Le regard du naissant

Publié le 13 juin 2007 - Mis à jour le 12 décembre 2012

La naissance, moment privilégié pour les parents et pour le nouveau-né, qui ouvre les yeux sur un monde qu’il ne connaît pas encore. Histoire de ce regard unique qu’il convient de préserver.

accouchement naturel

Le nouveau-né vient d’un « autre monde »

Il vient d’un milieu aquatique, homogène, constant, ultra protégé. Le fœtus nage dans un liquide sans cesse renouvelé et toujours à la température de son corps. Il est dans un monde adapté à sa vie et à son développement. Le placenta lui permet de se nourrir et d’assurer sa croissance. Le futur être humain colonise une part du corps de la mère et vit dans un milieu constamment en relation avec l’état de la mère, son état physique, mais sans doute aussi son état psychique, émotionnel, spirituel. Il est dans un monde parfait et constant où tout est organisé pour lui.

Grâce au développement précoce de ses capacités sensorielles, le fœtus est totalement dirigé vers le « senti », vers le « perçu » : il est vite capable de « ressentir » son milieu. De façon surprenante, la vision fonctionne déjà avant la naissance. Toutes ces capacités sensorielles ouvrent au fœtus un monde singulier, avec le bruit, les voix, les odeurs et les goûts qui lui parviennent. Avant de naître, le fœtus a trouvé son univers et s’en est imprégné. La naissance est donc une rupture : tout change et tout est à reprendre et à repenser.

L’accueil à la naissance : un état d’esprit

Ainsi, pour le nouveau-né, naître c’est changer d’univers, c’est s’adapter, mais c’est aussi créer des liens … avec des personnes qu’il a pressenti auparavant par leurs voix et leurs odeurs. Pour ce faire, il existe une période d’éveil calme et d’alerte pendant une à deux heures après l’accouchement, propice aux échanges, aux apprentissages et à leur mémorisation.

Alors, lorsque l’accouchement s’est déroulé normalement (environ 90 % des cas), laissons donc l’émotion s’installer, laissons ces parents découvrir leur bébé, laissons ce nouveau-né apparaître à ses parents, laissons-les communiquer et tisser des liens rapidement indéfectibles. C’est aussi une mère et un père qui naissent, une famille qui est en train de naître. La maman est entièrement tournée vers les besoins de son enfant, elle le caresse, le regarde et lui parle. Le père est rapidement dans une attitude protectrice.

         
Quant au nouveau-né, après quelques minutes de repos et d’adaptation, son regard devient concentré, intense, profond. Puis il va gesticuler, sucer ses doigts, puis ramper vers le sein en se propulsant par petites poussées. Il atteint le sein au bout de 50 à 60 minutes en moyenne et commence à téter de lui-même.

 

Un regard fondateur et « parentalisant »

 « Le premier regard que votre bébé pose sur le monde, c’est sur vous »  –  « C’est trop magnifique » répond la maman. Le nouveau-né semble stupéfait d’être là. Ce regard est comme une passerelle projetée vers la vie qui commence : il permet au bébé de se repérer dans notre monde. Avant, tout était noir et sans détail. Tout à coup, la lumière illumine l’espace. Le nouveau-né ouvre les paupières et regarde : il découvre alors ce qui l’entoure. La voix familière de sa maman lui apporte les mots qui le renseignent : « oui, bébé, c’est moi ta maman ». Le regard ouvre ainsi l’échange des sensations et des liens.

Pendant la 1ère demi-heure, l’enfant reste calme et regarde. Un regard qui transcende : magie de ce regard qui joue sur notre émotivité, voire sur notre spiritualité. « On croirait communiquer avec son âme » rapporte une maman. « On a l’impression qu’il possède toute la Sagesse du Monde » confie une autre. Qui a rencontré ce regard est transformé, sublimé en mère ou en père. « Je me suis senti devenir père à ce moment-là » précise un papa. « J’ai décidé à ce moment-là de ne plus être le même » explique un autre.

Lorsque le bébé a été éloigné de la maman pour des soins urgents, les retrouvailles quelques minutes, quelques heures, voire quelques jours après, permettront de récupérer ce qui a manqué. Les contacts corporels, les odeurs, les paroles vont favoriser une reconnaissance réciproque et les regards vont pouvoir se répondre. Mais tout sera plus facile si un échange de regard, même très bref, a pu être facilité avant l’éloignement du bébé.

Pour la maman, le premier regard de son bébé crée un « élan maternel » à tout jamais. Pour le nouveau-né, la rencontre d’un autre regard humain l’humanise et le transforme en être de conscience et de pensée, en être de désir. Parents, demandez à ce que l’on respecte la physiologie de la naissance pour ne pas parasiter ce moment privilégié.

Dr Marc Pilliot
Articles du même dossier
http://partenaire.palpix.com/www/delivery/ck.php?oaparams=2__bannerid=1157__zoneid=0__cb=721ec4aee0__oadest=https://naturedecouvertes.commander1.com/c3/?tcs=2238&chn=partners&src=femininbio&cmp=15130860&url=http://www.natureetdecouvertes.com/idee-cadeau/homme/bien-etre/coussin-cervical-massant-15130860?utm_source=Femininbio&utm_medium=Flux&utm_campaign=15130860&LGWCODE=15130860;19736;1240 Cadeau Homme Coussin cervical massant 36,95€
http://partenaire.palpix.com/www/delivery/ck.php?oaparams=2__bannerid=1157__zoneid=0__cb=721ec4aee0__oadest=https://naturedecouvertes.commander1.com/c3/?tcs=2238&chn=partners&src=femininbio&cmp=15192800&url=http://www.natureetdecouvertes.com/idee-cadeau/homme/bien-etre/coussin-cervical-chauffant-15192800?utm_source=Femininbio&utm_medium=Flux&utm_campaign=15192800&LGWCODE=15192800;19736;1240 Cadeau Homme Coussin cervical chauffant 29,95€
http://partenaire.palpix.com/www/delivery/ck.php?oaparams=2__bannerid=1157__zoneid=0__cb=721ec4aee0__oadest=https://naturedecouvertes.commander1.com/c3/?tcs=2238&chn=partners&src=femininbio&cmp=40125330&url=http://www.natureetdecouvertes.com/idee-cadeau/homme/bien-etre/reveil-sons-de-la-nature-40125330?utm_source=Femininbio&utm_medium=Flux&utm_campaign=40125330&LGWCODE=40125330;19736;1240 Cadeau Homme Réveil sons de la nature 34,95€
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par mimiange le 13 septembre 2007 à 20h53
Premiers instants

Je me souviens très bien des premiers instants entre ma fille son père et moi, juste à la naissance. L'accouchement s'est très bien passé et le bébé allait très bien. Cependant je n'ai pas gardé ma fille très longtemps sur moi, on la prise pour faire tous les examens et tests divers qui viennent juste après la naissance. Pendant ce temps on m'a recousu et je ne sais plus trop ce que l'on m'a fait. Mais j'ai trouvé le temps tellement long avant de pouvoir revoir mon bébé ! Heureusement son père était avec elle ! Mais enfin il reste une frustration. Aujourd'hui je suis à nouveau enceinte et j'espère que l'on me laissera mon bébé un peu plus longtemps et surtout que je le retrouverai très vite après !

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte
Magazine
FemininBio - Le Mag

OUI !
J'aime FemininBio !

Je m'abonne !