Baie

Le cassis : une baie antioxydante et riche en vitamines

Publié le 20 mars 2013 - Mis à jour le 1 avril 2013
Le cassis, un excellent antioxydant
Le cassis, un excellent antioxydant

Pour faire le plein de vitamines et d'antioxydants,avez-vous déjà pensé à manger du cassis ? Cette petite baie est une excellent source de vitamines C et ses feuilles sont très utilisées en phytothérapie.

Le cassis est un fruit qui pousse spontanément dans les régions montagneuses et froides sur un arbrisseau du même nom. Originaire d’Europe, le cassis fait partie des baies, tout comme le raisin, la canneberge ou la banane.

C’est un fruit pulpeux, le plus souvent noir, à la saveur acidulée et qui se forme en grappes. Le cassis est utilisé principalement sous forme transformée : en liqueur, sirop, jus et gelée.

Le cassis, très riche en vitamine C

Connu depuis toujours sous le nom d"Elixir de vie", le cassis regorge de qualités nutritionnelles. Sa plus grande richesse est sa grande teneur en vitamine C : il en contient deux fois plus que le kiwi et trois fois plus que l’orange !

Il est aussi riche en polyphénols, dont des flavonoïdes biodisponibles, ce qui en fait un excellent antioxydant et un anti-allergique reconnu, qui joue un rôle essentiel dans le métabolisme et la prévention des cancers.

Le cassis s’inscrit parfaitement dans le cadre d’un régime minceur car il est peu calorique et sa grande teneur en fibres participe à la sensation de satiété. Les fibres aident également à lutter contre les problèmes de constipation. La consommation de cassis est recommandée aux personnes âgées car il favorise l’élimination de l’acide urique et soulage donc les rhumatismes, la goutte et l’arthrose.

Les feuilles de cassis en phytothérapie

Le cassis a également des vertus thérapeutiques et ses feuilles sont très utilisées en herboristerie. Déjà au XIIème siècle, il était recommandé d’employer les feuilles de cassis en onguent pour guérir la goutte et pour soulager les piqûres d’insectes en usage externe.

C’est un cicatrisant efficace qui accélère la guérison des plaies, furoncles et abcès. D’ailleurs, l’Agence européenne des médicaments reconnaît l’usage des baies et des feuilles de cassis pour soulager les douleurs articulaires et les infections urinaires. Le cassis est traditionnellement utilisé pour soulager la fatigue oculaire.

Cassis en compléments alimentaires

Oemine Manganèse Cassis : une synergie très intéressante de plantes et oligo-éléments. Au printemps et en automne et chaque fois que nous avons besoin de nous adapter aux changements de saison Oemine Manganèse apporte la quantité journalière suffisante de manganèse sans la dépasser. Associé à l’extrait de Cassis, ce sont deux ingrédients spécifiques pour lutter contre l’inconfort des changements de saison. 

Posologie : 2 gélules matin et soir avant les repas avec un verre d'eau

 
Articles du dossier La folie des baies
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte