L’ostéopathe du nouveau-né

Publié le 13 juin 2007 - Mis à jour le 12 décembre 2012

Brigitte Peigné-Mathieu, ostéopathe D.O., compétente dans le soin des nourrissons et des femmes enceintes, intervient régulièrement dans une maternité. Elle nous explique comment l’ostéopathe peut soulager un nouveau-né.

osteopathie et bebe

Femininbio.com : Que peut apporter l’ostéopathe au bébé qui vient de naître ?

Brigitte Peigné-Mathieu : Notre rôle est avant tout d’offrir un confort au bébé. Après un accouchement difficile, certains nouveaux-nés ont des tensions. On peut le remarquer, par exemple, chez un bébé agité, qui pleure beaucoup, qui tourne la tête toujours du même côté, qui a du mal a téter. L’ostéopathie leur apporte de la sérénité, de l’apaisement.

Il existe beaucoup de symptômes chez le nouveau-né qui nécessitent une visite chez un ostéopathe, en voici quelques exemples :
 
Dés la naissance :

  • Pleure, sursaute ; quand on le mobilise spontanément.
  • A besoin de succion important en dehors des tétés. A du mal à téter.
  • Tient sa tête rentrée dans les épaules, ou en rotation toujours du même côté.
  • Reste en flexion permanente ou est raide.
  • Présente des déformations importantes au niveau du crâne.

Par la suite :

  • Il régurgite beaucoup.
  • Il a du mal à téter, il ne digère pas et est très agité après la tétée.
  • Il a des problèmes d’élimination, de constipation, de diarrhées.
  • Il se cambre souvent en arrière quand il est dans les bras, quand on lui donne la tétée ou lors de      pleurs.
  • Il tourne toujours la tête du même côté. II use ses cheveux derrière la tête de manière asymétrique.
  • Il a une mauvaise position de hanche, de pieds, de bras
  • Il ne dort pratiquement pas, les phases d’endormissement sont difficiles et longues. Les réveils sont fréquents avec des cycles courts
  •  Il respire de façon bruyante, le nez est bouché en permanence
  • La forme du crâne est asymétrique
  • Lorsqu’il a un œil qui coule en permanence.

Femininbio.com : Quels problèmes pouvez-vous détecter chez un nouveau-né ?

Brigitte Peigné-Mathieu : Lorsque j’interviens en maternité, les bébés que je rencontre ont souvent subi un traumatisme à la naissance. Même très léger, celui-ci peut engendrer de petits désagréments pour le nourrisson. Il est possible qu’un bébé pleure fréquemment sans cause apparente, qu’il ait des maux de ventre  ou des reflux. Pour toutes ces raisons, il ne se sent pas bien et ne s’épanouit pas correctement. Par des gestes très doux, je peux l’apaiser, le détendre. Le traitement ostéopathique apporte au bébé du réconfort, de la confiance. Une séance à la maternité permet au nourrisson de s’adapter à ce nouvel environnement. D’autres séances par la suite compléteront cette première rencontre avec l’ostéopathie.

Femininbio.com : Comment travaillez-vous ?

Brigitte Peigné-Mathieu : Je travaille énormément sur la mobilité du bébé. Dans la plupart des cas, je rencontre des parents qui viennent pour faire un bilan et savoir si leur bébé se porte bien ! Les parents assistent à mes séances. Nous formons un trio : eux, bébé et moi. Nous abordons beaucoup de sujets ensemble qui vont permettre au nouveau-né de se sentir mieux. Je travaille donc sur les positions de couchage, sur les activités qui peuvent aider le bébé. Beaucoup de conseils  sont en fait du « nursing ». Elles permettent aux parents de découvrir différents aspects du parentage, elles sont très utiles dans la vie de tous les jours. Il est très bon que les deux parents y participent. J’insiste beaucoup là-dessus car le père a également son rôle à jouer dans le développement de l’enfant.

Femininbio.com : Y a-t-il des précautions particulières à prendre pour manipuler un bébé ?

Brigitte Peigné-Mathieu : D’abord je tiens à revenir sur le terme « manipuler ». Je le trouve un peu barbare ! Il vaut mieux parler d’approche manuelle. C’est d’ailleurs ce qui se passe réellement : j’apprends à connaître le bébé et le bébé apprend à accepter mes mains. C’est un véritable échange. La séance ne se passe bien que s’il m’accepte. Pour cette raison, la présence des parents s’avère intéressante. Mes gestes sont très doux, je ne force jamais. Et pour ne pas fatiguer trop le bébé, les séances n’excèdent pas 1h.

Femininbio.com : Quel(s) conseil(s) donneriez-vous aux jeunes mamans ?

Brigitte Peigné-Mathieu : En priorité de s’adresser à un ostéopathe compétent. En général, la meilleure façon de le trouver est « le bouche à oreille ». Après ce sont des conseils plus techniques mais je pense qu’avant toute chose il faut communiquer avec son bébé. Il faut lui parler : il comprend ce que l’on dit ! La musique, le chant,  par exemple, sont également de très bons moyens de développer la communication. Je le conseille à toutes les mamans qui viennent me voir. Si l’enfant est en perpétuel contact avec l’extérieur, il s’épanouira et grandira sereinement.
Mais ce n’est pas parce qu’un bébé n’a pas vu d’ostéopathe après sa naissance qu’il n’aura pas un bon développement. Ce n’est pas une pratique systématique, elle peut juste se révéler bénéfique dans certains cas.

Femininbio.com
Articles du même dossier
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par mimiange le 31 octobre 2007 à 21h05
Vraiment incontournable

Pour mon premier bébé je suis allée voir un osthéo et j'ai été impressionnée par la séance et par les résultats.
Depuis j'ai déménagé et je cherche un osthéopathe "spécialisé" pour les bébés sur Lyon ou le Nord-Est de Lyon. Si vous avez un bon tuyau je suis preneuse. Sinon pour l'Ouest de la région parisienne, le Dr Bastard-Deschamps est vraiment génial pour les tout petits, à Mantes la Jolie.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte