Vétérinaires

Vétérinaires interdits de vendre des antibiotiques et sûrement à terme la plupart des médicaments : pétition

Publié le 7 novembre 2013 - Mis à jour le 8 novembre 2013
Sylvie Hampikian-Le Nin est docteur vétérinaire. Après avoir travaillé dans la recherche, elle a exercé une activité d’expert pharmaco-toxicologue et s’est spécialisée dans les actifs naturels. Elle est auteure de plusieurs ouvrages sur leurs usages pour la beauté, la santé, le bien-être.

Les vétérinaires étaient en grève mercredi 6 novembre, protestant contre un projet de loi restreignant la délivrance de certains médicaments par la profession. Même si l'interdiction est en phase d'être retirée du projet de loi, la vigilance reste de mise. Une pétition est lancé pour soutenir la profession.

Les grognes sont nombreuses. Celle-ci n'a pas été la plus médiatisée, mais elle vient d’une profession qui n’a guère l’habitude de montrer les dents... contrairement à certains de ses patients ! Je veux parler des vétérinaires, qui étaient en grève mercredi 6 novembre pour la première fois depuis 40 ans.

En cause : une disposition du projet de loi d'avenir de l'agriculture restreignant la délivrance de certains médicaments par les praticiens vétérinaires.

Que l’on soit “pour ou contre” les antibiotiques, ceux-ci sont indispensables dans la pratique de la médecin vétérinaire, notamment après une chirurgie ou une césarienne ou dans certains infections, qui peuvent s’avérer des cas d’urgence vitale. Empêcher les vétérinaires de les détenir et de les délivrer peur mettre en danger la vie des animaux, qu’ils soient d’élevage ou de compagnie.

Je me permets de souligner que la profession vétérinaire a déjà fait de gros efforts pour réduire l’usage des antibiotiques (évolution attestée par un rapport de l’Anses) et ainsi l’exposition indirecte de la population humaine.

C’est pourquoi, si vous souhaitez protéger la santé des animaux, que vous en soyez ou non les heureux propriétaires, vous pouvez soutenir cette profession qui n’a guère l’habitude de revendiquer et qui est reconnue pour la qualité de son travail, en signant la pétition ci-dessous. 

Je signe la pétition : Voulez-vous vraiment d'un monde sans vétérinaires ? 

Sachez par ailleurs que de plus en plus de vétérinaires se tournent vers des pratiques médicales plus naturelles, notamment chez les animaux de compagnie et les chevaux, et se spécialisent vers des pratiques telles qu’acupuncture, ostéopathie, homéopathie, qui sont parfaitement maitrisées en médecine vétérinaire. Sachez aussi qu’ils disposent de nombreux médicaments vétérinaires à base de plantes (il existe plusieurs laboratoires spécialisés). Par conséquent, si votre animal souffre d’une maladie chronique ou s’il commence à vieillir, n’hésitez pas à demander à votre vétérinaire si une approche naturelle est possible.

Articles du thème Soins naturels pour animaux
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par Aurgan le 8 novembre 2013 à 14h53
Un peu léger

Je dois avouer que je trouve votre article un peu léger... Vous dites que les vétérinaires n'auront peut-être plus le droit de vendre certains antibiotiques.
Mais quels antibiotiques ? Et quelles sont les raisons de cette interdiction ? Pour des raisons de santé ? Environnementales ?
Je ne suis pas du tout contre les antibiotiques mais peut-être que les raisons de cette interdiction sont tout à fait louables, et que les antibiotiques les plus couramment utilisés pourront continuer à être prescrits...
Vous semblez partir avec un parti pris. Quand on publie un article, je pense qu'on se doit de parler de tous les tenants et aboutissants...
De la même façon, je trouve que le titre de la pétition va un peu loin ! "Voulez-vous d'un monde sans vétérinaires ?", je trouve ça un peu démeusuré ! Et comme si la profession ne se résumait qu'à la prescription de médicaments...

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !
A lire aussi