Quelle efficacité pour les probiotiques ?

Publié le 17 avril 2012 - Mis à jour le 30 novembre 2012

Si la principale vertu des probiotiques concernent leur effet positif sur la digestion, ils ont des effets bénéfiques sur l’ensemble de l’organisme. Quelques exemples.

Quelle efficacité pour les probiotiques ?

Les probiotiques agissent de deux manières au niveau de la digestion. D’une part, ils favorisent le transit digestif, d’autre part ils améliorent la digestion du lactose.  Deux effets qui participent à notre bien-être général. Certains probiotiques diminue le temps de transit intestinal, ce qui accélère la digestion et améliore le confort intestinal. Par ailleurs, ils renforcent la capacité d’absorption des nutriments, faisant augmenter la valeur nutritionnelle des aliments.
Les Européens sont globalement plus tolérants au lactose que le reste de la population mondiale, mais il arrive qu’ils aient du mal à digérer ce sucre contenu dans les produits laitiers. En agissant sur la flore intestinale, les probiotiques allègent les symptômes d’intolérance au lactose que peuvent être les ballonnements, les diarrhées, les douleurs abdominales et les vomissements.

Renforcer l’immunité

Au-delà de la digestion, les probiotiques participent à renforcer l’immunité globale de l’organisme. En effet, l’intestin regroupe près des trois quarts des cellules immunitaires. Le microbiote intestinal agit pour protéger l’organisme du développement des  agents pathogènes qui peuvent être ingérés notamment lors que l’on mange. En favorisant une flore intestinale saine et en équilibre, les probiotiques renforcent son action.

Probiotiques et pathologies

Dans certains cas de diarrhées, les probiotiques agissent directement pour réduire leur durée et leur fréquence. C’est le cas des diarrhées à rotavirus chez l’enfant. De même, lors d’un traitement antibiotique, prendre des compléments probiotiques permet de contrer la destruction de la flore intestinale qu’il induit et qui se traduit souvent par des diarrhées.

La lutte contre les allergies est l’autre grand domaine pour lequel les chercheurs ont voulu voir si les probiotiques pouvaient avoir un effet. En effet, les allergies sont causées par une dérégulation du système immunitaire qui réagit de façon trop importante aux antigènes. Les résultats des études ont été globalement positifs pour les dermatites atopiques, notamment celles des nourrissons. Administrés en complément alimentaire à l’enfant ou à la mère avant et après l’accouchement, les probiotiques réduisent significativement l’incidence d’allergie chez le nourrisson à risque.

Retour au dossier

Claire Sejournet
Articles du thème Compléments alimentaires
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte