Médecine chinoise et syndrome menstruel

Publié le 4 janvier 2012 - Mis à jour le 30 novembre 2012

Le syndrome menstruel se caractérise par un certain nombre de symptômes qui apparaissent avant pendant ou après les règles. Il s’agit principalement  de douleurs du ventre, de la poitrine, du dos sans compter  les horribles changements d’humeur,  la fatigue,  la plus grande frilosité ou la prédisposition  aux  rhumes dans ces moments là ! Bref une période pas toujours facile dans la vie d’une femme !

Médecine chinoise et syndrome menstruel

La physiologie féminine est très liée au sang du fait des règles mais aussi  à l’énergie (QI) conditions à la procréation. On ne parlera pas de cycle hormonal mais plutôt de 2 phases principales concernant notre sujet : la phase du qi et la phase du sang.

La phase précédent les règles est la phase de l’énergie( QI). Elle correspond à 7 jours avant les règles. C’est  à ce stade que nous connaissons  le plus de problème.  L’énergie de notre corps se mobilise pour « créer » le sang et permettre son écoulement. Cette mobilisation crée souvent un trop plein d’énergie d’où une stagnation. L’énergie ne circule plus correctement et l’on aura des symptômes avant les règles dits « prémenstruels »  tels que douleur du ventre, distension des seins, maux de tête et surtout irritabilité ! Avec l’écoulement du sang l’énergie se remet à circuler normalement et les symptômes disparaissent.

Pendant cette période le traitement consiste à faire circuler l’énergie.

Les autres symptômes dépendront du terrain de chacun. Si au départ il y a un terrain d’insuffisance d’énergie,  la  fatigue sera manifeste, toujours  accompagnée d’irritabilité voire de syndrome dépressif. Ceci s’explique par la forte mobilisation de l’énergie vers les méridiens qui gèrent les organes reproducteurs et ce au détriment du reste du corps. Pour éviter ces désagréments le médecin chinois tonifie l’énergie et l’a fait circuler.

Il est également fréquent de constater chez les femmes des insuffisances de sang du fait des accouchements, de règles trop abondantes ou encore d’une mauvaise alimentation (le renouvellement du sang comme celui de l’énergie est principalement issu de notre alimentation).

Dans ce cas les règles sont  peu abondantes, les douleurs continuent  pendant les règles voire après (le sang aura du mal à se reconstituer). Les douleurs sont sourdes et peuvent s’étendre à la région lombaire. On a toujours l’irritabilité. Il faudra ici nourrir le sang ou le fortifier.

La phase du sang correspond à la période de règles. Le déséquilibre se manifeste par  des douleurs pendant les règles. La quantité de sang peut être anormalement faible ou abondante et sa qualité médiocre (elle  se mesure principalement par la couleur du sang). Il existe diverses situations avec des traitements différents. Ainsi  quand le sang se mêle au froid, il forme des caillots et empêche l’écoulement du sang. Les douleurs sont  généralement très fortes voire insoutenables.

Ces 2 phases ne sont pas les seuls. Il existe 2 autres phases dans le cycle menstruel, celle du yin et celle du yang. Elles intéressent les périodes d’ovulation et de procréation mais également les fameux  symptômes de la  ménopause

D'autres informations sur le site de Michèle Dumas

Michèle Dumas
Articles du thème Médecine Chinoise
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte