous décrypte les bons comportements à adopter à l'achat, pendant la préparation, l'utilisation et la conservation. Elle vous donne plus de 50 recettes pour guérir les petits maux quotidiens de vos chérubins.

© Pixabay

2 Pourquoi l’usage des huiles essentielles est-il pertinent pour les enfants ? 

Les enfants (surtout âgés de moins de 4 ans) ont un système immunitaire partiellement achevé et stimulé par les contacts avec l’extérieur. L’aromathérapie est donc particulièrement efficace pour lutter contre bactéries et virus, booster le système immunitaire ou équilibrer le système nerveux. Elle influe également sur les émotions et le stress. Il n’y a pas d’accoutumance de la part de l’organisme et la composition complexe des huiles essentielles ne permet pas aux virus de devenir résistants. De plus, les huiles essentielles sont polyvalentes, soulageant les affections et régulant les fonctions des organes.

© Pixabay

3 L'huile végétale d'amande douce

L’huile des bébés à la peau irritée, s’applique en massage après le bain afin de reconstituer le film hydrolipidique du derme. Pour les peaux mixtes ou grasses, elle peut être comédogène. Administrée par voie orale, elle est laxative et soulage les voies digestives enflammées. 

Utilisation : Voie cutanée (après la toilette, matin et soir) et voie orale. 

À partir de 6 mois.

© Pixabay

4 Fleur d'oranger

L’hydrolat qui aide à bien dormir. 

Utilisation : Voie orale (administrer avant le coucher dans un biberon ou un verre d'eau.

À partir de 6 mois. 

© Anne-Laure Jaffrelo

5 Verveine citronnée

L’hydrolat qui favorise bonne humeur et digestion.

Utilisation : Voie orage/vaporisation

À partir de 3 ans. 

© Anne laure Jaffredo

6 Lavande vraie

L’huile essentielle relaxante « à tout faire ». Recommandée pour les enfants, mais aussi pour les adultes, c’est l’huile essentielle qui prend soin de toute la famille, une « bonne mère » douce et dévouée. La plus haute qualité de lavande (et la plus chère) est celle qui pousse en altitude à partir de 1 200 m à l’état sauvage. Le mot « lavande » vient du latin lavanda qui signifie « laver » : c’est une huile très utile pour la peau et pour (se) détendre.

Pour les enfants et les bébés à partir de 3 mois. 

 

Dans son livre L'aromathérapie des petits, Anne-Laure Jaffrelo nous guide à travers les huiles essentielles, les huiles végétales et les hydrolats et nous donne les bonnes combinaisons pour faire bénéficier sans risque du meilleur de l'aromathérapie aux enfants. Elle partage quelques conseils avec vous.

L'aromathérapie des petits, aux Éditions Alternatives

Si les bienfaits et les vertus des huiles essentielles sur le bien-être et la santé ne sont plus à prouver, leur utilisation n'est pourtant pas à prendre à la légère… Surtout lorsque l'on souhaite les utiliser pour soigner les bosses, les nez qui coulent et autres petits bobos de nos très chers enfants. Dans son livre pratique et complet, L'aromathérapie des petits, la naturopathe Anne-LaureJaffrelo nous décrypte les bons comportements à adopter à l'achat, pendant la préparation, l'utilisation et la conservation. Elle vous donne plus de 50 recettes pour guérir les petits maux quotidiens de vos chérubins. 

Pourquoi l’usage des huiles essentielles est-il pertinent pour les enfants ? 

Les enfants (surtout âgés de moins de 4 ans) ont un système immunitaire partiellement achevé et stimulé par les contacts avec l’extérieur. L’aromathérapie est donc particulièrement efficace pour lutter contre bactéries et virus, booster le système immunitaire ou équilibrer le système nerveux. Elle influe également sur les émotions et le stress. Il n’y a pas d’accoutumance de la part de l’organisme et la composition complexe des huiles essentielles ne permet pas aux virus de devenir résistants. De plus, les huiles essentielles sont polyvalentes, soulageant les affections et régulant les fonctions des organes.

L'huile végétale d'amande douce

L’huile des bébés à la peau irritée, s’applique en massage après le bain afin de reconstituer le film hydrolipidique du derme. Pour les peaux mixtes ou grasses, elle peut être comédogène. Administrée par voie orale, elle est laxative et soulage les voies digestives enflammées. 

Utilisation : Voie cutanée (après la toilette, matin et soir) et voie orale. 

À partir de 6 mois. 

 

Fleur d'oranger

L’hydrolat qui aide à bien dormir. 

Utilisation : Voie orale (administrer avant le coucher dans un biberon ou un verre d'eau.

À partir de 6 mois. 

 

Verveine citronnée

L’hydrolat qui favorise bonne humeur et digestion.

Utilisation : Voie orage/vaporisation

À partir de 3 ans. 

 

Lavande vraie

L’huile essentielle relaxante « à tout faire ». Recommandée pour les enfants, mais aussi pour les adultes, c’est l’huile essentielle qui prend soin de toute la famille, une « bonne mère » douce et dévouée. La plus haute qualité de lavande (et la plus chère) est celle qui pousse en altitude à partir de 1 200 m à l’état sauvage. Le mot « lavande » vient du latin lavanda qui signifie « laver » : c’est une huile très utile pour la peau et pour (se) détendre.

Pour les enfants et les bébés à partir de 3 mois. 

Articles du dossier Huiles essentielles : utilisation et propriétés
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte