Mon accouchement physiologique : le cocktail hormonal

Publié le 29 juin 2009 - Mis à jour le 30 novembre 2012

L’ocytocine

L’ocytocine est aussi connue sous l’appellation de « hormone de l’amour » car elle est libérée lors des rapports sexuels, au moment de la naissance, au cours de l’allaitement ou dans des moments de pur bonheur.

L’ocytocine est aussi connue sous l’appellation de « hormone de l’amour » car elle est libérée lors des rapports sexuels, au moment de la naissance, au cours de l’allaitement ou dans des moments de pur bonheur.

Durant la naissance, elle est responsable des contractions utérines ; elle est sécrétée graduellement afin de vous habituer à l’intensité de vos contractions, physiquement et psychologiquement. Votre bébé libère également cette hormone. Il vous la transmet grâce au placenta. Un pic d’ocytocine survient juste avant l’expulsion, pour la faciliter en toute sécurité. Ce procédé est alors favorisé par une augmentation subite d’adrénaline, qui procure une grande vitalité.

Enfin, après la naissance, le niveau d’ocytocine « explose » au regard, au toucher et à la tétée de votre bébé. Cette explosion permet à votre utérus de continuer à se contracter pour vous aider à donner naissance au placenta et éviter l’hémorragie. À ce moment, votre bébé produit lui aussi cette hormone, afin de vivre cet amour en symbiose avec vous. Ensuite, c’est à travers votre lait et votre amour que l’ocytocine lui parviendra.

Les endorphines

Les endorphines sont des opiacés naturels (de la même famille que l’opium) qui sont sécrétées par votre corps durant votre travail pour vous aider à supporter l’intensité de vos contractions, laisser tomber toute inhibition et retrouver votre instinct primitif. Vous avez bloqué l’accès à votre néocortex (partie du cerveau qui pense et analyse) et ouvert celui du cortex (autre partie plus primitive), vous vous laissez aller et utilisez tous les sons et toutes les positions que votre corps vous indique ; vous vivez votre naissance pleinement et naturellement.

Les catécholamines

Les catécholamines (adrénaline et noradrénaline) sont sécrétées lorsque le néocortex est stimulé, soit par une question, une lumière, une peur ou un changement subit (tel que le départ pour la maternité), soit parce que la dilatation est complète. Vous avez alors besoin d’être présente et active pour pousser votre bébé.

La prolactine

Enfin, la prolactine ou « hormone maternelle » est sécrétée dès la naissance pour vous soutenir dans votre rôle de maman. Associée à l’ocytocine et l’endorphine,  elle vous rend plus calme et submergée d’amour pour votre bébé.

Cet article est tiré du livre de Marie Touffet, Ma grossesse bio et naturelle : De la conception à la naissance, paru en 2008 aux Editions Eyrolles.

Marie Touffet
Articles du dossier Accouchement naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !