Digestion

Le psyllium blond, ancêtre des laxatifs

Publié le 6 janvier 2016
Dermatologue, ancien Chef de Clinique en Endocrinologie-Nutrition, le docteur Paul Dupont est l'auteur de nombreux ouvrages en relation avec une approche scientifique et documentée de la Médecine Naturelle.
Le psyllium blond, un coupe-faim et puissant laxatif
Le psyllium blond, un coupe-faim et puissant laxatif
© Fotolia

Le psyllium est utilisé depuis l’antitquité pour l’action adoucissante de ses mucilages. Il équilibre le transit et peut aussi bien lutter à la fois contre la constipation et contre la diarrhée. C’est ainsi qu’il est recommandé pour soulager le personnes qui souffrent de colite et du syndrome du colon irritable. Son mucilage agit en fait comme un laxatif de balast, c’est-à-dire qu’il moule les selles et permet leur élimination. Il agit sur de nombreux problèmes intestinaux notamment les diverticules et indirectement sur les hémorroïdes car il ramollit les selles.

Le psyllium blond (Plantago ovata ou Ispaghul), plante originaire d’Inde ou du Pakistan, est connu pour ses qualités régulatrices du transit intestinal. Les graines de cette plante renferment en effet des mucilages (fibres hydrophiles) qui gonfle en présence d’eau. Au niveau intestinal, ceci produit une masse émolliente qui augmente le volume des selles, améliore leur consistance et accélère leur transit. C’est un laxatif de ballast.

Quelles sont ses vertus ?

Le psyllium est particulièrement utile :

·       Contre la constipation : il ramollit la consistance des selles et en facilite leur passage. C’est un véritable lubrifiant des intestins qui n’est pas excitant pour les muqueuses. 

·       En cas de diarrhée, paradoxalement : il absorbe l’eau, donc redonne aux selles une consistance optimale. Cette propriété est très utile aux personnes souffrant de maladie inflammatoire de l’intestin, qui alternent souvent constipation et selles liquides.

Le psyllium a une action simplement mécanique visant à restaurer un fonctionnement normal du côlon, en structurant et en moulant, entre autres, les selles. Il n’est pas assimilé par l’organisme et on le tolère très bien.

·       Pour perdre du poids : le psyllium blond peut gonfler dans l’estomac jusqu’à 20 fois sa taille naturelle au contact de l’eau ce qui en fait un excellent coupe faim naturel. La sensation de faim disparaît et, pris une heure avant le repas dans un grand verre d’eau, il provoque une sensation de satiété. Et comme le mucilage enveloppe l’estomac, cela réduit le passage des graisses et du sucre dans l’organisme. (voir également article Maigrir sans faim)

·       Comme anti-acide et anti-inflammatoire dans les infections de l’estomac par Helocobacter pylori (bactérie).

·       Contre les candidoses : infections du colon par Candida (levure).

·       Contre les incontinences rectales.

·       Pour réduire la glycémie et le mauvais cholestérol

Comment le consommer ?

Si vous mélangez du psyllium et de l’eau, vous obtenez un gel que vous pouvez boire, qui va lubrifier la paroi intestinale et agir comme une éponge en s’imprégnant des déchets sur son passage, favorisant ainsi leur élimination.

Ce qui est très important quand on prend du psyllium, c’est de boire beaucoup afin de permettre au psyllium de bien gonfler, afin d’être bien entraîner et d’éviter l’obstruction du tube digestif. Ainsi, il n’est pas très pratique de le prendre sous forme de graines, car il faut les faire tremper plusieurs heures dans de l’eau tiède avant de les consommer. La forme poudre est préférable ; et mieux encore la forme gélule qui non seulement est plus facile à doser mais qui évite aussi que la poudre ne gonfle déjà en bouche.

Si vous prenez des médicaments, il est certainement préférable d’éloigner d’une heure la prise de psyllium et du médicament bien qu’il n’est pas prouvé que le psyllium puisse interférer avec l’absorption d’un médicament.

Oemine LAX, association inédite : psyllium blond, bicarbonate de sodium et chlorure de magnésium pour le maintien d’un transit intestinal normal.

Articles du dossier Bien digérer
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réactions à l'article
Par Eirolf le 6 février 2016 à 12h07
Ballonnement

Bonjour, pour ma part j'ai essayé à plusieurs reprises de faire de cures de psyllium étant donné tous ces bienfaits, et c'était à chaque fois la catastrophe ! Pourtant j'y allais progressivement dans les dosages et je buvais beaucoup d'eau au moment de la prise et pendant la journée. Résultat : mon ventre (au niveau des intestins) était gonflé, dur et très douloureux.... J'avais recommandé à ma maman ce produit car elle a des problèmes de constipation, et le résultat a été le même sur elle. Nous avons donc dû nous résigner à ne plus en consommer...

Par thierry_phyto le 12 février 2016 à 13h57
ventre gonflé

Bonjour Eirolf,
Par expérience et contrairement à ce qui écrit, il ne faut pas boire trop d'eau . 1 cuillère à café de tégument (ou de graines ormenis/plantes-i/380-ispaghul-graine.html) dans un verre d'eau tiède c'est suffisant normalement. A boire le soir plutôt.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte