Dents

Une bouche saine au naturel pendant ma grossesse

Publié le 11 janvier 2013
Curieuse de tout, piquée d'écriture. Ex-responsable édito de FemininBio, blogueuse empathique aimant raconter la vie des autres @parisbylight.
Soigner ses dents est primordial, et encore plus pendant la grossesse
Soigner ses dents est primordial, et encore plus pendant la grossesse
© Fotolia

Beaucoup de questions se posent sur les bonnes pratiques dentaires à adopter pendant la grossesse. Visite chez le dentiste, gencives qui saignent, caries plus fréquentes... Les réponses du Docteur Jean-Jacques Villier, chirurgien dentiste à Versailles.

Le premier symptôme à détecter pendant cette période très particulière qu'est la grossesse, c'est le saignement des gencives. On l'appelle gingivite gravidique et elle ne veut pas dire "grave", mais simplement relative à la grossesse. 

Elle est logique puisque pendant la grossesse certaines hormones multiplient de 10 à 30 leur concentration normale, ce qui augmente l'activité sanguine des vaisseaux. Cette inflammation gingivale sera soignée par une hygiène accrue (brossage, massage de la gencive, bains de bouche) et éventuellement un détartrage par le praticien traitant.
On dit souvent une grossesse une dent. Ce n'est pas toujours vrai mais... 
La salive devient un peu plus acide et protège moins l'émail des dents. Le régime alimentaire des futures mamans s'oriente beaucoup vers le sucre, que les bactéries transforment en acide. 
L'environnement buccal se modifie au niveau de la salive qui devient moins protectrice contre la carie. 
Enfin, la jeune maman est parfois sujette à des vomissements répétés qui vont à leur tour acidifier la bouche, déclenchant des hypersensibilités et des usures dentaires.
Les bons soins dentaires pendant la grossesse
Une hygiène parfaite. Brossage des dents et des gencives avec une brosse à dents très souple, pouvant être complété par un massage des gencives.
Fil dentaire ou mieux, brossettes inter dentaires. 
Bains de bouche et dentifrice non toxiques, achetés de préférence en magasin bio. 
Attention à la chimie des dentifrices "classiques". Beaucoup de molécules (tels les paraben, le propylène glycol etc.) sont toxiques pour la mère et le fœtus. 
Pour la même raison, il faut éviter les comprimés de fluor chez la femme enceinte, et même chez les enfants. Le fluor est une substance toxique et son utilité est reconnue faible par l’OMS puisqu’il serait efficace juste pour retarder l’apparition de la carie de 2 ou 3 ans, mais pas pour l’éviter. Or nous trouvons maintenant du fluor dans le sel, dans certaines eaux minérales, dans les dentifrices, et personne ne sait à partir de quelle dose le fluor est nocif. La vraie prévention contre la carie est l’hygiène de vie !
Une alimentation équilibrée qui apportera suffisamment de calcium et autres minéraux dont la dent a besoin, ainsi que des vitamines.
Une visite tous les trois mois chez le chirurgien dentiste qui contrôlera les éventuelles caries et réalisera un détartrage si nécessaire. 
Le meilleur choix serait évidemment de faire établir un bilan buccodentaire avant la conception afin d'éviter des soins dentaires pendant cette période. 
Les soins buccodentaires pendant la grossesse, risqués ou pas ?
Il n'y a aucune contre-indication à réaliser des soins dentaires. Au contraire l'abstention pourrait avoir des conséquences sur la mère et le fœtus. Mais certaines précautions doivent être prises :
・Jusqu'au 3ème mois de grossesse, il est préférable d'éviter les soins. Sauf en cas d'urgence ou des soins provisoires peuvent être envisagés. C'est pendant cette période de formation du fœtus que les risques d'avortement sont les plus importants. 
・Du 4ème au 7ème mois, des soins peuvent être pratiqués. Le fœtus est formé et se met à croître. Si nécessaire des anesthésies locales peuvent être faites, à condition de choisir l'anesthésique le moins toxique.
Il est bien évident qu'il faudra éviter au maximum les radiographies dentaires, même si maintenant les rayonnements sont très nettement diminués grâce au traitement informatique de l'image. Si des radios sont indispensables, il vaut mieux mettre un tablier en plomb qui protégera à coup sur d'une exposition.
Pas d'amalgame pendant la grossesse !
L'intoxication de la mère intoxique le fœtus. Une chose devrait être interdite, c'est la pose ou la dépose d'amalgames dentaires (communément appelés plombages) pendant cette période.
Le mercure des amalgames passe dans le sang, il franchit logiquement la barrière encéphalique (qui protége le cerveau) mais aussi la barrière placentaire pour aller intoxiquer le fœtus chez la femme enceinte. Cette intoxication peut aussi avoir lieu simplement parce que la mère a dans sa bouche plusieurs amalgames depuis des années. Ceux-ci ne sont pas stables et relarguent du mercure à très faible dose, mais d'une manière continue parfois pendant une dizaine d'années. Ce relargage varie suivant des facteurs tels que l'acidité en bouche ou la présence d'autres métaux.
Une étude menée par La Croix-Rouge, montre que le sang du cordon ombilical du nouveau-né est très souvent contaminé par divers toxiques dont le mercure qui provient de sa mère. Les deux sources principales d'intoxication d'un individu par le mercure ont donc lieu avant la naissance, par le passage du mercure des amalgames de la mère vers le fœtus, puis après, par les amalgames dentaires posés en bouche. 
La société actuelle est productrice de nombreux toxiques, que l'on retrouve dans l'eau, l'alimentation, l'air, mais aussi en médecine dans les vaccins et les amalgames dentaires entre autres. Associés entre eux, ces différents toxiques ne s'additionnent pas, ils se multiplient et leur toxicité croît de manière exponentielle.
Une autre étude a montré qu'une dose infime de mercure peut tuer 1 rat sur 100, et qu'une dose d'aluminium a le même effet. Mais l'action combinée des deux a pour conséquence qu'aucun rat ne s'en sort indemne ! On peut se poser des questions sur la combinaison du mercure des amalgames dentaires et de l'aluminium utilisé comme adjuvant dans la plupart des vaccins. Les nouveau-nés sont soumis à rude épreuve, mieux vaut donc suivre ces principes simples pendant la grossesse. 
Articles du dossier Des dents saines au naturel
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte