Santé

Démangeaisons et homéopathie : conseils et astuces

Publié le 26 mai 2015 - Mis à jour le 27 mai 2015
© Fotolia

Une piqûre de moustique, une ortie effleurée, une peau sèche, une allergie, un coup de soleil… Et voilà la peau qui nous démange ! Conseils homéopathiques et astuces pour éviter de se gratter jusqu'au sang.

Une sensation qui nous donne envie de se gratter : voilà une définition simple et claire de la démangeaison. C'est une sensation très fréquente aux causes multiples. Si elles sont dermatologiques, il est possible de les soulager rapidement et c'est essentiel pour éviter les lésions dues au grattage. Mais en commençant dans l'ordre, il serait mieux de les éviter...

Eviter les piqûres
Lors des repas en extérieur, évitez de laisser la viande et les produits sucrés sur la table, car cela attire les guêpes. Ne marchez pas pieds nus dans l'herbe et évitez tant les couleurs sombres que les vêtements brillants. La meilleure tenue, ce sont des vêtements amples en fibres naturelles.

Si vous avez le choix, aérez plutôt du côté à l'ombre, car il y a moins d'insectes que côté soleil. De même, évitez de laisser les fenêtres ouvertes lorsque vous allumez les lumières : les insectes piqueurs risquent de rentrer dans la maison. Vous pouvez créer une barrière naturelle contre les insectes en installant des jardinières de tomates ou de génarium devant vos fenêtres : l'odeur de ces plantes les éloigne.

Pensez aussi à l'hygiène personnelle : les parfums et la transpiration attirent les moustiques. 

Les démangeaisons liées à une peau sèche
Une peau sèche et irritée peut être source de démangeaison. La toilette est un moment essentiel pour soulager la peau. Privilégiez les douches courtes et pas trop chaudes et utilisez un savon surgras qui protège le film hydrolipidique. Evitez les antiseptiques, mais conservez les émollients, qui adoucissent la peau.

Soulager la démangeaison
Se gratter lorsqu'un bouton nous démange, c'est bien normal. On crée un autre stimuli et l'on détourne ainsi l'attention du cerveau. Mais cela libère davantage d'hystamine, à l'origine de la sensation de démangeaison, donc la sensation de démangeaison va se renforcer… et nous inciter à nous gratter davantage. Le cercle vicieux s'installe ! Et que dire de la plaie qui peut apparaître ! A ce  sujet, pensez à bien vous couper les ongles pour limiter les risques d'infection. 

Les remèdes 
Pour soulager une démangeaison, on peut choisir des médicaments topiques, c'est-à-dire ceux qui n'agissent que sur la zone où ils sont appliqués, qui auront une action anti-inflammatoire. C'est le cas de Dapis Gel, des laboratoires Boiron. On peut également utiliser le froid, qui va agir comme vasoconstricteur.

Pensez aussi aux solutions homéopathiques. Le top 3 :

- Apis mellifica est très efficace et a une action très rapide sur les oedèmes rosés d’origine allergique ou inflammatoire. On commence par des granules 15CH tous les quarts d'heure puis on espace selon les résultats, prendre 5 granules par prise.
- Ledum palustre change l'appétence de la peau et agit sur les démangeaisons (action anti-inflammatoire, anti-prurigineuse). Il peut s'utiliser de manière préventive. On fait une cure de granules 15CH, 5g par jour avant et pendant la période d'exposition.
- Poumon histamine sera très utile pour soulager une démangeaison, même sans origine allergique, par exemple un urticaire de contact. On fait une cure de granules 15CH, 5g par heure puis à espacer selon amélioration.

L'idéal est d'associer une action locale et une action orale, ce qui renforcera les potentialités pour réduire les démangeaisons.

Articles du thème Homéopathie
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte