Santé

La sève de bouleau : une boisson de santé naturelle !

Publié le 11 juin 2015
Curieuse et voyageuse, dotée d’un background scientifique, intéressée par la micronutrition et la cosmétique, et très tôt sensibilisée aux approches naturelles de la santé, Irène est actuellement Chef de Produit Junior au sein du laboratoire Oemine.
© Pixabay

Zoom sur la sève de bouleau, une incroyable boisson aux multiples vertus santé. 100% naturelle, elle est source de nutriments indispensables à notre organisme.

Le bouleau, autrefois surnommé arbre de la sagesse par les chamans sibériens, ou encore arbre aux néphrétiques en raison de ses vertus diurétiques, fait partie de la famille des Bétulacées. 

C’est un arbre qui peut s’adapter à tous les types de sols, y compris les sols particulièrement pauvres, sablonneux ou rocheux, et qui peut résister aux conditions climatiques les plus extrêmes (sécheresse, grand froid…). Ce n’est pas pour rien si la première forêt que l’on voit apparaître en partant des Pôles, où rien ne pousse hormis steppe et toundra, est la forêt de bouleaux.

Sa seule exigence est la lumière ; et cet arbre de lumière si riche en éléments nutritifs va pouvoir, grâce à l’humus qu’il produit, donner naissance à toute une forêt aux multiples espèces.

Sa sève est par ailleurs considérée comme une véritable eau de jouvence. Elle est consommée depuis des millénaires pour ses nombreuses vertus thérapeutiques.

La sève
La sève d’un arbre, c’est son sang et sa lymphe, c’est son système circulatoire mais aussi digestif. La sève brute ou sève ascendante (par opposition à la sève élaborée ou descendante) est celle qui passe de la terre vers les racines, puis monte par capillarité dans les troncs pour aller nourrir les bourgeons situés aux extrémités des branches. C’est cette sève brute, extrêmement riche puisqu’elle joue un rôle important dans la croissance de l’arbre, que l’on va chercher à récolter.

La particularité de la sève de bouleau
La sève de bouleau, à ne pas confondre avec le jus de bouleau qui n’est qu’une décoction de feuilles, est l’eau végétale, fraîche, pure, vivante, dynamisée, récoltée directement à la sortie de l’arbre. C’est une eau chargée de principes actifs car très riche en minéraux, oligo-éléments, vitamines, enzymes… Mais attention, pour que la sève conserve tout son potentiel énergétique, ces éléments naturels ne doivent subir aucune transformation ! C’est pourquoi il faut consommer de la sève fraîche non pasteurisée, sans additif ni conservateur, et n’ayant eu aucun contact avec l’air.

La sève de bouleau nordique, un gage d’excellence
La qualité d’une sève dépend de la nature du terrain sur lequel pousse le bouleau et de son procédé de conditionnement.

La composition d’une sève dépend en effet de la nature géologique du sol et du sous-sol. Il est donc intéressant de récolter la sève sur des terrains riches en minéraux et dépourvues de polluants. Des analyses sont faites pour choisir les arbres les plus riches en nutriments.

La Finlande possède un biotope favorable à de grandes récoltes de sève de bouleau. On y trouve des forêts à perte de vue et de grands espaces encore préservés. Cela a permis de mettre en place un système de récolte unique au monde, qui a d’ailleurs reçu le prix de l’innovation en Finlande : la sève va directement depuis sa sortie de l’arbre dans la bouteille, et ne subit ainsi aucune altération ni oxydation car elle ne rentre pas en contact avec l’air. Ce procédé dit de l’arbre à la bouteille se fait sous vide d’air, afin de stabiliser une sève de bouleau fraîche, pure et dénuée de tout traitement (conservateurs par exemple).

Les constituants de la sève 
De par sa composition, la sève de bouleau serait apparemment très proche du lait maternel, du sang et de l’eau de mer (le Chlorure de sodium en moins). Rien d’étonnant alors d'apprendre qu’autrefois dans les pays nordiques elle était donnée aux bébés pour suppléer le lait maternel, ainsi qu’aux enfants et adolescents pour renforcer leur croissance.

La sève de bouleau est très riche en minéraux, notamment en potassium, calcium, magnésium, phosphore. Fraîche, elle contient aussi des oligo-éléments immédiatement biodisponibles tels que le fer, le manganèse, le cobalt, le chrome, le zinc (presque inexistant dans notre alimentation moderne).

Elle contient également 17 acides aminés, dont l’acide glutamique dynamisant, des acides de fruits (acide malique, acide succinique, acide phosphorique et acide citrique) ainsi que deux hétérosides : le bétuloside et le monotropitoside, qui libèrent par hydrolyse enzymatique du salicylate de méthyle, un analgésique, anti-inflammatoire et diurétique efficace. Riche en antioxydants, elle renferme également des vitamines comme les vitamines A, B, C, E.

C’est une source d’énergie idéale en cas de fatigue, à chaque changement de saison ou lors d’un régime alimentaire à apport calorique contrôlé.

Mais encore une fois, tout cela n’est valable que pour une sève fraîche, pure, vivante, 100% naturelle…

Les bienfaits de la sève
La sève de bouleau est connue depuis des siècles en Occident pour ses propriétés drainantes, détoxifiantes, revitalisantes et reminéralisantes.

La sève de bouleau contribue en effet à :
  • Drainer et nettoyer en profondeur l’organisme, notamment le foie, le rein et le pancréas, en activant l’élimination des déchets et des toxines.
  • Désencrasser les articulations : améliore ainsi la souplesse des mouvements et diminue les douleurs, réduit les rhumatismes et l’arthrose notamment par élimination des excès d’acide urique.
  • Diminuer la cellulite ainsi que le mauvais cholestérol en nettoyant le sang.
  • Réduire les calculs rénaux et de la vésicule biliaire. 
  • Lutter contre l’hypertension en augmentant le taux de potassium sous forme naturelle et végétale. Le potassium de source végétale permet d’éviter le surdosage car il respecte le dosage physiologique fonctionnel (1L de sève apporte 6% des AR*).*Apports de Référence
  • Lutter contre les problèmes de peau (eczéma, psoriasis, couperose...).
  • Améliorer la beauté des cheveux de par sa richesse en oligo-éléments et minéraux.
 
On peut conseiller la sève de bouleau nordique certifiée bio de chez Oemine.

 

Articles du thème Compléments alimentaires
Envie de réagir ? Je prends la parole
Réaction à l'article
Par bilouna le 22 octobre 2015 à 06h16
super efficace

J'ai testé cette saison c'est à la fois rafraîchissant, agréable, dynamisant et bon pour le corps. et ce qui est bon pour le corps l'est pour l'esprit.
j'ai testé pendant ma grossesse par chance pile poil pendant les récoltes mars (5 mois de grossesse). et alors là, future maman avait une patate à toutes épreuves sans parler de la disparition des infections urinaires qui balayaient du revers de la main les antibio.
voilà que l'automne arrive le petit bout est là et c'est reparti pour une cure..........
c'est là que je me penche sur là que je me rend compte que peu de société nous offres en réalité la qualité de sève dont les mérites sont ventés et reconnus.
En effet certains ce permettent de pasteuriser (tuer... ce sont mes mots et mon avis). pour savoir qui ils sont facile en gros ils s'en vantent pas. grossièrement s'ils précisent pas non pasteurisée c'est qu'elle l'est.
Alors faites une cure mais faites la bien méfiez vous.
Pour ma par j'ai eu la chance de croiser directement une petit récoltant bien de chez nous (Maine et Loire) qui comme holiste offre cette qualité SÈVE DE GAIA. (à un prix plus abordable tout de même)
Du coup cure d'automne le gout est différent légèrement citronné pour ma part mais si elle à bien été conservé au frais. bien sur car là pour le coup elle a quelque mois, mais me fais un bien fou.
TOUT CA POUR VOUS DIRE LES AMIS ATTENTION A LA SÈVE PASTEURISÉE et au cure incomplète 5l visiblement c'est le minimum alors faire une cure d'un litre....................
Enfin mois je dis ça je dis rien...........mais mare de me faire avoir
j'en est offert une à ma mère pour ses rhumatismes je vous tiens au courant du résultat dans environ 21 jours

Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte