UV

Les 5 commandements d'un bronzage sans danger

Publié le 11 juillet 2014 - Mis à jour le 16 juillet 2015
Anne-Marie Gabelica est ingénieure agronome diplômée en biochimie avec 6 ans d’expérience dans le secteur cosmétique. Elle a créé oOlution : la 1ère gamme de soins visage sur-mesure (à base de plus de 65 actifs 100 % bio), certifiée vegan, sans huile de palme et éco-conçue.
Bronzer sans danger pour la santé ni la peau ? Suivez les conseils de notre experte !
Bronzer sans danger pour la santé ni la peau ? Suivez les conseils de notre experte !

Revenir de vacances avec un bronzage impeccable, sans risque pour sa santé, c'est possible. Préparer sa peau, choisir un indice de protection élevé, réparer sa peau... Notre experte Anne-Marie Gabelica, fondatrice de la marque de cosmétiques bio oOlution nous guide pour bronzer sans danger.

Le bronzage est pour beaucoup d'entre nous le marqueur de vacances réussies. Se faire « dorer » sur une serviette est en effet un vrai moment de bien-être, et le teint hâlé qui en résulte souvent synonyme de bonne mine et donc de santé.

Or selon la façon dont on s'expose le bronzage peu en réalité signifier dommages cutanés et teint certes plus foncé mais surtout plus terne. Alors comment s'assurer de bronzer sans abîmer la peau et la rendre plus belle ?

Pour vous aider à réussir cette "mission soleil", nous avons établi 5 commandements indispensables à un bronzage réussi.

1. Ta peau tu prépareras avant exposition

Oui, un bronzage de rêve ça se prépare ! Pour cela il faut commencer par favoriser la production de mélanine, le pigment brun responsable du bronzage.

Un des facteurs qui influent grandement sur notre capacité à produire la mélanine est l'alimentation. Pour faciliter celle-ci, il faut préférer des aliments riches en bêta-carotènes et en oméga-3.

Les bêta-carotènes sont des anti-oxydants présents dans de nombreux végétaux et qui sont des précurseurs de la vitamine A. Voici quelques exemples de fruits et légumes riches en bêta-carotènes : abricot, melon, carotte, épinards....

Les oméga-3 sont des acides gras qui apportent la matière grasse nécessaire à une meilleure absorption des bêta-carotènes. On les trouve en grande quantité dans les poissons gras et dans l'huile de colza. De plus, ils préservent la souplesse de la peau et luttent contre les inflammations liée à l'exposition au soleil.

Vous pouvez consommer ces aliments dès 2 semaines avant l'exposition et continuer pendant toute la durée des vacances.

2. La modération tu feras tienne

L'exposition au soleil peut provoquer des dommages de la peau très considérables. Les rayonnements solaires de type UVA peuvent en effet altérer l'ADN des cellules cutanées. Cela augmente les risques de survenue de cancers de la peau dont certains, comme le mélanome, sont particulièrement graves. Autre conséquence d'une exposition trop importante au soleil, le vieillissement cutané précoce, avec des rides plus marquées et l'apparition de taches brunes.

Pour la santé de sa peau, il est donc très important de respecter certains horaires pour s'exposer au soleil et d'y aller progressivement pour laisser à la peau le temps de produire la mélanine. De manière générale, il est fortement recommandé de ne pas s'exposer entre 12h et 16h. N'utilisez surtout pas d’accélérateurs de bronzage type monoï ou graisse à traire car ils accentuent le bronzage ET les méfaits du soleil. À éviter si vous ne voulez pas vous retrouver couverte de coups de soleils en 1 heure…

Si vous avez des enfants évitez leur toute exposition au soleil, particulièrement pour les bébés de moins de 2 ans chez qui le mécanisme protecteur de bronzage n'est pas encore au point. Mieux vaut les couvrir avec des vêtements filtrants les UV, d'un chapeau et de les faire porter des lunettes de soleil avec filtre anti-UV d'indice 3. Sur un enfant de moins de 6 mois, il faut aussi éviter d'appliquer de la crème solaire en raison de certains filtres chimiques. Le mieux est donc de ne pas exposer les bébés au soleil du tout.

Enfin, si le soleil est nécessaire pour synthétiser la vitamine D ce n'est pas une raison pour s'y exposer toute la journée pour autant. 15 minutes d'exposition par jour suffisent pour synthétiser la vitamine D nécessaire. Aucune excuse donc pour abuser du soleil !

3. Un indice SPF haut tu choisiras

Si le bronzage est la défense naturelle de notre peau contre les rayons UVB, il faut impérativement utiliser un produit de protection solaire en complément, car la mélanine n'absorbe et ne protège que très partiellement du rayonnement solaire.

L'indice SPF – ou FPS en français (Facteur de Protection Solaire) d'une crème solaire indique le niveau de protection de la crème contre les rayons UVB, c'est à dire sa capacité à protéger des coups de soleil. Si vous prenez facilement des coups de soleil ou suivez un traitement médicamenteux photosensibilisant, choisissez systématiquement un indice 50+. De même pour vos enfants.

Un indice SPF fort n'empêche pas de bronzer mais ralenti le bronzage. Mieux protégée du soleil, la peau va moins s'épaissir en réaction et in fine le bronzage n'en sera que plus lumineux et joli. Vous avez donc tout intérêt à privilégier un indice 50+ dans tous les cas.

Il faut aussi noter que la mention « écran total » est aujourd'hui interdite par la loi car trompeuse. Même avec le plus haut indice SPF, certains rayons passent quand même au travers de la crème, qui ne peut jamais offrir une protection « totale ». C'est pourquoi il est très important de renouveler l'application de sa crème solaire toutes les 2 heures.

4. Une protection aux UVA ultra tu privilégieras

Les rayons UVA, contrairement aux UVB, ne causent pas de coups de soleils mais accélèrent le vieillissement de la peau et favorisent la risque de cancers cutanés. Un indice SPF élevé garantit une bonne protection contre les coups de soleils (UVB), mais pas nécessairement contre les UVA. Il faut donc s'assurer de choisir une crème protégeant également contre ce type de rayons.

Pour cela, assurez-vous que le pictogramme « UVA » entouré d'un cercle figure bien sur votre crème solaire. Ce symbole de protection UVA ultra indique que le niveau de protection aux UVA est le similaire au niveau de protection aux UVB (indice SPF). Autrement dit, une crème d'indice SPF 50 + comportant ce pictogramme protège aussi bien des UVA que des UVB ! C'est donc un choix à privilégier pour protéger sa peau des coups de soleil ET lutter contre son vieillissement.

5. Ta peau tu répareras chaque soir

L'exposition au soleil permet le bronzage, mais elle provoque aussi sur la peau plusieurs effets négatifs à court terme :

  • coups de soleil
  • déshydratation intense
  • vieillissement cutané précoce (rides, taches)
  • allergies

Afin de protéger sa peau contre ces désagréments, on recommande d'utiliser un soin après-soleil. Mais attention, pas n'importe lequel ! Assurez vous qu'il ne comporte pas d'huiles minérales, estérifiées ou hydrogénées, mais des huiles végétales. Seules ces dernières sont riches en composés réparateurs et anti-oxydants, que ce soient des acides gras essentiels ou des vitamines (A et E en particulier).

Astuce : Il n'est pas forcément nécessaire d'acheter une crème après-solaire qui n'est généralement pas très différente d'une crème pour les peaux sèches du point de vue des actifs. Si vous avez une peau normale sans brillances particulières, ou très occasionnelles, vous pouvez donc après une bonne journée au soleil utiliser une crème pour les peaux sèches que vous auriez déjà à la maison. À condition que celle-ci soit bien-sûr constituée surtout d'ingrédients cosmétiques de qualité comme les huiles végétales et qu'elle contienne bien des ingrédients apaisants ( ex : bisabolol, ...) et réparateurs (ex : beurre de Karité, …).

L'application de tels soins réparateurs chaque soir permet à la peau de mieux combattre les dommages liés aux UV qui, en produisant beaucoup de radicaux libres, favorisent le vieillissement. A très court terme, cette habitude permet une ré-hydratation de la peau et atténue des mécanismes de défense tel qu'un épaississement de celle-ci. Au final, le bronzage n'en est que plus éclatant et durable.

En suivant scrupuleusement ces 5 commandements, vous allez donc pouvoir obtenir un bronzage qui non seulement ne menace pas la santé de votre peau et mais qui soit aussi beaucoup plus lumineux !

 

L'experte : Anne-Marie Gabelica  est ingénieure agronome diplômée en biochimie. Elle a créé oOlution, la 1ère de gamme de soins visage sur-mesure, à base de plus de 65 actifs 100 % bio, certifiée vegan, sans dérivés d'huile de palme et éco-conçue. 

 

 

Articles du thème Bien-être au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte