Méthode naturelle pour arrêter de fumer : l’alimentation combat le stress oxydatif

Publié le 22 octobre 2008 - Mis à jour le 30 novembre 2012

Les fumeurs sont carencés en vitamines et subissent de plein fouet le stress oxydatif.

Méthode naturelle pour arrêter de fumer : l’alimentation combat le stress oxydatif

La cigarette favorise l’élimination des anti-oxydants, créant une faille qui laisse le champ libre aux radicaux libres.

A l’arrêt du tabac, il faut rééquilibrer son alimentation en s’appuyant sur les antioxydants et les oligo-éléments pour retrouver son énergie…

Antioxydants : les trois vitamines stars

  • Vitamines C : elle renforce les défenses naturelles et élimine les toxines du corps.

Au menu : cassis, kiwi, citron, orange, poivron cru…

  • Vitamines E : elle protège les cellules de l’organisme et agit en synergie avec la vitamine C.

Au menu : germe de blé, huile de tournesol, beurre.

  • Vitamines A : elle neutralise les radicaux libres et a un rôle sur la protection des bronches.

Au menu : huile de foie de morue, jaune d’œuf, thon.

Les vitamines du groupe B, unies contre la nicotine : la vitamine B6 agit en synergie avec le magnésium pour assurer le bon fonctionnement du système nerveux. La vitamine B1 freine le vieillissement des cellules. La vitamine B3 neutralise les effets de l’acide nicotinique.

Les vitamines du groupe B se trouvent en bonne quantité dans la levure alimentaire.

L’oligothérapie

  • Magnésium : une carence en magnésium a un impact sur les troubles de l’humeur. Il contribue à préserver l’équilibre du système nerveux et à détendre les muscles. Il se cache dans la poudre de cacao, les germes de blé, le sésame, les noix.

  • Sélénium : il fait partie des anti oxydants qui lutte contre le vieillissement des cellules. Il diminue le risque de maladies cardiovasculaires et renforce les défenses immunitaires. Faites votre plein de sélénium en mettant thon, foie de veau, maquereau et moules à vos menus.

  • Zinc : anti oxydant, le zinc a un rôle sur la protection du vieillissement cutané. Il sert de rempart aux effets des radicaux libres.  Vous le trouverez dans les huîtres, les germes de blé, le pain complet…

Comment ne pas grossir à l’arrêt du tabac ?


La cigarette fait office de coupe-faim. Arrêter le tabac s’accompagne souvent d’un regain d’appétit. Pour limiter la prise de poids, mieux vaut contrôler son envie de grignotage. Ne sautez jamais un repas et si votre estomac vous fait un appel du pied, donnez-lui un en-cas raisonnable (une pomme, barre de céréales) pour combler la sensation de faim ou buvez une tisane anti-grignotage.

Retour au sommaire

Viviane Logan
Articles du thème Chef bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par laure le 14 janvier 2011 à 12h58
méthode naturelle

J'ai arreté de fumer depuis 2 mois avec la méthode Maltapuff, qui est naturelle, quand on voit toutes ces méthodes médicamenteuses barbares, ça fait peur !!
il n'y pas de secret, c'est la volonté et souvent une aide psychologique.
Moi, le produit Maltapuff m'as aidé à arrêter, je suis très soulagée aujourd'hui.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !