Stress

7 astuces pour une rentrée sans stress

Publié le 19 juin 2012 - Mis à jour le 25 août 2013
© Fotolia

Durant l’été, nous passons des moments agréables de vacances et de liberté, en famille, entre amis. Nous apprécions «farniente» et, nous profitons pleinement de ces instants de pause sans contrainte d’organisation, d’horaire à respecter...
Nous n’avons pas envie de penser à la rentrée scolaire qui engendre déjà, peut-être, en nous quelques tensions et appréhensions. Et pourtant, nous savons combien il sera nécessaire d’amener la famille à reprendre le rythme de l’école, de préparer les sacs, d’effectuer les dernières démarches administratives, de mettre en œuvre les résolutions prises…
Alors, pour une rentrée sans stress, voici quelques exercices simples qui permettront de garder le cap de la sérénité

Pour une rentrée zen
Pour une rentrée zen

Pratiquez la respiration abdominale : en cas de stress, la respiration reste haute et superficielle. Lorsque la respiration est bloquée, c’est l’énergie du corps qui est bloquée. La concentration devient fastidieuse et les tensions dans le corps apparaissent. Pour retrouver une respiration ample, prenez une grande inspiration en gonflant le ventre, bloquez l’air pendant 1 ou 2 secondes. Puis, expirez le plus lentement possible, comme si vous souffliez l’air à travers une paille, en observant votre ventre se dégonfler. Poursuivez une dizaine de fois. Pour ressentir davantage la circulation de l’air dans le corps, vous pouvez apposer une main sur le ventre et l’autre sur la poitrine.

Coloriez des mandalas : le mandala est un outil de recentrage et de connexion à son intériorité profonde. C’est aussi une nourriture pour le mental. Aujourd’hui, on parle sur l’importance de manger des fruits. Faire des mandalas, c’est comme manger un fruit. C’est un fruit pour le mental. Le but du mandala est de s’exprimer, de se sentir bien. Laissez-vous aller et faites-vous confiance… Vous allez, tout naturellement, faire ce qui est mieux pour vous : concentrez-vous à vous amuser, à vous détendre et à vous faire plaisir.
Vous pouvez, aussi, poser une intention, avant de colorier votre mandala, afin de lâcher prise sur ce qui vous préoccupe. Vous trouverez facilement sur internet des mandalas à colorier.

Stimulez les « points secours » (photo ci-contre) : ces points sont situés à mi-parcours entre la poitrine et la clavicule. La sensibilité de ces points correspond à l’engorgement du système lymphatique. Plus le point est sensible, plus le système est engorgé. Sa stimulation, par un massage dans le sens des aiguilles d’une montre, dissipe les pensées et les émotions involutives et, favorise l’émergence de son potentiel. A consommer sans modération !

Dessinez un 8 couché ∞ : permet de faire travailler ensemble l’hémisphère droit global et intuitif, et, l’hémisphère gauche logique. Cet exercice améliore le centrage, l’équilibre et la coordination. Il peut être pratiqué avec un crayon sur une feuille de papier en parcourant la même courbe du huit plusieurs fois. Il sera plus efficace si vous le dessinez avec vos deux pouces que vous placez devant vous, à distance de lecture. Vous effectuez des « huit couchés » (∞) en partant du centre et, en montant pour former les deux boucles. Pendant que vous suivez des yeux vos deux pouces, votre tête ne bouge pas. L’exercice sera ainsi renforcé.

Massez le lobe de l’oreille : en partant du haut du lobe, déroulez celui-ci en suivant sa courbure vers le bas. En auriculothérapie, cette partie de l’oreille correspond à la colonne vertébrale. En massant cette région, vous vous apportez une meilleure forme mentale et physique. Vous améliorez votre concentration et développez votre écoute intérieure (votre petite voix).

Souvenez-vous d’un moment de détente : accordez vous quelques instants pour vous installer confortablement… En fermant les yeux, vous vous plongez dans un moment qui vous a été agréable, ce peut être un moment récent ou peut-être plus lointain... Souvenez-vous combien vous étiez particulièrement détendu(e), combien votre posture et votre respiration étaient différentes. Remémorez-vous les bruits qui vous entouraient…Probablement, vous distinguez les couleurs autour de vous. Savourez l’intensité de cet instant et laissez le résonner en vous…

Pour renforcer l’effet de cette détente, vous pouvez, après l’avoir bien visualisé et ressenti en vous, installer son ancrage, en apposant un doigt par exemple sur votre main. Dès que vous avez besoin de détente, réactivez le signal que vous avez créé lors de l’ancrage (ex : votre doigt sur votre main).

Prenez soin de vos pieds : lorsque vous vous sentez fatigué(e), troublé(e), contracté(e), prenez un bain de pieds dans une bassine ou une cuvette dans laquelle vous pouvez rentrer vos pieds. Remplissez-la à moitié d’eau chaude et ajoutez une pincée de gros sel non raffiné. Profitez pendant une dizaine de minutes… sans portable, TV, internet, « juste vous » et vos pieds dans l’eau !
Pour les jours de grande fatigue, vous pouvez ajouter en plus une goutte d’huile essentielle de lavande fine. Lorsque vous retirez vos pieds, rincez-les à l’eau claire et séchez-les bien, y compris entre les orteils. Parce que vos pieds sont une partie importante de votre corps, ils supportent le poids de votre corps toute la journée et sont confinés dans vos chaussures, accordez-vous quelques minutes supplémentaires pour les masser délicatement, en laissant aller votre intuition, avec une huile de massage ou un lait corporel. Comme dit l’expression, bon pied, bon œil !
 
Gisèle Gendron est coach psycho-corporel
creationharmonie.com

Gisèle Gendron
Articles du dossier Stress : solutions naturelles anti-stress
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte