Tantra

Rencontre avec Nathalie Vieyra, auteur de "Lâchez prise, promenades au pays de la conscience"

Publié le 18 mai 2016 - Mis à jour le 24 mai 2016
Fondatrice de FemininBio, directrice de collection chez Eyrolles, dingue de bio, folle de nature, de running et par dessus tout de l'évolution de la conscience de l'être humain ;-)
© DR

Masseuse tantrique et thérapeute psycho-corporel, Nathalie Vieyra signe un ouvrage qui est est une invitation au voyage à travers le corps, dans les émotions et l’énergie. Un livre étonnant et hors du commun dans lequel elle partage son vécu sensoriel et extra sensoriel en exprimant visuellement la notion de globalité corporelle, entre les flux énergétiques et la conscience. Rencontre.

Quel est ton parcours ?
Durant « ma première vie » en Afrique, j’évoluais dans le domaine de l’Art et des Voyages. J’ai fait du Yoga, du stretching, de la danse, des stages d’énergie universelle, de Reiki, de respiration et de Souffle. Avec le père de mon fils nous avions une relation tantrique, Naturellement. J’ai toujours était intéressée par la magie, la connexion avec la nature, la sexualité, l’énergie. L’Afrique est puissante et, c’est en moi. Un jour, j’ai été évacuée d’Afrique dans des évènements politiques, et je suis arrivée à Paris. J’ai reçu un massage tantrique et ce fut comme si la boite de Pandore s’ouvrait, littéralement. Ce fut totalement initiatique pour moi. Je me suis engagée dans une formation personnelle en massage tantrique et Tantra. J’ai alors choisi de changer de voie. J’ai refusé un poste chez Roche Bobois et suis devenue masseuse tantrique. J’ai ensuite fait des formations en différents massages, en watsu, puis en Wutao.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?
J’avais depuis longtemps l’envie de trouver un moyen visuel et artistique pour montrer ce que je vivais et ce à quoi j’assistais durant mes rv et échanges. La diversité et la richesse de l’expression de cet intime est immense ! De la régression, revécu de naissance, mémoires corporelles qui se libèrent avec une émotion inconnue, image personnelle qui change et prises de conscience, extase etc … Notre corps est tellement incroyable et recèle de tant de potentialité ! Ce livre est un partage intime, des partages. Nous avons tout en nous et ce livre sert aussi à le montrer. 

Dans la violence de cette période où je suis arrivée en France, j’ai perdu cette expression artistique avec mes crayons et la peinture. J’ai mis toute mon énergie vitale, source de ma créativité, dans le massage puis la photo. J’ai rencontré Flore-aël Surun par le massage tantrique, puis le tambour chamanique. Elle est aussi une photographe talentueuse. Un jour, je lui confiais mon envie d’expression du subtil et de l’énergie du corps et elle a tout de suite dit qu’elle avait envie de faire ce projet avec moi.

Qu'est ce que le Tantra pour toi ?
Le Tantra c’est un chemin de conscience. Le massage tantrique est un moyen efficace d’en sentir la dimension. Tout est tantrique si l’on est connecté à notre énergie sexuelle. Les pieds bien dans le sol et consciente de ma respiration, libérée des peurs, tabous et pensées limitantes, je m’affirme et m’accepte telle que je suis. Je me sens en total connexion avec mon environnement, la Nature, la Ville, les autres humains. Notre corps est un temple et le sexe une porte vers la spiritualité. Ce ne sont pas que des mots. Chaque cellule de notre corps peut vibrer de sa propre mélodie et se joindre aux autres cellules, et à l’Univers. En apprenant à écouter mon corps, je me positionne dans l’instant présent et je développe ma conscience.

Parle-nous des arts éveil qui ont permis de t'éveiller à une part de toi même ?
Chaque expérience a été une clé dans la compréhension de moi-même, et très bien « guidée », j’ai un jour poussé les portes du Centre Tao à Paris. Je venais là car je souhaitais découvrir le Souffle Alchimique. J’ai découvert le Wutao. Il m’a fallu le temps de comprendre et t’intégrer que c’est une globalité. Il y a là à la fois la notion de lâcher prise et de non faire, et aussi l’incarnation. L’Art du Wutao m’a permis de mettre du lien entre les états énergétiques fous que je vivais, mes perceptions et mon corps physique. Le Wutao c’est l’expression de l’âme du corps. La notion d’écologie corporelle est vraiment intéressante. A travers des 12 mouvements calligraphiés et l’écoute de notre onde de vie, le Wutao est une proposition de ressourcement profond, de connaissance de soi, d’expression personnelle et de communication.

Quel est le rôle du souffle ?
La respiration consciente est le lien entre nous, notre intériorité et l’univers. J’ai expérimenté différentes techniques de Souffle. 

Je vais citer un extrait que j’adore du Vijnana Bhairava La Divine Conscience du Dr Jean Marc Mantel (éditions recto verseau) : Verset 24/25 : L’écoute du souffle enseigne la présence à la sensation, et libère l’esprit de son habitude de vivre dans le passé ou le futur. (…) A travers l’écoute du souffle, c’est l’écoute elle-même qui va pouvoir être explorée. La pause qui suit l’inspiration, et surtout celle qui l’expiration, sont autant de fenêtres ouvertes sur l’état sans pensée. Ces espaces libres du souffle, de l’intention et de la mémoire, révèlent la plénitude naturelle de l’être, qui survient lors de l’abandon de la lutte et de l’effort. Sans effort, sans conflit, sans parole et sans pensée, ils sont la parfaite réflexion de ce que nous sommes. (…) La conscience gît tel un arrière-plan silencieux, dont la présence se révèle dans l’espace entre deux respirations, mais aussi comme un continuum présent pendant le déroulement du souffle.

Qu'est-ce que l'orgone ?
L’orgone est pour moi notre onde vie, notre énergie sexuelle. En 1940, Wilhem Reich l’a étudié et appelé Orgone. L'orgone est une énergie primordiale, présente en nous tous. C’est aussi une énergie de vie, qui anime le cosmos. Wilhelm Reich, explique que cette énergie, n’est pas uniquement libérée pendant l’orgasme. L’orgone représente, une force vitale qui sous-tend l’ensemble de la Création, une sorte de force cosmique, invisible et omniprésente, qui constitue le fondement même de l’existence. Sa théorie est que tous maux humains résultent de blocages dans l’écoulement de cette force.

Comment s'ouvrir à sa blessure et lâcher prise ?
Il n’y a pas de méthode unique, chacun va trouver ce qui le touche et expérimenter. Il n’y a que cela d’essentiel, faire des expériences et sentir ce que cela nous fait. Petit à petit comme l’oignon, les couches d’abord superficielles puis profondes, (voir transgénérationelles) sont mises à nu et conscientisées. Je suis partie d’une thérapie avec une psychothérapeuthe vers le massage tantrique, premières couches de l’oignon. J’ai identifié une blessure initiatique, la blessure ? Avec le Wutao, je suis descendue un peu plus profond dans mon corps, mes blessures, mon développement psycho motricien. J’ai découvert alors avec cette pratique du Wutao et du Souffle, L’Art de la trans-analyse. J’ai commencé la Trans-analyse avec une tribu d’humains généreux et dans une démarche de conscience et de liberté. Cocrée par Imanou Risselard, Pol Charroy et Giovanni Fusetti, l’Art de la Trans-analyse se résume par cette phrase « Ce que je joue de moi ne se joue plus de moi ». Ma quête de liberté a trouvé ses réponses là. J’ai conscientisé Ma blessure originelle dans ces groupes expérientiels, séances individuelles et un travail de conscience « continu » personnel. Par l’identification de mes émotions, le jeu scénique de « mes formes », j’ai compris qui j’étais et pourquoi. La Trans-analyse unit la force d’une conscience modifiée (la transe) avec le pouvoir des mots (l’analyse), mais ne se limite pas au « dit ». Elle nous propose de dynamiser nos échanges énergétiques et émotionnels par le souffle, le mouvement, la mise en jeu et mise en acte, afin de révéler et éventuellement transformer, les formes « caractérielles » qui sont les nôtres.

Aujourd'hui comment exerces-tu ?
J’ai un espace où je reçois, à Courbevoie en région parisienne, pour des massages, des accompagnements personnalisés, des formations. J’anime des groupes de femmes et des groupes mixtes, dans l’eau avec DreamWater et, des groupes de massage et de Tantra. Je suis instructrice de Wutao et propose un cours hebdomadaire à Neuilly.

Quelles sont tes sources d'inspirations ?
Je continue à faire des expériences et à pratiquer chaque jour. Un chemin de conscience ne s’arrête jamais. Mon corps reste mon terrain d’expérimentation, de créativité sans cesse renouvelée. Je reste ouverte au changement, au mouvement, à la rencontre et la découverte. J’essaie de développer ma conscience et mon ressenti, à chaque instant. Je lis aussi énormément et, applique pour « voir ». Mes sources d’inspirations ? La Vie !

Une vision de la femme ?
La femme est une Initiatrice, et ce sont des hommes qui m’ont révélé à moi-même. Le féminin c’est le cœur, l’accueil, la réceptivité. Nous avons cette capacité à sentir dans notre ventre la vie, à travers l’écoute de notre utérus, de nos cycles, de la lune, de nos maternités transformantes, de notre sensualité et de notre sexualité. Une femme qui se connait bien, cela signifie aussi en phase avec son masculin intérieur, peut initier tellement de belles actions et d’Amour. Elle fait le lien entre son cœur et son ventre et permet à la spiritualité vivante d’irradier. La femme peut montrer à l’homme ce chemin de ressourcement et de paix à travers le sexe, le corps, vers le ciel. L’homme est son socle, son maintien dans la puissance de la Terre. Nous sommes complémentaires, Ensemble c’est idéal.

Olivier Chambon a préfacé ton livre, qu'est ce qui t'inspire en lui ?
Olivier Chambon est psychiatre, c’est un homme de sciences. La psychiatrie n’a que 50 ans et les pratiques évoluent lentement, mais sûrement grâce à des personnes comme lui. Il fait preuve d’une curiosité et d’une ouverture rare (même si de plus en plus fréquentes), pour un médecin. En fait c’est plutôt « Homme médecine » dans le sens du chamanisme qui le caractérise le mieux pour moi. Il a étudié la médecine, la psychiatrie et a cherché des explications sur le subtil, les états de conscience. Je n’avais pensé qu’à lui pour ma préface, sans le connaitre personnellement à ce moment-là. J’avais vu ses conférences sur YouTube. Il a dit Oui, le jour de Noël ! Quel beau cadeau que cette préface qui crédibilise mon projet de partage et de transmission totalement « aérien ». 

Nathalie Vieyra est l'auteur de "Lâchez prise, promenades au pays de la conscience" Retrouvez-la aussi sur son site internet Nathalie-vieyra-massage.com

Articles du dossier Saint-Valentin éthique et bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte