Coaching

Oser changer sa vie : chiche !

Publié le 15 janvier 2014
Christine Marsan est psychothérapeute et coach, écrivain et conférencière au service de l'humain, de la coopération et de la mutation de la société

Changer sa vie... C'est un rêve que l'on fait parfois, surtout en début d'année, et que beaucoup n'osent pas réaliser. Christine Marsan nous livre les clés d'un changement réussi, tout en douceur et en respect de soi.

Oser changer sa vie... Tout un programme et aussi un chemin parfois délicat. 2013 nous a régalées de ses turbulences, remises en cause et autres déstabilisations. Le nombre 13 a bien porté toute sa symbolique de petites morts conduisant à de belles renaissances et, dans l’intervalle, souvent à des pertes de repères et des désorientations.

Le vent d’un nouveau monde à se créer semble avoir soufflé et, si l’idée peut paraître séduisante, la mise en œuvre semble parfois déroutante. Partons du bon pied pour 2014 et offrons-nous les conditions du changement en douceur et des possibilités de réalisation de nos rêves. Alors débutons par un état des lieux :

  • Êtes-vous satisfaite des différents aspects de votre vie : vie amoureuse, vie de famille, votre logement, votre travail, vos relations ?
  • Vous sentez-vous épanouie, satisfaite, ou est-ce le moment de revisiter vos fondamentaux ?
  • Ou peut-être avez-vous perdu le sens de vos actions quotidiennes et sentez-vous le besoin de retrouver l’essence de qui vous êtes et/ou une forme de spiritualité vous permettant de donner souffle et ampleur à votre quotidien ?
  • Enfin, aspirez-vous au bonheur, à la sérénité dans votre vie de tous les jours et vous ne parvenez plus seule à l’atteindre ?

​Ce qui conduit à examiner ce qui empêche d’atteindre nos désirs ou nos rêves. Sans doute, l’objectif est-il encore trop flou ? Souvent, l’idée est là, mais assez confuse.

Cherchez vos aspirations profondes

Prenez un moment pour vous, un crayon, installez-vous confortablement, une petite musique douce, un encens peut-être, et laissez votre esprit se détendre, rêvasser et écouter ce qui résonne le plus ardemment en vous. Une fois que vous aurez laissé cet espace de détente s’élargir en vous, vous y verrez plus clair et pourrez déposer plus facilement, en quelques mots ou quelques lignes, ce à quoi vous aspirez le plus.

Pour certaines, cela suffira et l’étape suivante résidera dans ce que l’on peut nommer "un plan d’action" : que faire, comment, quand, avec qui, quelles ressources sont nécessaires, quel résultat souhaité et comment vérifier qu’il est atteint dans la durée ?

Mais pour une grande majorité, la sensation de se trouver au bord du guet persiste : "je voudrais bien changer, mais je n’y parviens pas." Alors sans doute va-t-il être nécessaire d’examiner les freins, blocages et peurs qui sont là, empêchant la transformation attendue.

Se focaliser sur ses ressources

 

Prenons l’exemple de Sophie. Elle veut changer de travail mais elle n’y croit pas tout à fait. Sa manager l’a tellement discréditée depuis tant d’années qu’elle a perdu confiance en elle et ne sait pas comment faire.

Elle se revoit dix ans auparavant et se souvient avoir été plus courageuse, elle avait confiance en elle, elle osait chercher du travail. Aujourd’hui, alors qu’elle a acquis une belle expérience d’une dizaine d’années, voilà qu’elle constate que son estime a baissé. Elle dit d’elle-même : "Je ne serai pas à la hauteur. Je suis peut-être trop vieille à présent."

Sophie a eu besoin de voir quelles étaient ces petites phrases qui la limitaient (croyances limitatives), d'identifier d’où cela venait dans son histoire, d'identifier les répétitions dans son parcours de vie, cela pour ensuite se focaliser sur ses ressources.

Comment ?

  • Elle a dressé la liste du nombre de réalisations, compétences, expériences qu’elle avait accumulées ou développées et qui démontrent son professionnalisme.
  • Elle a pu comprendre que ces petites phrases étaient le fruit de peurs archaïques, venant de la petite enfance, et qu’aujourd’hui elle dispose de forces et de capacités d’adulte. Il lui faut les recontacter pour voir avec objectivité la belle personne qu’elle est.
  • Elle a aussi recensé tous les témoignages des personnes autour d’elle qui louent ses capacités et apprécient ses différents talents, pour nourrir à nouveau sa confiance en elle.

Ainsi, à la place des peurs anciennes, qualités et talents viennent regonfler son estime d’elle-même. Ce constat est valable quel que soit l’objectif que l’on vise à atteindre.

Parvenir à remplacer ses croyances limitantes par des ressources à mobiliser nécessite une prise de conscience, une introspection ressourçante, et parfois cela suffit. Dans d’autres cas, on peut ressentir que le nouvel élan s’est essoufflé avec le temps. Car l’essentiel pour opérer des changements réside dans la capacité à pérenniser les nouvelles attitudes souhaitées.

Plantez les graines des fruits que vous voulez déguster

Alors, agissons à l’instar de la nature. Si vous voulez manger des radis, que faut-il planter ? Des graines de radis, pardi ! Ici cela semble évident, mais que faites-vous au quotidien ? Imaginez que votre objectif correspond au fruit que vous préférez (framboise par exemple) et vos croyances limitantes au légume que vous aimez le moins (blettes).

Prenez-un exemple concret : "Je veux rencontrer mon âme sœur". Et observez ce que vous faites ou ce que vous vous dites. Voilà quelques petites phrases : "Je n’en vaux pas la peine", "Les hommes intéressants sont tous pris", "Ça n’a jamais marché jusqu’ici, alors !…", etc. ; et quelques actions : votre meilleure amie vous invite à un dîner où vous pourrez rencontrer un ou deux hommes célibataires, mais vous préférez décliner et restez chez vous, devant la télévision; un homme vous fait un compliment et vous le fuyez. Si vous avez dit ou fait ce genre de choses, vous avez rempli votre panier de blettes et vous en mangerez tous les jours pendant un mois, séduisante perspective !

Ce qui nous conduit à une clé de réussite : planter les graines des fruits que vous voulez déguster = poser actions, pensées et dires qui vont dans le sens de vos souhaits. Ainsi vous aurez des chances de voir fleurir l’arbre de vos désirs.

Être pleinement conscient

Et cela nécessite d’être pleinement conscient de ce que nous faisons tous les jours. Cela implique de développer nos capacités de pleine présence et, pour y parvenir, il faut entretenir cette qualité par des pratiques de présence telles que le yoga, le qi qong, le taï chi chuan, la méditation, la respiration et ou les voyages guidés via la sophrologie par exemple.

C’est la régularité qui va développer de nouvelles compétences, de nouveaux espaces intérieurs, développer la paix intérieure et la disposition à nous observer pour voir lorsque nos archaïsmes ressurgissent, ceci jusqu’à ce que nos nouveaux comportements prennent la place des anciens.

Ainsi, oser changer sa vie ou quelque chose dans sa vie est-il possible avec quelques étapes-clés : de la persévérance, des pratiques douces et empreintes de bon sens et la délicatesse de nous accepter telles que nous sommes, d’accepter de cheminer à la vitesse de notre évolution intérieure. Comme le dit le proverbe chinois : "On ne tire pas sur les radis pour les faire pousser plus vite". Alors acceptons avec amour et tendresse toute notre motivation à changer et le rythme de notre évolution.

L'experte :

Christine Marsan est psychologue, psychothérapeute, coach, consultante en accompagnement au changement et des mutations en entreprise et écrivain. Elle organise des groupes de thérapie intensive, des stages autour d’Oser changer sa vie et est l'auteur de plus de 15 ouvrages, dont : Chemin de Soi (Le Manuscrit, 2007), Choisir la paix (InterEditions, 2012) et Oser changer sa vie (Jouvence, 2013).

> Le site de Christine Marsan : www.christinemarsan.fr

> Le site Chemin de Soi : www.chemindesoi.com

> Retrouvez ces conseils et une expérience de lecture optimisée avec le magazine FemininBio de janvier 2014 sur iPad.

Articles du dossier Changer de vie !
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !
A lire aussi