Développement personnel

Défi zen : désencombrer chez soi

Publié le 5 septembre 2016
© Pixabay

Et si le secret pour désencombrer en soi était de commencer par désencombrer chez soi ? Ce mois-ci, Mylène nous propose un défi hyper-motivant, alors on prend des cartons et on se lance !

Les défis zen pour FemininBio, quesaco ? Je vous propose une fois par mois de découvrir et relever un défi zen sélectionné spécialement pour vous dans tous les domaines du développement personnel. Et pour vous inspirer, je vous parle de mon expérience de "débutante en bonheur" à moi :-) Car tous les défis que je lance, je les relève aussi, afin de pouvoir en parler en connaissance de cause et vous donner des conseils encore plus concrets et adaptés ! Prêtes ? Partez !

Mon défi zen FemininBio : épisode 7
Chouette, c'est la rentrée des défis zen ! Et à occasion spéciale, défi spécial :-) J'ai fait une découverte qui a réellement changé ma vie il y a quelques semaines. Et je pèse mes mots. 
Pour que rentrée rime avec esprit léger, je vais la partager avec vous. Revenir à l'essentiel, éliminer le superflu, vivre l'instant présent, prendre du temps pour soi, c'est exactement cela que nous cherchons. Pourtant, nous nous heurtons souvent à un obstacle majeur: l'encombrement de notre chez-nous.
Comment espérer être zen, sereine, ancrée dans l'instant, lorsque notre environnement est surchargé d'affaires plus ou moins utiles, qui nous prennent autant de temps que d'espace ?

Le thème ?
Je vous propose ce mois-ci de désencombrer votre maison en douceur. Vous avez l'habitude de conserver tout ce que vous achetez, vos placards sont pleins, vous souffrez du manque de place ? Lisez attentivement ce défi, et retroussez vos manches !

Pourquoi est-ce important ?
Parce que faire de la place chez soi est un passage obligé pour faire de la place en soi. Trier, donner, jeter, ranger... est devenu un incontournable de la zen attitude, et a changé la vie de nombreuses adeptes du désencombrement.

Notre société est ainsi faite : tout nous pousse à consommer. Travailler plus pour gagner plus d'argent, avoir plus de pouvoir d'achat, acheter une maison plus grande, se procurer ce dernier modèle de téléphone encore plus puissant... voilà avec certitude ce qui nous rendra heureuses!

Il suffit d'ouvrir les yeux, de prendre un peu de recul, pour voir que tout tourne autour de la consommation, et cela nous arrange bien: répondre à ces sollicitations extérieures est aussi un bon moyen d'échapper à ce qui se passe en soi :-)

Plus nous consommons, plus nous possédons, plus nous avons besoin de posséder, et moins nous sommes libres. Plus nous avons de livres, plus il nous faut d'étagères pour les ranger, plus il nous faut une grande maison, et plus nous travaillons pour l'entretenir.

Mais ne nous contentons pas de pointer du doigt la société, ce serait trop facile, nous sommes partie de cette société, et avons l'entière responsabilité de nos pensées et de nos actes à chaque instant. Nous avons donc le choix, tout de suite, de prendre de la distance avec nos "possessions".

Comment y parvenir ?
C'est ici que les choses se corsent, mais le résultat en vaut la peine ! Je vous propose un petit guide pour vous aider pas à pas dans cette démarche de désencombrement de votre maison. Commencez pièce par pièce, et affinez votre tri par catégorie d'objets. 

  • Dans la salle de bains, vous pourrez trier vos médicaments, puis vos produits de beauté, puis votre linge de maison, etc...
  • Dans votre chambre, vous pourrez trier vos vêtements (en affinant par type de vêtements), vos papiers, vos objets de décoration, vos livres, etc...

Commencez par une catégorie "facile" afin de rester motivée et d'avoir rapidement des résultats. Puis étalez devant vous l'ensemble des pièces de cette catégorie que vous possédez, en prenant soin de faire le tour de la maison pour ne rien oublier.

Et pour chaque pièce, posez-vous ces questions :
- cet objet m'est-il utile?
- cet objet me fait-il plaisir (s'il disparaissait, serait-il remplacé)?
- me suis-je servie de cet objet depuis un an?
- cet objet est-il encore utilisable?

Décidez pour chaque pièce de son sort, et selon son état, gardez-là, réparez-là, donnez-là ou jetez-là. Puis rangez les pièces sélectionnées à leur place, et appréciez l'espace que vous avez ainsi gagné.

Mon expérience à moi !
J'ai découvert le minimalisme début juin, et j'ai immédiatement été conquise. Nous allions déménager quelques semaines plus tard, l'occasion de faire le tri était idéale.
Alors, j'ai commencé en douceur, en me fixant l'objectif suivant: trier la vaisselle, mes papiers et mes produits de beauté en une semaine. Et puis... je me suis laissée prendre au jeu. et j'ai fini par trier toute ma maison, garage et jardin compris :-)
Mon mari m'a totalement suivie, emballé par l'idée des cartons en moins à porter.

Ce que j'ai préféré trier : 
- mes produits de beauté : j'ai tout étalé sur le sol de la salle de bains, et pendant une heure, j'ai jeté tout ce qui était ouvert depuis plus d'un an, et tout ce que je me forçais à porter. J'ai gardé les incontournables dans ma trousse de toilette, et j'ai désormais simplement l'équivalent d'un casier en osier qui contient tout le reste (cheveux, ongles, hygiène compris). Quel soulagement de nettoyer le placard et d'y replacer mes quelques possessions une fois ce tri effectué !

- mes livres : je n'avais jamais trié mes livres, je partais du principe qu'un livre, c'est sacré, et je les gardais tous. Autant cela pouvait être justifié pour les livres "utiles", autant pour la grande majorité, leur place était entre les mains de quelqu'un d'autre ! Sur tous les livres que nous possédions (plusieurs centaines), nous en avons gardé cinquante: une dizaine de beaux livres de peinture chers à chéri, et une quarantaine de livres inspirants pour moi.

Le petit plus : plus besoin de cette grande bibliothèque qui prenait la moitié de la chambre :-) Inutile de préciser que ce sont également nos habitudes de consommation, en amont, qui doivent faire l'objet d'une réflexion, afin de ne pas se "réencombrer" systématiquement aux prochaines soldes !

A vous de jouer... joyeux désencombrement ! 

Je vous souhaite une excellente reprise, et vous donne rendez-vous dans un mois pour votre nouveau défi zen réservé aux lectrices de FemininBio. Et si la rentrée est trop morose, pourquoi ne pas venir vous ressourcer sur le blog Les défis des filles zen où je vous ai préparé un petit guide spécial pour une reprise du travail réussie ?! 

Articles du même dossier
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par Titania M. le 5 septembre 2016 à 11h57
Excellente idée !

Je le fais petit à petit et j'avoue que ça fait un bien fou !

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte