Digestion

Digérer un repas copieux, ça se prépare !

Publié le 10 décembre 2013 - Mis à jour le 25 mars 2015
Julien Lévy est cuisinier pédagogue. Il a créé la méthode Foodevie pour mieux vous réaliser dans votre vie grâce à la cuisine et à l'alimentation.
Bien digérer un repas copieux, ça se prépare avec le coach Julien Levy
Bien digérer un repas copieux, ça se prépare avec le coach Julien Levy
© Fotolia

Cette année, pas question qu'une mauvaise digestion nous gâche les fêtes. La solution ? Une petite préparation physique et psychologique pour profiter pleinement de ces moments joyeux. Suivez le guide !

Scoop : peu importe ce que l’on mange pendant les fêtes de fin d'année, tout dépend de l’état d’esprit dans lequel on se trouve. Il y a aussi quelques bons trucs à savoir. Explications.

J-7 : l'état d'esprit

Le jour du repas tant attendu, ou quelques jours avant, posez-vous une première question : pourquoi est-ce que je fête Noël autour d’un bon repas ? Parce que vous avez conscience de l’importance de la naissance de l’enfant Jésus il y a 2014 ans ? Parce que ce jour-là permet de se réunir autour d’une ambiance festive et d’un bon repas entre amis ou en famille ? Parce que tous le monde fête Noël, alors vous en avez pris l’habitude ? Il y a forcément une bonne raison pour laquelle vous vous apprêtez à manger ce repas…

Connaître cet état d’esprit aide à bien digérer. En effet, ce que vous allez échanger ou vivre durant ce moment contribue largement à une bonne ou une mauvaise digestion !

Jour J : digestion au repos dès le matin

Un Réveillon, ça se prépare dès le matin. L’idéal est de manger durant la journée uniquement des aliments qui se digèrent vite pour mettre votre système digestif au repos. Et, oui, le soir sera une symphonie culinaire dont vous allez vous délecter ! Plus les aliments sont mélangés, plus le repas est copieux, avec notamment la présence de protéines animales, plus ce sera long à digérer.

Donc, dès le matin, mettez votre digestion au repos avec des fruits et des légumes cuits, pour ne pas agresser votre système digestif. Manger cru implique de sécréter davantage d’acidité pour pouvoir "cuire" ou dissoudre les aliments qui, eux, ne le sont pas. Buvez des boissons chaudes et calmez votre faim avec des pommes qui sécrètent beaucoup d’eau et vous donnent l’impression d’être bien rempli, ainsi que des fruits secs si vous avez besoin d’énergie et que vous êtes à deux doigts de vous évanouir…

Jour J : ce soir on s'éclate (mais pas le ventre)

Une gorgée de champagne aide à activer la digestion
Une gorgée de champagne aide à activer la digestion
Le soir du Réveillon, il y a des petits rituels très simples que vous pouvez accomplir pour accueillir au mieux toute cette nourriture.

La première chose, c’est déjà de remercier qui vous voulez, ce que vous voulez : la Nature, la ou le Chef de cuisine, Dieu, le Repas en général, pour déjà accueillir dans votre esprit ce beau moment. Vous êtes celui qui allez manger, mais c’est votre corps qui va devoir tout digérer. La nuance est importante !

Vous êtes l’esprit qui habitez un corps et si vous ne le saisissez pas, vous ne pouvez pas vous préparer à bien manger. Vous serez trop "collé" à votre corps, et donc dépendant de lui : cela alourdit la digestion ! Donc, d’un côté, vous qui allez profiter de ce bon moment, et de l’autre, votre corps qui va digérer ce repas.

Une fois que vous êtes dans un bon état d’esprit, vous pouvez préparer votre corps de deux manières. La première, en buvant une gorgée d’alcool fermenté, que ce soit du champagne, du vin ou du cidre car ces alcools aident à activer la digestion, justement grâce à la présence de ferments. L’idéal, c’est bien sûr de boire un bon verre d’eau chaude, de thé ou de tisane juste avant le repas, mais c’est quand même Noël et, pour moi, c’est la fête la plus sacrée de l’année. Une bonne bouteille permet aussi de l’honorer.

Début du repas : à dose homéopathique

Respirez bien. Vous allez voir, cette gorgée vous réchauffe de l’intérieur. Ressentez-la, elle fait du bien.

Ensuite, comme pour la prise d’homéopathie, vous pouvez commencer à grignoter un aliment, ou à prendre une première bouchée que vous pouvez laisser sous la langue 5 à 10 secondes, pour donner le signal à votre corps que le repas commence. C’est un endroit qui est directement relié à l’appareil digestif et c’est pour cela que les thérapeutes conseillent de mettre des médicaments naturels sous la langue : l'action sur le corps est immédiate. Pas besoin d’attendre que les aliments arrivent à l’estomac pour digérer, votre corps est déjà prêt à les accueillir !

Certains parlent à leur corps pour lui dire : "Bon, écoute, Coco, ce soir c’est la fête. D’habitude, je fais attention à ce que je mange mais mes amis ont préparé ce bon repas qui a l’air appétissant et j’aimerais goûter à tout, alors je compte sur toi pour tout bien digérer… OK ?" Sans intérêt ? Riez mais faites-le et vous verrez ce qui se passe après le repas. J’ai fait cet exercice quelques fois où je me suis retrouvé face à beaucoup d’aliments que je devais goûter dans des restaurants où je suis contrôleur qualité. Cela contribue tout simplement à se préparer aussi bien mentalement que physiquement à bien digérer. C’est un tout !

Manger n’est pas qu’une fonction nécessaire pour nourrir notre corps, cela contribue aussi à être soi-même conscient d’un bon moment partagé à plusieurs, ou non... Vous comprendrez alors que si vous mangez dans un état stressé, c’est exactement la façon dont vous allez digérer. Alors, pour une fois dans l’année, si je mangeais de façon détendue pour accueillir au mieux cette bonne cuisine qui s’offre à moi ?

Pendant le repas : un plat à la fois

Il existe aussi quelques astuces à suivre au cours du repas. Exemple : manger une recette à la fois. Attendez d’avoir fini de goûter à un plat avant de passer à la quatrième entrée, ou au deuxième plat, ou de revenir à la première. Si vous souhaitez tout de même mélanger les mets, respirez bien entre chaque recette que vous goûtez, pour bien digérer chaque chose, avec le plus de conscience possible. Ce processus aidera aussi votre corps.

Mangez tranquillement et calmement, en évoquant ce bon repas avec vos convives, en riant, en vous amusant et en faisant des pauses entre chaque plat. Sortez, allez vous amuser dans la neige, levez-vous, dansez, jouez, tout ceci contribue à bien digérer ! C’est un repas sacré et festif, faites en sorte qu’il le soit réellement.

Avant le sucré, la pause s'impose

Le plus important est de marquer une pause entre le plat principal et le dessert. En effet, le sucre coupe la digestion et c’est souvent là que surviennent les désagréments.

Le lendemain : en mode détox

Le lendemain matin, buvez une boisson chaude pour aider à terminer la digestion ou mangez une part de cake (pas trop sucré) ou de biscuit bien sec, un aliment chaud ou cuit si vous avez faim. Tout ceci a pour but de continuer à avoir une digestion chaude qui accompagne les aliments de la veille. Si vous mangez un fruit cru, de nouveaux désagréments peuvent apparaître car le corps est agressé par du cru, alors qu’il a besoin de chaud et de cuit pour terminer la digestion.

Le midi, rebelote, vous pouvez reprendre ce processus et manger ce que bon vous semble.

N’oubliez pas, pour bien digérer un repas des fêtes, c’est l’état d’esprit qui compte et une bonne préparation, ainsi qu’un bon accompagnement tout au long du repas.

Il ne me reste qu’à vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année !

L'expert :
Julien Levy est coach Foodevie, pour la joie de bien s'alimenter. La méthode Foodevie consiste à s'alimenter en fonction du climat, de son tempérament et de son activité. Les aliments sont de bonnes nourritures pour le corps, mais aussi porteurs d'une énergie pour mieux se réaliser dans sa vie. La méthode dure 12 mois, où Julien se rend à votre domicile pour établir votre nouvelle base alimentaire. Il vous accompagne ensuite au supermarché, puis dispense un cours de cuisine chez vous.

> Retrouvez cet article et une expérience de lecture optimisée dans le magazine FemininBio de décembre 2013 sur iPad.

Articles du dossier Foodevie, pensées cuisinées
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte