EnfantsPublié le 12 mars 2013

La pédagogie Montessori pour rendre son enfant autonome à la maison

La pédagogie Montessori permet à votre enfant d'apprendre à faire des choses par lui-même et à être autonome. Voici comment la mettre en oeuvre très simplement à la maison.

Conçue en 1907 par Maria Montessori, médecin et pédagogue italienne, cette méthode met l’accent sur le développement de l’initiative chez l’enfant en stimulant son désir d’apprendre à faire seul les choses qui l’intéressent.

Ce principe est bien évidement traduit dans les activités imaginées et proposées dans les écoles Montessori mais également dans l’aménagement de l’environnement de l’enfant. Maria Montessori disait que "Nous devons offrir à l’enfant un environnement qu’il peut utiliser lui-même : un petit lavabo, un bureau avec des tiroirs qu’il peut ouvrir, des objets d’utilisation courante qu’il peut manipuler, un petit lit dans lequel il peut dormir la nuit sous une belle couverture qu’il peut remettre lui-même. Nous devons lui donner un environnement dans lequel il peut vivre et jouer, alors nous pourrons le voir travailler toute la journée avec ses mains et attendre impatiemment pour se déshabiller lui-même et s’allonger sur son lit."

Je vous propose donc quelques aménagements inspirés de la méthode Montessori pour guider votre enfant vers plus d’autonomie et l’aider à prendre confiance en lui.

Pour la salle de bain

Il existe des petits lavabos à accrocher sur le rebord de la baignoire. Ce type de dispositif permettra à votre enfant de se laver les mains ou se brosser les dents en toute autonomie.

Vous pouvez également prévoir un marchepied suffisamment haut pour permettre aux plus âgés d’atteindre le lavabo des adultes.

Veillez à rendre accessible tout le matériel nécessaire (brosse à dent, dentifrice, verre à eau, serviette, gant de toilette …) pour lui permettre de faire sans votre intervention.

Pour la chambre

Maria Montessori encourage les parents à faciliter la liberté et l’indépendance de l’enfant et ainsi favoriser l’autonomie. Idéalement, le lit devrait donc être posé à même le sol (futon, matelas, chauffeuse) pour permettre à votre enfant de se coucher et se lever seul.  

Pour le rangement

Adoptez les corbeilles sur lesquelles vous accrocherez la photo des objets qu’elles contiennent : votre enfant pourra ainsi ranger chaque objet au bon endroit.

Fixez un porte manteau à son niveau pour qu’il puisse accrocher son manteau en rentrant à la maison.

Installez des étagères basses pour mettre à sa portée les livres, les jouets et les jeux dans les pièces à vivre et dans sa chambre.

Aidez-le à ne pas s’éparpiller en lui donnant lui un tapis pour délimiter son aire de jeux. Il lui sera plus facile de ranger une fois son activité terminée.

Apprenez-lui à remettre les choses en place en l’incitant à ranger le jeu ou le livre qu’il a entre les mains avant de passer à autre chose.

Encouragez-le à participer aux tâches quotidiennes

Il peut assez tôt vous aider à mettre la table. Mettez les couverts à sa portée dans le bas d’un placard par exemple et dessinez l’empreinte de l’assiette, du verre et des couverts sur un set en carton, en liège ou même une ardoise, il saura ainsi comment placer les couverts.

Pour l’entrainer à se verser de l’eau, faites lui expérimenter les "versés" avec quelque chose de sec comme des lentilles, des haricots, des pates ou du riz selon l’âge. Installez l’activité sur un plateau pour récupérer ce qui tombe et limiter le terrain de jeu.

Donnez-lui les moyens de s’habiller seul

Il existe des livres très bien pensés qui présentent à l’enfant les différents modes d’attache (fermeture éclair, boutons pression, scratch, bouton, lacets …) : "Apprends à t'habiller avec P'tit Loup" de Éléonore Thuillier aux Editions Auzou et "Mes premières activités" - livre en tissu aux éditions Tourbillon.

Les plus manuels d’entre vous pourront fabriquer eux-même le support de cette activité en attachant par exemple deux rubans de couleurs différentes sur un carton dur pour permettre à l’enfant d’expérimenter le nouage des lacets.

Pour présenter une activité, voici quelques principes de base : 

- Choisissez un moment où vous et votre enfant êtes disponibles et calmes.  


- Présentez l’activité lentement et par étape en utilisant des mots simples pour que votre enfant puisse voir précisément ce qu'il doit faire. Une fois la démonstration faite, laissez votre enfant faire sans l’interrompre.


- Ne dérangez pas votre enfant dans son activité. N'intervenez qu’à sa demande pour ne pas le déconcentrer. Vous pourrez lui dire combien vous êtes fière de sa débrouillardise quand il aura terminé et rangé le jeu.  



- N'imposez pas une activité à votre enfant. S’il ne suit pas les consignes du départ c’est peut-être que l’activité ne répond pas à ses besoins de découverte du moment. Mieux vaut donc passer à autre chose et la proposez à nouveau un peu plus tard.  

Ces aménagements peuvent répondre aux besoins d’un enfant âgés de 2-3 ans mais également à un plus petit.

Dans la pédagogie Montessori, l'enfant est à l’initiative de toutes les activités. L'adulte est présent pour répondre à ses besoins en adaptant l'environnement, en proposant des jeux ou activités adaptés à ses besoins du moment pour un seul objectif : apprendre à l’enfant à faire seul.

L’observation est donc essentielle : il refuse de manger ... Peut-être veut-il manger tout seul ? Il ne veut pas mettre son manteau ... Peut-être qu'il se sent capable de l’enfiler lui-même. Ces besoins interviennent à des âges bien différents selon les enfants. Ce qui compte avant tout c’est l’observation.

La pédagogie Montessori pour rendre son enfant autonome à la maison
La pédagogie Montessori apprend l'autonomie à l'enfant
Créatrice du programme de bien-être et du blog Maman Zen, passionnée de yoga et de massage bébé, je suis convaincue que l’expert de votre bébé : c’est vous ! Et vous ?
Envie de réagir ?
Je prends la parole
Je réagis à l'article
Déjà membre? Je me connecte