En hiver, renforcez l'énergie originelle par l’étirement des Méridiens Reins et Vessie

Publié le 7 janvier 2009 - Mis à jour le 12 décembre 2012

Le Méridien Yin du Rein et le Méridien Yang de la Vessie gouvernent la saison de l’hiver, de l’eau et de nos profondeurs psychiques.

En hiver, renforcez l'énergie originelle par l’étirement des Méridiens Reins et Vessie
En hiver, renforcez l'énergie originelle par l’étirement des Méridiens Reins et Vessie
Leur rôle est fondamental pour le renforcement de notre énergie vitale de base, afin de nous assurer une bonne immunité et une bonne résistance physique tout au long de l‘hiver et aussi de notre existence.

Il s’agit également de cette énergie ancestrale, héréditaire venant de nos parents et ancêtres.

En cas de nécessité les reins compensent les déficiences des autres organes au préjudice de nos forces vitales essentielles.

Le rapport entre le Poumon et le reins est primordial

Les Reins recueillent le Qi (l’énergie) que les  Poumons font descendre vers eux.

Cet ancrage de l’énergie permet une respiration ample et harmonieuse. On dit que le Poumon gouverne le Qi et les Reins en sont la racine.

Le Foyer supérieur contient l’énergie Wei - énergie défensive - contre les attaques extérieures telles que le froid, l'humidité, les virus etc.

L’émotion associée au Rein en vide est la peur, le manque de confiance, la sousestime de soi, en plénitude il s’agira plutôt de « témérité », inconscience du danger, surestime de soi.

En règle général, il est plus souvent conseiller de tonifier l’énergie Rein que de la disperser surtout avant et pendant l’hiver, car nous sommes plus facilement fatigués, malades, en manque d’énergie.

Plusieurs façons de renforcer notre énergie vitale :

  • Par des exercices de Qi gong : le Qi gong des reins ou l’étirement des Méridiens concernés. Voir les exercices.
  • Maintenir de la chaleur au niveau des lombaires (massages, frictions, huiles essentielles, vêtements chaud…).
  • Une bonne hygiène de vie.
  • Des  temps de repos et de sommeil pour récupérer de la fatigue sans épuiser l’énergie vitale.
  • Une bonne alimentation,  dès lors où l’aliment devient « remède » de prévention comme une céréale qui réchauffe l‘intérieur par exemple  «  le petit épeautre« , dont les qualités nutritionnelles ne sont plus à démontrer (riche en oligo éléments, vitamines B6, B12, magnésium, calcium).
Valérie Rodriguez
Articles du thème Qi gong
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par Chlorophylle le 5 décembre 2013 à 18h45
Exercices ?

"Par des exercices de Qi gong : le Qi gong des reins ou l’étirement des Méridiens concernés. Voir les exercices."
Où trouve-t-on ces exercices dont vous parlez ? Merci.

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte