Chromothérapie

Couleurs et psychologie

Publié le 8 juin 2016
Les couleurs ont une influence sur nos humeurs
Les couleurs ont une influence sur nos humeurs
© DR

Les couleurs ont chacune une vibration et des significations spécifiques. Leur pouvoir est plus important que ce qu'il n'y paraît et les messages qu'elles ont à nous donner sont très pertinents, bluffants même !

Là où des thérapeutes peuvent parfois tâtonner pour trouver la source d'une problématique, la couleur, elle, va droit au but, mettant le doigt sur le point sensible. Ce qui peut sembler ludique de prime abord en travaillant avec les couleurs s'avère rapidement criant de vérité.

Différencier les couleurs dont nous avons envie de celles dont nous avons besoin
J'ai pu constater au fil des années que nous sommes attirés par des couleurs dont la symbolique parle de ce que nous ressentons et vivons dans le présent. Si vous avez envie de noir, il y a fort à parier que vous soyez dans une phase où vous devez accepter certains changements, choisis ou subis, positifs ou délicats à traverser (rupture, changement de travail, déménagement...). Une personne attirée par du fuchsia pourra davantage vouloir prendre sa place, exister sans être jugée ni comparée aux autres...

Ce ne sont que de petites indications car chaque couleur est porteuse d'une dizaine de messages qui lui sont propres donc ces exemples sont des échantillons loin de refléter tous les possibles. Ces couleurs, vers lesquelles nous allons spontanément, sont liées à  des envies mais ne permettent pas souvent de transcender les véritables blocages.

J'en viens donc aux couleurs de vos besoins et là, il est important de savoir que parfois,  nous ne les avons pas voire nous ne les aimons pas ! Il faut donc savoir passer au delà pour aller travailler sur soi en profondeur. Personnellement, depuis que je travaille avec l'outil couleurs, je réalise que je n'ai plus de couleur préférée, que je porte des teintes que je détestais quelques années auparavant mais je n'en souffre pas car je crois que l'inconscient et le conscient ont compris qu'au delà du coloris se cache une très belle opportunité de grandir, de travailler sur nous, nos failles, nos fragilités.

Vous allez me dire : mais comment savoir de quelles couleurs j'ai réellement besoin ? Certes, ce n'est pas évident à « deviner » soi-même, d'où la nécessité de se faire conseiller, et pour le praticien, de beaucoup parler avec la personne pour savoir ce qu'elle vit, vers quoi elle voudrait aller, quelle(s) aptitude(s) elle voudrait développer... C'est au fil du dialogue que les besoins sous-jacents apparaissent et que des couleurs s'imposent comme étant bonnes à porter !

Laissez infuser...
Plus vous porterez les couleurs qui vous ont été conseillées, plus elles infuseront sur vous, vos comportements, votre humeur, votre état d'être. 

Alors oui, vous avez l'option « sous vêtements » si vous ne les aimez pas mais plus elles vous couvrent et mieux c'est. Parfois, elles sont à porter dans des contextes précis (examen, conférence, rendez-vous galant..). Par conséquent, si vous mettez en application les messages couleur et que vous portez les tons adéquates, vous doublez vos chances de réussite !

Faites une cure des couleurs qui sont bonnes pour vous et regardez-vous agir, vous constaterez des modifications au fil des semaines : un gain d'indépendance, une capacité à rester plus concentré, une tendance à exprimer vos émotions plus spontanément... 

La couleur infuse sur la personne qui la porte mais influe également sur l'audience. Au début de mon activité, j'animais des ateliers en étant à chaque fois habillée de couleur différente : vert, orange, bleu, kaki...

J'ai rapidement réalisé que l'ambiance de l'atelier correspondait à chaque fois à la signification de la couleur portée ce jour-là.

Pour m'amuser, il m'arrive même de regarder un groupe à une table ronde et en fonction des couleurs que chacun porte, je devine qui va prendre les notes, qui va structurer, qui va semer le doute, qui va avoir une profusion d'idées...

Quelle couleur pour être bien ? Avoir confiance en soi ?....
Bien souvent, j'entends « de quelle couleur ai je besoin pour me sentir en forme, avoir confiance… ? ».

Ce n'est pas si simple, la question à se poser serait plutôt : « être en forme, c'est-à-dire ? Etre plus endurant, savoir davantage prendre soin de vous et de votre corps ? Par quoi passerait le fait d'être en forme ? »

Les détails sont importants, car si une couleur est conseillée trop vite, il y a fort à parier que le raccourci ne soit pas judicieux et la couleur finalement inappropriée, ou du moins pas la plus pertinente.

Pour la notion de confiance en soi, dont j'entends si souvent parler, il serait réducteur de la lier à une seule couleur. Tout dépend de quel type de confiance en vous vous avez besoin : avez-vous besoin d'avoir confiance en votre endurance, en votre capacité à argumenter et défendre votre point de vue, en votre aptitude à parler sereinement en public... ? Selon la nuance, la couleur et le message associé seront différents.

Nous sommes tous faits d'un panel de couleurs fixes en fonction de nos traits de personnalité puis, au gré de notre parcours de vie, d'autres nuances s'ajoutent, disparaissent... A nous de composer au mieux avec la palette pour optimiser notre bien-être !

Vos couleurs, au fil du temps
Les couleurs de vos besoins sont évolutives puisque nous sommes nous-mêmes en perpétuel mouvement. J'ai donc souhaité mettre en place un suivi auprès de personnes désireuses de mieux se connaître et de progresser que j'appelle les « Couleurs du Mois ».

Ici, la psychologie par la couleur domine, l'essentiel réside dans le message sur mesure qui est à transmettre à chacun. Pour chaque abonné, je tire 4 cartes couleur qui me donnent des indications sur ce que la personne vit, ce qu'elle peut avoir à saisir comme opportunité actuellement, ce dont elle a besoin... Je lui établis et lui transmet alors son conseil personnalisé chaque début de mois avec 2 couleurs à porter qui lui sont favorables dans l'instant et pour les semaines à venir. Il ne s'agit pas de voyance mais d'optimiser le potentiel en présence pour tirer le meilleur des choses, se sentir entendu, obtenir des indices sur les pistes à exploiter... Les retours sont excellents, les mots justes, sans conteste un des « must » de mon activité.

Pour aller plus loin :

Articles du thème Médecines douces
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte