Souffle

Respiration abdominale : l'importance du souffle dans notre quotidien

Publié le 15 février 2013 - Mis à jour le 22 février 2013
Respiration abdominale : le souffle et la posture
Respiration abdominale : le souffle et la posture
© Fotolia

Nous sommes nombreux à minimiser les effets bénéfiques d'une bonne respiration sur notre corps. Voici quelques conseils pour prendre conscience de sa respiration et améliorer sa posture.

Avant de pouvoir adopter une respiration profonde, il nous faut au préalable prendre conscience des mauvaises habitudes que nous avons prises. Ainsi, on constatera que notre amplitude respiratoire est diminuée du fait de mauvaises postures (dos voûté, épaules rentrées...).

Se détendre et étirer sa colonne vertébrale

Pour adopter une respiration profonde, telle que le préconise la médecine chinoise, il faut avant tout être détendu tout en étirant notre colonne vertébrale vers le haut. Ainsi, la tête s'étire vers le ciel. Naturellement et sans tension, le buste se redresse apportant plus d'aisance aux poumons.
La pratique du Tai Ji Quan (Tai Chi Chuan) requiert que le corps soit tiré à la fois vers le haut, à savoir le Ciel, mais également vers le bas, à savoir la Terre. L'attraction terrestre se fait sentir au niveau du bassin permettant ainsi un bon ancrage des pieds au sol.
Basculer le bassin pour une meilleure respiration 
Le bassin est pour les chinois le centre de gravité. Il bascule légèrement permettant ainsi une bonne perception de cette zone d'équilibre sur laquelle notre attention va se fixer. C'est du bassin, point central, que partira le mouvement général du corps sans jamais l'entraver de tensions mais au contraire des mouvements harmonieux, souples, délicats.
La capacité pulmonaire est alors mieux employée. L'oxygène circule mieux en notre corps entraînant un meilleur fonctionnement de nos organes et un bien-être, car ainsi concentrés, sans volonté de compétition, notre système nerveux se trouve apaisé.
Ainsi, on comprend que notre corps a en lui les ressources d'un mieux-être.
Une respiration profonde permet le renforcement musculaire
En prenant ici l'exemple de la respiration profonde, on remarque les bienfaits apportés par la pratique du Tai Ji Quan (Tai Chi Chuan). Les muscles, les tendons et les articulations travaillent en douceur, sans  jamais être sur-sollicités. On a donc un renforcement musculaire (le dos dans l'exemple de la posture décrite ci-dessus) sans forcer, en douceur, à la façon d'une gymnastique douce. La respiration se fait profonde.
Pour en savoir plus, consultez le blog de Rivka Crémisi, professeur dispensant des cours de Qi Gong et de Tai Ji Quan
Articles du thème Qi gong
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte