Méditer

Méditation ou relaxation ?

Publié le 21 juin 2011 - Mis à jour le 22 juillet 2014
Agathe est professeur de yoga à Paris et journaliste spécialisée dans le mode de vie sain et durable. Diplômée du RYE, Recherche sur le Yoga dans l'Education, elle enseigne également aux enfants.

Quelle différence entre la méditation et la relaxation ? En Occident, il est commun de confondre relaxation et méditation. Mais bien qu'elles puissent paraitre similaires à première vue, ce sont, à l'origine, deux pratiques très différentes.

Méditation ou relaxation ?
Méditation ou relaxation ?
Méditer

La méditation désigne une pratique spirituelle, voire religieuse, elle est souvent assimilée à la religion bouddhiste. Méditer, c'est examiner, réfléchir profondément au lien entre l'humain et le cosmos. C'est en méditant que le Bouddha connut l'éveil, c'est à dire la "connaissance parfaite".

Plus pratiquement, on lui attribue des effets similaires à la relaxation sur le stress et même des maladies graves telles que certains cancers ou l'infection au VIH.

La méditation "à l'occidentale" entre méditation et relaxation

Dans les années 70, poussée par le mouvement de mai 68, la méditation devient à la mode en Occident.
Aujourd'hui, elle n'est plus automatiquement assimilée à la philosophie bouddhiste, et peut être pratiquée en dehors de tout mouvement spirituel. En Occident, elle se rapproche souvent d'une pratique de développement personnel ou de relaxation pratiquée par tous ceux qui veulent profiter de ses effets bénéfiques sur la santé, et atténuer leur état de stress quotidien. La dimension spirituelle s'efface pour laisser place à une pratique de bien-être et de relaxation, une médecine douce qui permet de contrer la nature obsessionnel des pensées et favorise le mieux-être.

En France, le développement de méthodes de relaxation telles que la méditation, le "zen", le yoga, les ateliers de pleine conscience sont en croissance constante. La "méditation" s'adapte au mode de vie urbain et occidental et différentes sortes de méditation apparaissent, mieux adaptées à la mentalité occidentale. Pour exemple, "La méditation du rire", qui consiste en un moment de rire ininterrompu, sorte de défouloir, dont l'idée est plutôt de se vider de son stress et de ses tensions par une détente musculaire, plutôt que de tenter d'atteindre le divin dans le silence et l'abnégation.

S'il est sûr que méditer permet d'entrer dans un état de relaxation, l'inverse n'est pas forcément vraie.

Se relaxer

La relaxation se caractérise par un état de relâchement musculaire dont résulte une détente psychique. Cette pratique est donc plus apparentée à une thérapie douce, dénouée de tout fondement spirituel et accessible à tous ceux qui souhaitent évacuer le stress quotidien et soulager les petits maux qui en découlent (insomnies, troubles digestifs, irritabilité...).
Comment se relaxer au quotidien ?  Vous pouvez commencer par pratiquer un sport régulièrement, faire des exercices de respirations, ou pratiquer une activité telle que le yoga, le stretching, le qi-gong. Cela vous aidera à détendre votre esprit et chasser votre stress.
 
Agathe Thine
Articles du dossier Méditation et relaxation
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !
A lire aussi