Alimentation

Sucre et matières grasses : optez pour la qualité et la modération

Publié le 23 mai 2011 - Mis à jour le 29 juillet 2014
Catherine Conan, maman de deux enfants, est diététicienne-nutritionniste et auteur de plusieurs ouvrages santé dont Manger équilibré, c’est facile ! (Eyrolles) ou encore Le régime des 4 saisons (City Éditions).
Sucre et matières grasses : optez pour la qualité et la modération
Sucre et matières grasses : optez pour la qualité et la modération

Le sucre et les matières grasses sont-ils bons pour notre cerveau ?

Pas de haro sur les matières grasses, n’en déplaisent à ceux qui les suppriment des régimes ! Nous l’avons vu, elles sont indispensables au cerveau. Simplement, choisissez-les bien. Préférez les huiles végétales riches en oméga-3 et en vitamine E comme l’huile de colza.

Le sucre et les produits sucrés : tellement bons pour le moral mais à consommer avec modération !
Rappelez-vous que le glucose est la nourriture du cerveau par excellence, donc ces produits ne seront pas bannis de votre alimentation mais seront plutôt consommés en quantités limitées laissant la priorité aux aliments riches en
glucides complexes, permettant un apport plus régulier en sucre. Ah, l’incontournable chocolat ! C’est l’antistress par excellence. Riche en sucre, en magnésium et en phénylalanine (rappelez-vous : le précurseur de la sérotonine qui intervient dans l’humeur). Mais n’oublions pas sa haute densité calorique liée aux lipides et au sucre ajouté pour masquer l’amertume des polyphénols. Sachez que le chocolat noir est plus riche en polyphénols que le chocolat au lait. Optez donc de préférence pour un chocolat noir à 70 % de cacao. Pourquoi est-il considéré comme un psychostimulant ? Il contient de la théobromine, de la théophylline, deux substances qui sont au chocolat ce que la caféine est au café. Pour combattre la fatigue et le stress, pensez au miel et autres produits de la ruche comme la propolis, la gelée royale… Ce sont des sources de minéraux et d’oligoéléments (magnésium, potassium, cuivre…), de vitamines (B et C) et par la même occasion d’antioxydants qui procurent une sensation de bien-être.
Extrait de l'ouvrage de Catherine Chegrani-Conan, "La santé du cerveau est dans l'assiette", aux éditions Eyrolles.
Articles du thème Chef bio
Envie de réagir ? Je prends la parole
Déjà membre? Je me connecte ou Créer mon compte