Santé environnementalePublié le 11 septembre 2013

Chronique de l'ASEF : chaque semaine, l'actu Santé-Environnement de l'ASEF

Sodas, smoothies, et chlore à la piscine: voilà ce qu'il ne fallait pas manquer cette semaine dans l'actualité Santé-Environnement.

1
Le soda réduit l’instinct de survie

Diabète, obésité, ostéoporose ou encore accidents vasculaires : le soda était déjà accusé de bien des maux… Une étude américaine publiée cette semaine a montré qu’on pouvait désormais ajouter à la liste les problèmes de stérilité et la diminution de l’instinct de survie. L’étude réalisée sur des souris a montré que celles ayant suivi un régime alimentaire très sucré, correspondant à l’échelle humaine à 3 canettes de sodas par jour, voyaient leur taux de cholestérol et de mortalité augmenter. Leurs organes reproducteurs se trouvaient également être moins performants. Enfin, les mâles défendaient moins bien leur territoire

Le soda réduit l’instinct de survie

Diabète, obésité, ostéoporose ou encore accidents vasculaires : le soda était déjà accusé de bien des maux… Une étude américaine publiée cette semaine a montré qu’on pouvait désormais ajouter à la liste les problèmes de stérilité et la diminution de l’instinct de survie. L’étude réalisée sur des souris a montré que celles ayant suivi un régime alimentaire très sucré, correspondant à l’échelle humaine à 3 canettes de sodas par jour, voyaient leur taux de cholestérol et de mortalité augmenter.

Leurs organes reproducteurs se trouvaient également être moins performants. Enfin, les mâles défendaient moins bien leur territoire….Si votre mari boit beaucoup de sodas, pensez donc à prendre une bonne assurance cambriolage. Blague à part, cette étude est l’occasion de rappeler qu’une alimentation trop riche en sucre peut nous rendre malade. Hors de question donc de remplacer l’eau par du soda, ou même par des smoothies. 

Smoothies trop sucrés : danger pour la santé   

C’est la surprise de la semaine : les smoothies ne seraient pas forcément bons pour la santé ! La raison ? Ils seraient trop riches en fructose, autrement dit, en sucre ! Composés de fruits mixés, de glace pilée et parfois de yaourt, ces boissons avaient jusque-là très bonne réputation. Mais selon deux scientifiques américains, leur taux élevé de sucre pourrait avoir des conséquences sur la santé. En effet, un smoothie contiendrait l’équivalent en sucre de 5 oranges ou d’un verre de soda (on y revient !).

Ils restent toutefois plus riches en vitamines et minéraux que ces derniers qui n’apportent rien d’intéressant pour l’organisme. Ce qui représente donc un risque avec eux, c’est la surconsommation ! Pensant qu’ils sont bons pour la santé, on n’hésite pas à en boire plusieurs dans la journée. Pourtant, comme il ne nous viendrait pas à l’idée de manger dix oranges dans la journée, on ne devrait pas boire des litres de smoothies. Alors, on se modère, et bien sûr, on essaie de faire soi-même son mélange, pour être pleinement conscient des bonnes choses que l’on a mis dedans ! A vos blenders !

Allergies, chlore et femmes enceintes

Enfin, dernière info de la semaine : une étude a montré que les piscines nettoyées au chlore pourraient favoriser le risque d’allergies chez l’enfant… Selon les chercheurs, l’exposition aux produits chlorés lors de la grossesse serait en effet associée au développement de l’allergie chez l’enfant. Mais comment expliquer ce lien ? Les scientifiques évoquent "l’hypothèse de l’hygiène".

En effet, dans les pays développés, on a tendance à faire la chasse aux microbes en toutes circonstances, ce qui entraine une réduction de l’exposition aux pathogènes. Dans certaines étapes clés comme la grossesse, cela peut avoir des conséquences inattendues sur la santé de l’enfant : n’étant pas habitué à réagir aux bactéries qui l’entourent, son système immunitaire est moins performant et les allergies se développent. Mais, alors que faire ? Faut-il arrêter de nager si on est enceinte ? Non ! La natation a de nombreux bénéfices pour les femmes enceintes dont il ne faut pas se priver! Pour limiter votre exposition au chlore, plutôt que de vous priver de piscine, bannissez donc la javel de vos placards à balais !

Retrouvez dans le détail, toutes les informations sur ces actualités sur le site de l’Association Santé Environnement France : www.asef-asso.fr et sur la page Facebook de l'ASEF
 

 

Envie de réagir ?
Je prends la parole
Je réagis à l'article
Déjà membre? Je me connecte