Papa

Je suis un papa bio : le témoignage de Laurent, papa de Noë et Lya

Publié le 25 juin 2013
Curieuse de tout, piquée d'écriture. Ex-responsable édito de FemininBio, blogueuse empathique aimant raconter la vie des autres @parisbylight.
Laurent est un papa bio !
Laurent est un papa bio !

Papa des jumeaux Noë et Lya, Laurent a répondu avec entrain et conviction à notre appel à témoins. Il nous raconte pourquoi et comment il est devenu un papa bio. Vive lui !

Lorsque j’ai lu votre titre "Je suis un papa bio" et que je me suis posé la question, je me suis étonné à ressentir intérieurement un certain plaisir et, je l’avoue, une certaine fierté à pouvoir y répondre OUI !

Je suis un jeune papa, de deux superbes petits monstres nés le même jour : un petit aventurier explorateur Noë et une petite chipie (cu)rieuse Lya, âgés de 9 mois ½.

Je ne suis pas né dans le bio, loin de là. Le bio est venu à moi, progressivement, pas à pas. Je l’ai découvert, par ci, par là. En voyage, au restaurant, à l’épicerie du coin.

Et une fois devenu papa, ce choix est devenu comme une évidence… au point de faire partie intégrante de mon quotidien.

Ingénieur commercial, rien ne me destinait à la carrière que je suis en train de suivre. Passé par le commerce équitable, je suis arrivé à la case bio, par choix, par conviction. Me voilà responsable Marketing & Communication pour les magasins bio Sequoia en Belgique, une petite entreprise qui essaye de grandir et de rendre le bio accessible à tous.

Je suis donc particulièrement bien placé, à la source de tous ces milliers de fantastiques produits bio ! Jour après jour, mois après mois, le bio a pris sa petite place dans notre quotidien…

Les premiers mois de grossesse ? A nous les huiles de massage bio, les produits contre les jambes lourdes…
Digestion difficile ? Voilà les tisanes bio qu’il nous faut…
Première toilette ? Avec des produits bio et naturels, tout doux pour la peau de nos chérubins, et qui sentent bon le naturel plutôt que les parfums de synthèse.
Les premiers doudous ? De formidable doudous en coton bio et équitable, que nos bouts ne lâchent plus !
A la sortie de l’hôpital ? Les premiers pas se sont naturellement faits en écharpe, chacun la sienne.

Premières nuits dans la grande chambre ? Hop, un petit coup de diffuseur d’huiles essentielles bio pour assainir les lieux, calmer les petits !

Les premières faims des mini ogres ? Chaque jour, la découverte de nouveaux fruits et légumes bio, frais, colorés, originaux. Des légumes de saison, locaux, parfois oubliés même de nous !
Et quel bonheur de les redécouvrir en même temps que nos bouts de chou…
Ils les adorent tous, goûtent à tout, découvrent des saveurs, se font les dents en machouillant du bon pain bio.

Bien sûr, le tableau n’est pas parfait, par exemple, impossible de convaincre la crèche communale de passer au bio. Trop cher, me rétorque-t-on. Cela me dresse les poils d’entendre cela. La santé, le goût, l’authenticité n’ont-t-elles donc guère de valeur face à l’étiquette prix ?

Autre petit regret ? La surprise d’avoir des jumeaux m’a empêché d’aller jusqu’au bout de mes convictions : les couches lavables sont passées à la trappe, question de tenir le coup au niveau de l’organisation.

Mais ne boudons pas notre plaisir pour autant !

Nous ne sommes pas des intégristes du bio, ne le serons jamais et n’avons aucune envie de le devenir. Nous prenons simplement plaisir à "faire notre part", et à partager les joies que cela nous procure.

Nous semons des graines, le plus beau des actes de résistance qui soit. En échangeant mes petites idées recettes avec d’autres papas, je sème au vent. Persuadé qu’il faut convaincre les gens par les sentiments. Par le goût. Par la qualité. Par le cœur, plutôt que par la tête.
Et cela marche plutôt bien, à voir le nombre de fois qu’on me demande "Dis, des topinambours, je peux en trouver dans ton magasin bio ?" ou encore "Dis, ta purée de butternut, le petit a adoré… tu la prépares comment ?"

L’avenir sera bio. Il suffit de le vouloir.

>> Vous aussi, venez partager votre témoignage de papa bio en nous écrivant à l'adresse redaction@femininbo.com

Articles du thème Mon bébé au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par féminisme le 4 octobre 2013 à 15h40
bonjour les stéréotypes dès le départ

"un petit aventurier explorateur Noë et une petite chipie (cu)rieuse Lya", ce serait bien que ce papa devienne aussi un papa féministe. sa petite fille à même pas un an qu'elle est déjà une petite chipie alors que son frère est un petit aventurier explorateur...les clichés ont la vie dure et doivent se combattre au plus jeune âge, et ça aussi c'est de l'écologie ! http://www.huffingtonpost.fr/2013/03/28/inegalites-hommes-femmes-stereot...

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte