Vaccin anti-grippe A : Anticipation ou préméditation ?

Publié le 7 septembre 2009 - Mis à jour le 30 novembre 2012

Pandémie. Le mot est lâché et peut sembler menaçant. Il ne s’agit rien moins que d’une épidémie se propageant à la fois dans plusieurs régions du monde, éventuellement au sein de pays voisins.

C’est d’ailleurs la définition retenue depuis avril 2009 par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), dans son document d’orientation contre la grippe pandémique. Celle qui a permis à la directrice de l’OMS, Margaret Chan, de qualifier la grippe porcine mexicaine  de « pandémique » le 11 juin 2009. Soit deux mois après les nouveaux critères adoptés par l’OMS. Auparavant, dans sa version 2005, les critères préconisés se faisaient moins précis et l’état d’urgence pandémique ne pouvait être déclaré qu’en phase 6, au dernier stade de l’échelle d’évaluation. Désormais, avec la révision des critères employés, en phase 5-6, « chaque pays doit mettre en oeuvre les mesures précisées dans son plan national. »

Alors, à qui profite la grippe ?

Charles Antony
Articles du thème Vitamines et oligoéléments
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par lunazen le 5 octobre 2009 à 14h46
Trop de bruit?

Trop de bruit pour rien? oui. Des gens meurent dans le monde de symptômes banales tel la diarrhée et personne n'en parle!

Par stephen le 6 octobre 2009 à 18h19
UNE PANDEMIE mon oeil ....

Une fausse pandemie pour le plus grand bien des laboratoires qui vont s'en mettre plein les poches pour compenser le manque à gagner des médicaments génériques et que nous allons payer car le gouvernement paye avec notre argent, cela permettra ENCORE de supprimer des médicaments remboursables. Et puis il faut bien plaisir a ses copains les patrons de ces grands labo.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !