Santé

Santé & environnement : ce qu'il faut retenir en février 2016

Publié le 29 février 2016
© Fotolia

Vous avez raté l’actu santé environnement de ce mois-ci ? Voici une rapide séance de rattrapage grâce à la chronique de l’ASEF de février 2016 !

Attention aux produits d’hygiène pour bébés !
Les tout-petits sont très sensibles aux agressions extérieures et particulièrement aux substances toxiques. Mais d’après une nouvelle enquête de « Women in Europe for a Common Future (WECF)», cela ne dérangerait  pas certains fabricants de produits destinés à la toilette des bébés… L’association a passé à la loupe la composition 341 produits cosmétiques pour nourrissons : shampoings, lotions, laits nettoyants, lingettes. Parmi eux, 299 contenaient des ingrédients néfastes pour la santé des bébés. On compte par exemple le méthylisothiazolinone, un conservateur allergisant, le phénoxyethanol, un autre conservateur toxique pour le foie et le sang, et des parfums pouvant avoir des propriétés allergisantes. Alors pour changer les fesses de bébé en toute quiétude,  optez tout simplement pour du liniment oléo-calcaire composé d’huile d’olive et d’eau de chaux... Pour hydrater sa peau, utilisez des produits écolabellisés qui certifient l’absence de toxiques.

La pollution de l’air fait naitre les bébés trop tôt !
Cela ne suffisait à la pollution de l’air de s’en prendre à nos systèmes cardiovasculaire et respiratoire, il a aussi fallu qu’elle s’attaque aux femmes enceintes ! C’est ce que vient de montrer une étude  s’appuyant sur près de 225 000 naissances ayant eu lieu dans l’Ohio aux Etats-Unis. Les chercheurs ont constaté que les femmes enceintes exposées à un taux élevé de PM 2,5 (particules fines dont le diamètre est inférieur à 2,5µm) avaient 19% de risque en plus d’accoucher prématurément. Alors mesdames, si vous êtes enceintes, évitez les promenades le long des grands axes routiers et pendant les périodes de pointe. Privilégiez les espaces verts et les parcs !

Les cibles principales des boissons énergisantes : le cœur
Il parait que les boissons énergisantes nous donnent des ailes ! En réalité, la seule chose qu’elles sont capables de nous donner, ce sont des problèmes cardiaques ! Une nouvelle étude australienne vient encore de le confirmer ce mois-ci. En interrogeant des patients âgés de 13 à 40 ans, admis aux urgences pour palpitations cardiaques, les auteurs ont conclu que 33% d’entre eux avait consommé une boisson énergisante dans les 24 heures précédant leur hospitalisation, et 70 % avaient reconnu en consommer régulièrement. Ces boissons n’ont aucun intérêt nutritionnel, alors évitez tout simplement d’en consommer, c’est meilleur pour la santé !

E-cigarette et tabac : même combat !
L’objectif de la e-cigarette, c’est avant tout de nous aider à arrêter de fumer. Pourtant, une étude vient de montrer que sa toxicité se rapprocherait de celle du tabac, surtout pour les femmes enceintes. Les chercheurs ont constaté que des souris exposées à la e-cigarette pendant qu’elles étaient dans le ventre de leur mère avaient plus de risque de développer des problèmes neurologiques, dont certains sont associés à la schizophrénie. Si l’étude n’est pas transposable chez l’Homme, mieux vaut prendre quelques précautions avec cet objet tendance. Alors si vous souhaitez arrêter de fumer, parlez-en à votre médecin plutôt que de vous tourner vers la e-cigarette.

Le bio serait-il meilleur pour la santé ?
Dépourvus de pesticides, d’additifs alimentaires, d’antibiotiques, d’hormones de croissance ou de produits de synthèse, les aliments issus de l’agriculture biologique présentent de nombreux avantages pour notre santé. Mais sont-ils meilleurs que les produits conventionnels au point de vue nutritionnel ? Oui, si on en croit ces nouveaux travaux basés sur 196 études scientifiques portant sur le lait et 67 autres sur la viande. Les scientifiques ont constaté que le lait et la viande bio contiennent tous les deux environ 50% d'acides gras oméga-3 de plus que leur homologues issus de l'agriculture traditionnelle. Tout cela sans apporter plus de calories ni d’acides gras saturés indésirables. Alors, dans la mesure du possible, consommez « Bio » !

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l'ASEF

Articles du dossier La Chronique de l'ASEF
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte